name='viewport'/> Dictionnaire de Sahaja Yoga

jeudi 21 février 2019

"Final Fusion" du groupe India Lucia




Le groupe India Lucia en Inde à Hyderabad du 16 février 2019. 
Tablas: Sandhesh
Flûte: Shaktidhar
Voix: Anandita
Sitar: Aviji
Percussion: Giridhar
Guitare: Miguel
Danse: Kinga
Plus sur les artistes
Publié par dictionnaire sahaja yoga

mardi 19 février 2019

Comment ouvrir son coeur à Shri Mataji?

« Michel C.: Vous avez dit lors de la puja de Mahashiva ou peut-être de celle de Shri Lalita, que la voie entre le cœur et le Sahasrara était maintenant ouverte. Y a-t-il une relation avec le nombre d'Anglais qui sont venus pour le jour de Sahasrara cette année? Shri Mataji: Rires.
N'est-il pas poétique? Comment cela? Les Anglais doivent beaucoup voyager car le cœur circule, vous voyez. Et vous verrez que tout ce qui se passe en Angleterre se propage dans le monde entier. C'est à travers l'Angleterre toute la circulation est faite. C'est une petite chose, mais toute la circulation passe par l'Angleterre. C'est pourquoi Je vous dis d'apprendre l'anglais maintenant, parce que l'anglais est la langue de ces personnes. J'ai aussi du apprendre l'anglais de façon à ce que vous appreniez l'anglais.
Pour votre information, Je n'ai jamais étudié l'anglais. Je n’ai jamais beaucoup étudié l’anglais parce que, à la fac, J’ai étudié dans une école de langue vernaculaire, dans une école indienne, dans une langue qui était ma propre langue maternelle. J'ai fait mes études dans ma propre langue maternelle, le marathi. Ensuite, J'ai fait mon Inter Science et on a étudié un peu d'anglais. Et puis J'ai fait médecine, il n'y avait pas d'anglais. Donc Je ne l’ai pas appris, mais la langue anglaise est la plus facile car elle n’a pas la moindre torsion, vous voyez, tout ce que vous dites est phonétique, assez phonétique, donc c’est facile. Je vous sollicite pour que vous appreniez l'anglais.


Sahaja Yogi: Comment peut-on ouvrir davantage son cœur à vous?
Shri Mataji: Vous voyez, le cœur est toujours fermé si vous doutez ou parce que vous avez eu de mauvaises expériences. C'est le problème de l'ego et du surperego, des deux. Et le Sahasrara- en fait, ces sept chakras émettent une aura qui recouvre le cœur. Ainsi, lorsque ces auras sont totalement librement impliquées, complètement intégrées, alors sachez que le cœur est ouvert. Or, le Sahasrara est recouvert par l'ego et le surperego, les deux choses. Votre conditionnement est d'un côté, votre ego de l'autre.
Donc, on peut avoir un conditionnement, disons que quelqu'un soit attaché au Christ, par exemple, cela devient un conditionnement. Vous n'avez pas vu le Christ, vous ne l'avez pas conu, comme vous êtes né dans une famille chrétienne vous pensez que c'est la vérité. Alors, vous êtes attaché à cela. C'est le passé et vous ne pouvez pas voir le présent. Vous vous attachez car vous avez lu la Bible, vous avez un livre en partiulier, vous suivez un style spécial de raisonnement, vous vous attachez, c'est totalement du conditionnement. Comme votre mère a dit cela, que votre père a dit cela, que votre société a dit cela, vous n'êtes pas quelqu'un de libre, vous êtes conditionné. C'est ainsi que le cœur peut être fermé ou bien vous êtes trop égocentrique, vou savez trop d'ego en vous, et que vous ne pouvez pas ouvrir votre cœur car il vous dit: "Comment Mère pourrait-elle être quelque chose d'aussi grand? Alors pourquoi devrions-nous accepter son aide? Nous ne devrions pas après tout. Qu'est-ce qui ne va pas chez nous?" Comme ça, voyez-vous, de telles idées peuvent vous venir.

Donc, pour cela, vous devez tout d’abord découvrir quel type de problème vous avez, si c'est de l'ego ou du superego.
Si c'est de l'ego, vous devez alors essayer de le neutraliser en comprenant rationnellement ou logiquement. "Vous voyez Mère. Vous avez des photos. Elles montrent qu'il y a des lumières qui tombent sur Mère. Nous avons vu de la lumière tomber sur ses mains, de la lumière sortir de ses pieds; c'est qu'il y a quelque chose de divin en elle et je ne suis pas divin." Donc, il n'y a rien de médiocre. Il suffit simplement de s'en remettre.
Mais si cela vient du conditionnement, alors vous devriez en déduire que ce conditionnement a fait de vous un esclave du conditionnement...
Le meilleur moyen est de se placer comme un patient devant la photo. Traitez-vous, allez bien, votre Sahasrara s'ouvrira et votre cœur s'ouvrira. Mais aujourd’hui, la meilleure chose pour connaître votre Mère n’est pas cela, c’est la dévotion...Alors ce que vous faites, c'est de regarder ma photo et d'élargir votre coeur et "essayez de mettre la photo dans mon coeur." Vous pouvez dire des choses à la photo, vous voyez. Essayons de la mettre dans le coeur... C'est la meilleure façon de faire. Tout ce que vous imaginez ou pensez maintenant est divin, n'importe qui, parce que vous êtes des âmes Réalisées. »
Shri Mataji Nirmala Devi, conversation avec les Yogis, texte de la vidéo, Le Raincy, France, 07/05/1984
Publié par dictionnaire Sahaja Yoga

vendredi 15 février 2019

Chiens, chats et chevaux

« Michel C.: Mère, l'autre question … concerne les chats et les chiens. Vous avez parfois parlé de chiens qui étaient une image du principe, du principe des disciples. Qu'en est-il des chats?
Shri Mataji: Non, pas de chats. Les chats sont des animaux, il n'y a rien de mal avec eux, mais ils ne sont pas- les chats sont- non, pas les chats.
Mais les tigres sont bien.
Rires.
Michel C.: Nos appartements sont trop étroits Mère...nous n'avons pas de place dans notre appartement.
Shri Mataji: Les chats, ils sont bien contre les rats. Mais les tigres, vous pouvez en avoir si vous voulez.
Rires.
Et ils ne vous feront rien, vous êtes des âmes Réalisées.
Michel C.: Parce que nous avions des chats dans notre maison, nous préférerions les tigres mais c'est tout à fait imposible avec les voisins.
Rires.
Shri Mataji: ...Je ne pense pas qu'ils aient une dignité innée parce qu'ils ont perdu le pouvoir. Ils ont perdu le pouvoir. D'accord, les chats, ça va, vous pouvez en avoir, il n'y a pas de mal. Mais pourquoi ne pas prendre un chien aussi?
Sahaja Yogi: Un chien?
Shri Mataji: Oui, pourquoi pas?
Sahaja Yogi: Puis-je vous demander quel chien vous préférez?
Shri Mataji: Pardon?
Sahaja Yogi: Puis-je vous demander quel chien vous préférez?
Shri Mataji: Quel chien?
Sahaja Yogi: Quel genre de chien?
Shri Mataji: Les Bergers allemands sont très bien. Les Bergers allemands, comme le sien (à Nathalie).
Sahaja Yogi: Comme le sien?
Shri Mataji: Ce sont de beaux chiens les Bergers allemands.

Sahaja Yogi: Et qu'en est-il des chiens qui s'appellent "Saint Bernard?"
Rires.
Shri Mataji: Saint?
Sahaja Yogi: Ce sont d'excellents chiens et ils vivent dans les Pyrénées.
Sahaja Yogi: Ils sont blancs et ...
Sahaja Yogi: N'importe quel chien fera l'affaire. Sauf le bouledogue.
Rires.
Shri Mataji: N'ayez pas de bulldogs. Je pense qu'ils ont dû être des journalistes dans leur vie précédante.
Sahaja Yogi: Ou des évêques, Mère.
Rires.
Shri Mataji: Je veux dire qu'ils n'ont pas beaucoup de sens pour la spiritualité, Je suppose, ces bouledogues. Mais avec tous les autres chiens, vous verrez qu'ils comprennent les vibrations. Les chevaux comprennent très bien les vibrations. Ils comprennent très bien les esprits (âmes mortes). Les chevaux comprennent. Les chiens aussi, mais les chats ne sont pas très intelligents, dirais-Je. »
Shri Mataji Nirmala Devi, conversation avec les Yogis, texte de la vidéo, Le Raincy, France, 07/05/1984 
Publié par dictionnaire Sahaja Yoga

jeudi 14 février 2019

Une méditation en continue

« La partie la plus importante de Sahaja Yoga est que, pour aller de l’avant, vous devez méditer. La méditation est très importante. Même si vous ne faites rien d’autre que de méditer, vous pouvez avancer dans Sahaja Yoga. Comme je vous l’ai dit, c’est un nouvelle voie, une nouvelle dimension, une nouvelle chose dans laquelle vous avez plongé. Vous êtes entrés dans cette mer, au niveau mental. Mais si vous voulez y entrer profondément, vous devez méditer.

Certains disent: "Je n’ai pas le temps de méditer." L’homme moderne a maintenant une montre pour gagner du temps, mais il ne sait pas à quoi sert d’en gagner. Il ne sait pas que le temps gagné l’est pour Sahaja Yoga. Il y avait cet homme qui voulait aller à Londres. Il disait: "Mère, s’il vous plaît, obtenez-moi un billet, parlez-en à quelqu’un de chez Air India. S’il vous plaît, permettez-moi d’y aller, je dois absolument prendre tel vol uniquement."
Shri Mataji lui demande alors: "Que se passe-t-il? Quel est le problème?" Il dit: "Je dois y aller, je dois gagner du temps."
"Quel est le problème? Pourquoi veux-tu gagner du temps?"
"Mère, il y a un dîner spécial suivi d’un bal, voilà pourquoi."
Rappelez-vous simplement que la montre à votre poignet ne concerne que Sahaja Yoga. Pour celui qui passe tout son temps à Sahaja Yoga, il n’est pas important qu’il fasse un travail de bureau ou qu’il soit à la maison, il doit le faire en méditation. Vous pouvez être en nirvachar (conscience sans pensée) tout en accomplissant n'importe quelle tâche.

Lorsque vous êtes en conscience sans pensée, vous recevez toute la beauté, la connaissance de cette tâche et toute la joie. Les gens ne comprennent pas cela, c’est pourquoi ils commencent à se stresser car ils ne trouvent pas le temps de méditer. Mais, une fois que vous commencez apprécier la méditation, vous réalisez qu’une fois que vous commencez à méditer, même votre sommeil devient plus court, même lorsque vous dormez vous êtes en méditation.
Il ne s’agit pas de sacrifier ou de diminuer quoi que ce soit. Mais ce que nous pensions être très important ne le reste pas, et ce que nous ne pensions être banal devient spécial.

Avant de méditer, rappelez-vous une chose, cet instrument sur lequel cette "alaap" (suite de notes) va être jouée, doit être propre. Vous n’êtes ni l’instrument ni le son, mais vous êtes le propriétaire, vous êtes celui qui joue de cet instrument et qui aime la musique qui en sort.
Si cette Veena (sorte de luth) n’est pas accordée, si les cordes sont rouillées, alors il est important que vous la nettoyiez. Si elles ne sont pas en bon état, alors vous n’aurez pas cette douceur dans la vie, vous ne pourrez pas obtenir cette beauté. Vous avez cette bile, cette sécheresse et cette instabilité dans votre vision.
Pour un Sahaj Yogi- il devient très important pour moi que des Sahaja Yogis méditent avec cette détermination et cette profondeur, alors que d’autres ne le font pas. Je ne peux pas dire si vous pouvez tous plonger à ce niveau de profondeur, mais vous devriez tous tout faire pour y pénétrer, que vous ayez autre chose à faire ou non dans la vie.

Les gens vont parler de tout, mais pas d’approfondir leur méditation, de s'améliorer, de se nettoyer. On parle de ceci ou de cela, que les choses auraient dû se passer comme ci ou comme ça.
Cela ressemble-t-il à un comportement de Sahaja Yogis? Lorsque vous bénéficiez de la plus grande richesse qu’est nirvichara, la conscience sans pensées, vous devez la révéler pleinement. »
Shri Mataji Nirmala Devi, traduit de l'hindi, Bombay, 09/02/1975
Publié par dictionnaire Sahaja Yoga

mercredi 13 février 2019

Le Hatha Yoga et le Raja Yoga

« Le canal Mahasarasvati possède sept voies positionnées comme les sept cordes d'un instrument de musique. La première est la plus proche du canal central de la Sushumna et s’appelle Gayatri. Pour progresser sur cette voie, on commençait par rendre hommage aux trois mondes (Lokas): Bhur (la Terre), cette planète et tout ce qui l'entoure, y compris Bhuva (son atmosphère); Svar (le Ciel) c’est-à-dire les plaisirs du ciel et tout ce qui est céleste, et Brahma, qui est la force abstraite de la création.
De nombreux saints ont parcouru individuellement cette voie périlleuse vies après vies: on ne peut s’y engager que si l’on a renoncé à toutes les autres préoccupations et qu’on mène une vie de célibat total, sous la guidance d'un gourou dont l’âme est Réalisée, Toute l'énergie vitale de ces chercheurs doit se concentrer et se diriger sur leur gourou. Ils doivent adopter simultanément six types de pratiques rigoureuses:
1)Yama – la répression de la luxure et de l'avidité
2)Niyama – les règles pour une vie pure
3)Pratyahara – le culte, les méthodes et protocoles envers le gourou
4)Pranayama – les exercices de respiration
5)Asana – les postures pour l'exercice physique
6)Manana – la méditation

Il est très important de noter que cette voie était interdite aux chefs de familles ayant des engagements. À notre époque, surtout en occident, de nombreux pères de famille se sont mis au Hatha Yoga comme on ferait de la musculation pour entretenir sa forme physique. Le Yoga est devenu synonyme de maintien de la forme physique et de la beauté. Ce genre d'extravagance unilatérale est extrêmement dangereux car il crée un déséquilibre chez le pratiquant qui peut développer une bonne forme physique et un mental alerte, mais en même temps s’appauvrir émotionnellement. Il devient quelqu’un de sec et rigide. Un déplacement extrême de l'attention sur le canal droit rend également le chercheur très égoïste et cruel. Jadis, il y a eu de nombreux exemples de Hatha Yogis (Sanyasins) féroces et ascétiques. L'un d'eux s’appelait Vishwamitra ; il s’en est pris à de nombreux pères de famille sincères et saints, comme le noble roi Raja Harishchandra, qu’il a torturé cruellement. Dès l’époque du fils de Parashurama, il y a eu un afflux constant d'ascètes très colériques.
Il est difficile d'imaginer comment de tels gens, dépourvus de tout Amour divin, peuvent atteindre le salut. Ils observaient une abstinence très stricte et n’avaient rien à faire avec la sexualité. Ils ne croyaient pas aux liens familiaux ni à un quelconque engagement. Si leur gourou était une âme Réalisée, il leur prodiguait l'amour paternel dont ils avaient besoin et cet amour donnait un équilibre à leur progression.
Macchindra Nath était une Incarnation de Dattatreya, le Maître Primordial. Il a démarré l’école de Nath Pantha qui a produit certains gourous très redoutés (Avadhutas) même après plusieurs décennies. Cependant, la dégradation du Hatha Yoga a commencé quand des tantriques se sont imposés en tant que gourous et ont pris le contrôle du culte dans de nombreux lieux. D’ailleurs, le grand saint Kabir Das a dénoncé ces faux gourous dans ses poèmes.

Le Raja Yoga provient du Hatha Yoga. Dans ce style de pratique, les gourous vivaient comme des rois. Ils portaient des vêtements comparables à ceux d’un roi et régnaient sur le peuple. Raja Janaka, une autre Incarnation de Dattatreya, était l’un de ces Raja Yogis. Leur vie intérieure était celle d’un yogi, mais extérieurement, ils menaient une existence royale, sans cependant y être attachés. Ils ne pratiquaient ni asanas ni pranayamas, mais vénéraient Dieu et lui rendaient hommage de différentes façons. Le Prophète Mohammed a été une Incarnation de ce même Maître Primordial. Il s’est marié quatre fois, mais était complètement détaché intérieurement. L’Incarnation de Shri Rama a également vu le jour sur ce même canal et a illuminé cette voie de ses qualités de souverain divin. »
Shri Mataji Nirmala Devi, chapitre 7, Le Livre de l'Adi Shakti,
Publié par dictionnaire sahaja yoga

mardi 12 février 2019

L'hésitation du Christ

« Michel: Une question sur le Christ. Pourquoi Jésus-Christ a-t-il hésité sur le mont sacré avant la crucifixion? Dans l'Évangile, on dit que lorsqu'il était seul dans le jardin des oliviers, à Jérusalem, quand les disciples dormaient, il a hésité devant la crucifixion et il a dit: "Si ce n'est pas nécessaire, s'il vous plaît, je ne le fais pas." Comment se fait-il qu'il y ait un moment de grande hésitation?

Shri Mataji: Vous voyez, toutes ces divinités ou toutes ces incarnations n'ont eu qu'à traiter un seul chakra, et non pas sept chakras comme moi. Donc, il pourrait y avoir de la méfiance sur ce point, car il est né, comme on le lit dans la vie du Mahavishnu, vous voyez, en tant qu'enfant, il est soudain sorti de nulle part et il n'a pas vu son père. Il a toujours pleuré après son père et pendant tout ce temps, il a pleuré après son père. Et c'est pourquoi, au moment de sa crucifixion, il a été obligé de penser à son Père. Parce qu'il a toujours senti que son Père devait l'aider, voyez-vous, il dépendait donc de son Père. Il a toujours parlé de son Père, vous voyez, ses doigts étaient toujours comme ceci Shri Mataji pointe l'index droit prenant toujours l'aide de son père. Alors il a parlé de son Père. Index droit pointé
Donc, en tant que fils, vous devez avoir un peu de méfiance parce que le Père est là, vous voyez, vous devez demander l'aide du Père. Donc, juste pour montrer que, même pour la crucifixion, il devait demander à ses Pères, à tous les deux.
Vous voyez, c'est une relation innée entre le Père et le Fils. Parce que c'est la Mère lui a demandé de se faire crucifier. Alors il a demandé au Père: "Est-il nécessaire que je le fasse?"
Comme ça, il faudrait aussi comprendre que nous devons demander à notre père si on doit faire ou pas une certaine chose. Alors même qu'il a hésité, les Sahaja Yogis devraient également hésiter et lui demander avant de souffrir.

Michel: Y a-t-il autre chose, existe-t-il un protocole spécial à avoir avec la Terre Mère, avec Shri Bhoomi Devi? Avons-nous quelque chose de spécial à faire en dehors du shoebeating?

Shri Mataji: Oui. Vous voyez, en Inde, nous touchons les pieds de la Terre Mère avant de nous lever du lit et de poser nos pieds sur le sol, nous la touchons avec la main et disons: "Oh mère, pardonne-nous car nous allons te toucher avec nos pieds", voyez-vous. Mais l'Inde est différente, c'est une "Yoga Bhoomi" (une terre sacrée) et la Kundalini de l'univers s'y trouve.
Mais, même si vous respectez votre pays, ce sera mieux, car ce n'est que si vous le respectez que les Dieux sont là, vous voyez, que les Devas dansent. Donc vous devez respecter votre pays, c'est très important. »
Shri Mataji Nirmala Devi, conversation avec les Yogis, texte de la vidéo, Le Raincy, France, 07/05/1984 

Voir aux articles de Mahvishnu. 
Publié par dictionnaire Sahaja Yoga

lundi 11 février 2019

Prière à Dieu Tout-puissant


« Vous devez prier Dieu et lui demander ce que vous voulez.
Demandez à Dieu:
"Donnez-moi la satisfaction totale du cœur,
la joie du cœur,
la félicité du cœur,
pour que le monde entier devienne bienheureux.

Donnez-moi l'amour, l'amour pour aimer le monde entier
et pour que le monde entier puisse s'unir dans l'amour.
Sauvez cette humanité qui souffre.
Amenez-moi à vos pieds, purifiez-moi de votre amour."

Maintenant, prenez les vibrations pour voir si Dieu existe ou pas.
Vous pouvez le sentir en vous.
Il vous entend.
Il vous comprend.

Il est la gloire de toutes les gloires.
Il vous aime.
Il vous protège.
Il vous guide.
Il vous a créé pour que vous révéliez son amour, mais acceptez-le.

À chaque fois qu'une pensée vous vient, priez,
et vous serez portés par les vagues de cet océan qui est l'Inconscient,
qui commence avec la conscience sans pensée.

Longue pause.

Si vous ne pouvez pas entrer en conscience sans pensée, adressez cette prière à Dieu:
Pardonnez-moi tout ce que j'ai fait et pardonnez à ceux qui m'ont fait du mal. »
Shri Mataji Nirmala Devi, traduit de l'hindi, Bombay, 09/02/1975
Publié par dictionnaire Sahaja Yoga

dimanche 10 février 2019

Quel est le chakra de la France?

« Michel C.: Mère, vous avez dit que la Tamise était la Tamasa (canal gauche), en Angleterre.
Shri Mataji: La rivière Tamasa.
Michel C.: C'est pourquoi la puja du Guru a été faite là-bas. Y a-t-il d'autres rivières reliées à de tels Nadhis en Europe?
Shri Mataji: En fait, voyez-vous, Je dirais que Je connais la Tamasa parce que le Dattatreya y a médité. Et toutes vos rivières peuvent devenir le Gange, si vous autres, vous y êtes. Naturellement, ils doivent être des prophètes. Mais le problème, c'est que vous devez devenir des Sahaja Yogis de ce niveau afin de devenir vraiment des dieux. Et là où résident les Dieux, c'est ce que la rivière reçoit. Même le bain que vous prenez va à la rivière, tout va à la rivière et l'eau vibrée y va. J'ai pris mon bain ici, l'eau s'est écoulée dans la rivière. Donc elle est devenue vibrée et elle devient le Gange, n'est-ce pas?
Par exemple, quand Je suis arrivée, la Tamise ne vibrait pas du tout. Maintenant, elle vibre, la Tamise vibre. De plus, les gens ne font pas tellement attention à la façon de la garder propre, parfois. Mais ce n'est pas grave.
Par exemple, les vibrations du Gange, à, disons, Haridwar, sont mille fois supérieures à celles de Bénarès. Parce qu'à Benares, les gens ne le respectent pas comme ils devraient. Ils y mettent toutes sortes de saleté et des cadavres, au point que cela devient encore pire qu’à Calcutta.

Michel C.: Nous savons que certaines villes sont liées à des chakras.
Shri Mataji: Quoi?
Michel C.: Certaines villes, dans des pays, sont liées à des chakras.
Shri Mataji: Inaudible. 
Michel C.: Pas de villes mais-
Shri Mataji: Oui bien sûr! Je veux dire, elles le sont aussi. Mais, voyez-vous, ce que Je dis, faisons au mieux, que la France est une partie, dirons-nous, du foie. Le foie c'est la France, peut-on dire. Toute l'Europe, dira-t-on, c'est le foie. La France est une partie de celle-ci, vous voyez. Voilà comment nous pouvons y arriver.  
Et Je dirais, la France, on peut l’appeler la vésicule biliaire. Peut-être. Elle pourrait être la vésicule biliaire, car tous les poisons y pénètrent.
Et c'est la vésicule biliaire qui digère, vous voyez, toutes nos graisses, toutes nos graisses, vous voyez. Et il y a là le Soleil, c'est le chakra du Soleil qui est là. C'est le chakra du Soleil. La vésicule biliaire est le chakra du Soleil. Et les gens ici, voilà la raison, souffrent de tous les problèmes de foie parce que leur vésicule biliaire est en panne. Parce que leurs vésicules biliaires sont hyperactives, leurs vésicules biliaires sont hyperactives, de sorte que vous développez une affection hépatique, vous avez cette sensation de vomissement, vous avez des nausées et tous ces problèmes de la vésicule biliaire. »
Shri Mataji Nirmala Devi, conversation avec les Yogis, texte de la vidéo, Le Raincy, France, 07/05/1984 

La fameuse "crise de foie" n'est en fait répertoriée comme maladie qu'en France. 

"Ce n'est pas grave": Shri Mataji dit par ailleurs que les vibrations peuvent dépolluer les rivières et le sol.
Le chakra de la France, c'est le Soleil, placé sur le canal droit au niveau du Nabhi. L'organe qui est son siège, c'est la vésicule biliaire, c'est donc une partie du foie. Le foie, c'est l'Europe de l'Ouest toute entière. Il faut savoir que plus tard, le Swadisthan droit a été rajouté au Nabhi droit pour les chakras associés à la France. 

Publié par dictionnaire Sahaja Yoga

samedi 9 février 2019

Bhajan Ganesh Stuti ou Hemaja stutam




Hemajā sutam bhaje Ganesham Īsha nandanam
Ekadanta vakra-tunda nāga yagñya sūtrakam
Rakta-gātra dhūmra-netra shukla-vastra manditam
Kalpa-vṛiksha bhakta-raksh. namō’stu-te Gajānanam


Pasha-pāni chakra-pāni mūshak’ādi rohinam
Agni-koti Sūrya-jyoti vajra-koti nirmalam
Chitra-māla bhakti-jāla bhāla-chandra shobhitam
Kalpa-vṛiksha bhakta-raksh. namō’stu-te Gajānanam


Bhūta-bhāvya havya kāvya bhrigur bhārgav’ārchitam
Divya-vahni kāla-jāla loka-pāla vanditam
Pūrna-brahma sūrya-varna purusham purāntakam
Kalpa-vṛiksha bhakta-raksh. namō’stu-te Gajānanam


Vishva-vīrya vishva-sūrya vishva-karma Nirmalam
Vishva-hartā vishva-kartā yantra tantra pujitam
Chatur mukham chatur bhujam sevitum chatur yugam
Kalpa-vṛiksha bhakta-raksh. namō’stu-te Gajānanam

Bhajan: "Hemaja Sutam" ou "Ganesh Stuti" (sanscrit 11)
Sahaja Yoga Mumbai Music Group

Publié par dictionnaire sahaja yoga

jeudi 7 février 2019

Comment éviter des varices?

« Sahaja Yogi: Au sujet des varices, Mère.
Shri Mataji: Comment?
Sahaja Yogi: Les varices.
Shri Mataji: Cela vient aux personnes qui restent debout trop longtemps et qui travaillent très dur. Dès que cela commence, mieux vaut les soigner. Vous devez vous allonger tous les jours, ceux qui restent debout plus que, disons, trois à quatre heures par jour, devraient s'allonger et faire des mouvements de cycliste. Shri Mataji montre le mouvement du vélo avec les mains.
Tous les jours, cela les aidera.

Réduisez votre poids, c'est peut-être en raison du poids aussi. Certaines personnes sont en surpoids, mais ceux qui restent debout, J’ai vu que ceux qui restent debout longtemps sans porter de talons, s'ils mettent des talons, ils iront mieux. Avec des talons, la pression n’est pas tellement forte, alors elle est davantage distribuée sur le plus bas de ces cinq chakras, cela pourrait aider.

Mais le mieux est de faire de l’exercice après être resté debout longtemps. Allongez-vous  simplement sur un lit et faites "du vélo". Et aussi en massant, en massant lentement vers le bas. Aussi, cela peut fonctionner avec le traitement à la glace, vous pouvez mettre de la glace sur vos jambes avant de les masser, vous pouvez mettre de la glace et utiliser de l'huile très froide et frotter, cela réussira.

Question posée en hindi
Sahaja Yogi: Vous avez recommandé de porter des talons, à quelle hauteur?
Shri Mataji: Non, non, Je n’ai pas dit pour tout le monde. J'ai parlé des varices ou surtout pour les personnes qui développent des problèmes. Pour les talon, il n’ya pas de hauteur, vous essayez de ce que vous pouvez, disons, un pouce (2 centimètres et demie), à partir de un pouce, n’importe quoi, pas trop. Un pouce ou moins. Mais, voyez-vous, si vous développez une sorte de dureté au niveau des talons, ou quelque chose comme ça, pour que porter des talons, c'est toujours mieux. Un peu de talon, c'est mieux. »
Shri Mataji Nirmala Devi, questions médicales. Rahuri, Inde, India tour, 13/01/1986


« Voici un autre exemple horrible de ce qui arrive aux personnes qui deviennent esclaves de la mode et qui abandonnent leur bon sens naturel. J'ai vu que lorsque la mode des vêtements moulants a commencé, les femmes qui portaient des vêtements très ajustés se trouvaient très belles, même si elles ressemblaient à des moustiques (ou à des tuberculeuses). Ces robes inconfortables les ont amenées à développer plus tard d'horribles varices. Bien sûr, par vanité, elles n'en ont jamais parlé à personne. C'est un genre de secret sancro saint. Après cela, une autre mode de vêtements fabriqués avec des trous a commencé, et ils les ont appelés des "pantalons troués". Dans le climat humide et venteux de l'Angleterre, on pouvait voir beaucoup de gens se promener fièrement avec ces pantalons troués et, bien sûr, développant ultérieurement des problèmes très sévères, tels que des rhumatismes. »
Meta Modern Era, chapitre 2, Les choix
Publié par dictionnaire Sahaja Yoga

mardi 5 février 2019

Eveiller la Kundalini n'est pas dangereux à une condition


« Chercheur: Souhaitez-vous expliquer davantage cette conscience sans pensée et est-ce la même chose que la perception attentive de la philosophie bouddhiste?
Sahaja Yogi: La différence entre la conscience sans pensée et la perception attentive.
Shri Mataji: C’est pareil, mais, voyez-vous, le bouddhisme est très confus comme toute religion l'a été, vraiment très confus, et donc, je ne sais pas ce qu’ils en pensent, mais c’est pareil. C’est la même chose que cette perception attentive, ça devrait être la même chose. Mais aussi, beaucoup de choses que le Bouddha a dites ont été mal utilisées et ont été, devrais-je dire, tout à fait détournées. Donc, pour comprendre le bouddhisme, il vous faut d'abord pratiquer Sahaja Yoga. Une fois que vous aurez compris, monsieur, vous comprendrez le bouddhisme beaucoup mieux dans le sens où ce ne devrait pas être du bouddhisme, mais c’est le bodha de Bouddha. "Bodha" signifie savoir au moyen du système nerveux central. Vous devenez vous-même un Bouddha. Vous devenez vous-même la personne illuminée. D'accord?

Chercheur: Pourriez-vous, s'il vous plaît, dire quels sont les dangers de la méditation Kundalini?
Sahaja Yogi: Il demande s'il existe des dangers dans la méditation Kundalini.
Shri Mataji: Non, non, non, non. Pas du tout, pas du tout. C'est votre mère. C'est votre mère individuelle, qui vous donne une deuxième naissance. Elle a tout enregistré. Et elle le fait très doucement, vous voyez, quand vous êtes né, votre mère pris sur elle toute la douleur, n'est-ce pas? Et c'est de la même façon que cette Kundalini fait les choses.
Mais des gens ont peur parce que, peut-être qu’ils ne veulent pas – c’est une force négative, je pense, ceux qui ont peur de la Kundalini, parce qu’ils ne savent pas comment l'éveiller ou peut-être qu’ils ne veulent pas que les gens obtiennent leur Réalisation. Je ne peux pas comprendre.

Ces personnes, comme je vous le disais aujourd’hui, au XVIe siècle, Gourou Nanaka, puis Kabir et tous ces autres, Ramadasa, Tukaram, eux tous, personne n’a jamais dit que c’était dangereux. Au contraire, on a demandé à Ramadasa: "Combien de temps faut-il pour que la Kundalini s'élève?" Il a utilisé un mot en sanscrit, "takshana", c’est à dire "l'instant", "en un instant" a-t-il dit. "Takshana", "en un instant". Mais il a dit: "Il y a une condition. Celui qui le désire devrait être impatient de le recevoir et celui qui le donne devrait être une autorité, pas une autorité universitaire ou autre, mais une autorité spirituelle."
Oui?
Chercheur: ... Est-ce que cela peut seulement être fait dans une position… une personne est assise ou debout ou dans d'autres positions?
Shri Mataji: Qu'est-ce que c'est?
Sahaja Yogi: Traduit la question en hindi pour Shri Mataji.
Shri Mataji: Non, vous voyez, tout va bien, vous pouvez le faire. Mais pourquoi faire tout ça? Vous devez être confortablement assis sur votre chaise et vous obtiendrez votre Réalisation.
Vous n’êtes pas obligé d’aller dans l’Himalaya et de vous tenir la tête en bas.
C’est tout simple. »
Shri Mataji Nirmala Devi, programme public, Philadelphie, USA, 15/10/1993
 

On pourrait traduire plus précisemment "takshana" en français par "une fraction de seconde". 
Publié par dictionnaire Sahaja Yoga

lundi 4 février 2019

La Puissance omnprésente est féminine


« Sahaja Yogi: Croyez-vous en la réincarnation?
Shri Mataji: Oui, bien sûr, la réincarnation existe, pas de doute. Et quand le Christ a dit: "Je reviendrai", cela signifie que la réincarnation existe. Alors, mais chose la plus importante, c'est ce que vous êtes maintenant. Et ce que vous obtenez maintenant, c'est le plus important. Nous ne devrions pas nous inquiéter de ce que nous étions dans la vie précédente, qu'est-ce que ça peut faire?
Oui s'il vous plaît?
Chercheur: Votre Esprit est-il uni à votre être mental et physique inaudible.
Sahaja Yogi: Votre Esprit est-il uni à votre être mental et physique ou en est-il séparé?
Shri Mataji: Il l'est, il illumine tout cela. Maintenant, on pourait dire que cette lumière qui nous éclaire, est-elle uni à nous ou sans nous? Vous voyez, la lumière est séparée, l'Esprit est séparé de nous, sans aucun doute, mais il intègre tout. La raison, c'est que nous voyons. Or, par exemple, vous êtes assis en étant éclairé, mais si vous restez assis dans l’obscurité, vous vous précipiterez, vous ne sauriez pas comment vous tenir debout au milieu des autres, il n’y aurait pas d’intégration. Ainsi, la lumière sur les côtés physique, mental et émotionnel de notre vie est totale et complètement intégrée. C'est une bonne question.

Sahaja Yogi: Quand une personne est illuminée, peut-elle la donner à quelqu'un d'autre?
Shri Mataji: Bien sûr, bien sûr. Lorsque vous êtes illuminé, vous pouvez éclairer une autre personne: c’est le pouvoir que vous avez.
Chercheur: Comment ça se passe?
Shri Mataji: Cela arrive parce que vous devenez cela. Supposons qu’il y ait une bougie, que cette bougie ne soit pas allumée, d'accord? Or Maintenant je l'illumine, alors avec cette bougie je peux illuminer n'importe quelle autre bougie. C'est aussi simple que ça Shri Mataji rit. C'est si simple! Vous voyez, tout ce qui est divin est simple; tout ce qui est humain est compliqué. Disons-le comme ça. C’est extrêmement simple.

Chercheuse: Dans votre discours, vous vous référez à la kundalini au féminin.
Shri Mataji: Qu'est-ce qu'elle a dit?
Chercheuse: Est-ce que c'est parce que vous êtes une femme?
Sahaja Yogi: Dans votre discours, vous vous référez à la kundalini au féminin. Est-ce parce que vous êtes une femme?
Shri Mataji: Non, non non. Elle est. Elle est le côté féminin, vous voyez. Elle est la Shakti, elle est le côté féminin. C’est pourquoi la querelle concernant les hommes et les femmes est une contre-vérité. Il n’existe rien de tel. Ils existent ensemble comme la lune et le clair de lune, comme le soleil et la lumière du soleil, comme Dieu et la Kundalini, comme le mot et sa signification.

Chercheur: Est-il juste de dire que l’énergie de la kundalini s'élève et rencontre une autre énergie venant d’en haut?
Shri Mataji: Oui, c'est une Puissance omniprésente, d'accord? Or, quand la kundalini s'élève, ce qu’elle fait, c'est éclairer la partie subtile de nos nerfs, de notre cerveau et du reste. Elle les illumine. Et grâce à cela, nous commençons à la ressentir. C'est l'illumination que nous obtenons grâce à notre connexion avec la Puissance omniprésente. Elle existe, cela existe déjà, mais on ne peut pas la ressentir normalement. Quand elle s'élève, vos nerfs sont alors tellement illuminés que vous pouvez la ressentir. D'accord? Il se peut que vous soyez déjà en train de l'obtenir. C'est ce que Je pense. »
Shri Mataji Nirmala Devi, programme public, City Hall, Brisbane, Australie, 05/05 /1987
Publié par dictionnaire Sahaja Yoga

dimanche 3 février 2019

Ne pas parler du dixième niveau

« Chercheur: Comment et où avez-vous reçu le pouvoir d'éveiller la Kundalini?
Shri Mataji: Moi?
Chercheur: Non. Chez nous, chez les gens.
Shri Mataji: Comment et ...?
Sahaja Yogi: Comment et où avez-vous reçu la capacité d'éveiller la Kundalini en eux?

Shri Mataji: Je l'avais, c'était inné. On peut naître comme ça. Mais J'ai compris que pour donner la Réalisation en masse, le septième centre devait être ouvert en premier. Cela, je l’ai fait le 5 mai 1970. Et ensuite, J'ai compris qu'avec cet événement, on pouvait atteindre une Réalisation en masse. Mais jusque-là, Je devais comprendre les êtres humains. Alors, par mes méthodes subtiles, J'ai essayé de comprendre quel était leur problème, quels chakras avaient des problèmes, comment Je devais agir sur les permutations et les combinaisons de façon à ce que la Réalisation en masse soit possible.
J'ai donc commencé dès ce jour-là cette Réalisation en masse. Avant cela, Je n’en avais pas parlé car à quoi aurait servi une autre Bible ou une autre Gita? Il valait mieux avoir des résultats.
Tant que les êtres humains ne se rendent pas compte qu'il existe en eux-mêmes des niveaux de conscience supérieurs, quoi que vous leur disiez, ils ne vous comprendront pas. Donc, il faut d'abord le faire. Ils doivent comprendre qu'il existe des états de conscience plus élevés que nous devons atteindre, que nous avons atteints - et ensuite, ils peuvent aller plus loin.

Mon père lui-même était une très grande âme évoluée et il m’a dit que ceux qui sont nés au dixième niveau ne devraient pas en parler.
Ils devraient descendre et essayer d’élever les gens au moins jusqu'au premier ou au deuxième niveau, pour qu'ils réalisent qu'il existe des étages au-delà. Car s’ils ne parlent que du dixième étage, les gens penseront qu’ils sont fous ou ils les crucifieront. Cela ne sera pas faisable. Mais cela a pris un certain temps pour comprendre les êtres humains. Ce sont des gens très compliqués, doit-on dire, pas faciles.

Chercheur: Y a-t-il quelque chose de positif à fouiller dans le subconscient collectif?
Shri Mataji: Ce n'est pas bon, ça ne peut jamais l'être. Tout ce qui est mort est fini. En entrant dans le subconscient collectif, tout au plus, vous pourriez connaître le nombre d’horreurs ou quelque chose comme ça si vous êtes intéressés. Cela dépend de votre intérêt. Shri Mataji rit

Sahaja Yogi: Y a-t-il d'autres questions?
Chercheuse: ...La Kundalini étant juste son énergie et ses vibrations peuvent se produire ou doit-elle passer dans un autre état?
Sahaja Yogi: Elle a dit: "Mère quand vous activez la Kundalini, devez-vous aller dans un autre état pour le faire?"
Shri Mataji: Moi, moi?
Sahaja Yogi: Oui, pour éveiller la Kundalini.
Shri Mataji: Moi, Je dois aller dans des états? Non, rien de tel. Non, non, non, rien de tel. Je n'ai rien à faire du tout. Je vous dis que Je ne fais rien. J'observe simplement. »
Shri Mataji Nirmala Devi, programme public, San Diego, USA, 29/05/1985
Publié par dictionnaire Sahaja Yoga

samedi 2 février 2019

Les âmes Réalisées peuvent se perdre


« Shri Mataji: Quoi d'autre?
Chercheur: Quelqu'un peut-il être Réalisé sans savoir ce qu'est la Kundalini?
Warren: Quelqu'un peut-il être Réalisé sans en savoir sur la Kundalini?
Shri Mataji: Au niveau mental, vous n'avez pas besoin d'en savoir beaucoup, vous pouvez être Réalisé, bien sûr, vous pouvez l'être. Mais ensuite, vous devez leur dire ce que c'est, ils pensent que c'est mieux ainsi. Mais il y en aura très peu qui accepteront une telle situation parce qu'ils veulent tout savoir. Mais ils n'ont pas besoin de savoir tout cela, vous pouvez leur en dire un peu ou leur dire qu'il existe un moyen d'obtenir la Réalisation. c’est comme ça, même si vous venez me voir, vous voulez l'illumination, Je dirai: "Très bien, allez-y! Il faut appuyer sur un interrupteur." Et vous mettez l'interrupteur. Vous obtenez l'illumination sans en avoir parlé.
Mais vous aimeriez savoir comment cette illumination s'est faite. Et puis, cela vous aide à créer d'autres illuminaiton. C’est pourquoi il est important d'en savoir sur la Kundalini.
Je pourrais- je peux le faire sans rien vous dire à propos de la Kundalini. Je peux lever votre Kundalini mais vous n'en sauriez rien. Et vous ne sauriez pas ce que c'est. C'est arrivé avec beaucoup de gens qui sont nés Réalisés. Ils ne savaient pas qu'ils étaient des âmes Réalisées et ils se sont perdus.
Comme, dirais-Je, le plus grand exemple, Leonard de Vinci. Leonard de Vinci était une âme Réalisée et il s’est perdu parce qu’il ne savait pas qu’il était une âme Réalisée. C'était une personnalité supérieure aux autres, il s’est égaré. Tant se sont perdus comme ça.

Chercheur: Excusez-moi, si la Kundalini est éveillée, comment peut-on se perdre? Je veux dire, vous l'avez, alors comment peut-on se perdre?
Warren: Comment peut-on se perdre si la Kundalini a été éveillée?
Shri Mataji: Non, c'est ça. Parce que, voyez-vous, c'est que vous n'êtes pas encore une personne totalement développée, mûre. Quand vous êtes immature, cela se produit. La Kundalini est, même si elle monte, vous serez surpris, chez certaines personnes, c'est juste un tout petit peu, tout juste comme un cheveu. Elle monte juste un peu parce que c'est tellement difficile, voyez-vous. Le passage est tellement bloqué, Le passage est tellement bloqué, seul un tout petit peu s'élève. Voilà ce qu'il en est.
C'est, il y a une Réalisation totale seulement si vous êtes en Nirvikalpa Samadhi - c’est un état supérieur. Donc au début, c'est juste un tout petit peu qui s’ouvre. Et un pour cent des gens se perdent. Il se perdent car ils ont de l'ego, du superego, toutes sortes de choses - ils se perdent - alors faites attention. »
Shri Mataji Nirmala Devi, troisième rencontre, Melbourne, Australie, 17/03/1985
Publié par dictionnaire Sahaja Yoga

vendredi 1 février 2019

Un idéaliste à l'ancienne



"Un idéaliste à l'ancienne" est en fait le cinquième épisode de la série "Les chroniques de la conscience".
Dans cet épisode, Mathew, un bureaucrate timide et sans malice, se retrouve confronté à un choix difficile: accepter un beau cadeau ou suivre l'éthique?
Est-ce qu'un petit écart par rapport à la justice pourrait compromettre son idéalisme?
Où finit l'amitié et où commencent les pots-de-vins?
Quelques extraits d'un discours peu connu, et quelques pages du livre Meta Modern Era lui donneront les réponses qu'il attendait.
C'est une parfaite introduction pour lancer avec des jeunes une réflexion sur la déontologie.
Ce film a été sélectionné pour le Festival international du film de Jaipur 2019.

Scenario et réalisation: Neha Sharma
(Extraits de: Istanbul, 25/04/2001 et surtout Mumbai, 11/03/2000, et le chapitre 3 de Meta Modern Era)

"The old-fashioned idealist" is in fact the fifth episode of the series "Chronicles of Consciousness". In this episode, Mathew, a timid and innocent bureaucrat, faces a difficult choice: to accept a beautiful gift or to follow the ethic? Could a small deviation from justice compromise his idealism? Where does the friendship end and where does the bribe begin? Some excerpts from a little-known speech, and a few pages from the book Meta Modern Era will give him the answers that he expected. It is a perfect introduction to deontology to launch with young people, in order to create a reflection about ethics. This film was selected for the Jaipur International Film Festival 2019. 
Scenario and realization: Neha Sharma 
(Excerpts from speeches: Istanbul, 25/04/2001 and especially Mumbai, 11/03/2000, and Chapter 3 of Meta Modern Era)
Publié par dictionnaire sahaja yoga

jeudi 31 janvier 2019

Comment corriger votre dos

« Chercheuse: Je veux savoir si le fait d'avoir une vertèbre mal positionnée dans la colonne vertébrale interfère avec la montée de la Kundalini?
Warren: Avoir une vertèbre mal placée dans la colonne vertébrale est-ce que cela interfère avec la levée de la Kundalini?
Shri Mataji: Cela interfère dans une certaine mesure, oui, c'est sûr, mais nous pouvons y remédier. Les vertèbres peuvent être redressées et la Kundalini peut être élevée. Cela interfère. Tant de choses se passent, si vous avez, si vous êtes quelqu'un qui abuse des livres, si vous avez lu trop de livres et que vous les gardez en tête, Je dois vider cela aussi.
Rires.
Warren: En fait, je fais ce travail en tant que professionnel et j'ai découvert que si le centre subtil est amélioré, les problèmes de colonne vertébrale disparaissent tout simplement. J'avais l'habitude de faire trois et quatre ajustements par semaine pour corriger ma colonne vertébrale, et maintenant je n'en fais plus du tout. Donc, corrigez d’abord le subtil en vous, et ensuite l'aspect physique, le manque d'alignement de la colonne vertébrale et le reste iront tout simplement mieux.

Chercheuse: Pensez-vous qu'il puisse y avoir une différence entre les mariages? Et le fait que des personnes puissent se marier sur terre d'une manière apparemment sainte? Mais il y a vraiment une différence dans le mariage en soi, vous savez, dans le fait de se marier, ce qu'on appelle le mariage. Shri Mataji: Des questions? J'entends.
Warren: Je ne suis pas trop sûr, mais, les mariages terrestres semblent aller bien mais -
A la dame:, vous parlez de mauvaises unions d'âmes? Peut-être. Mais peut-être qu'il y a une sorte de mauvais mariage, d'une certaine façon, des âmes de ces mêmes personnes. Peut-il y avoir un mariage normal, comme on dit, un mariage terrestre et peut-être un mauvais mariage d’âmes? D'un point de vue céleste.
Shri Mataji: Vous voyez, l’Esprit en chaque être est parfait, l’Esprit de chacun est parfait, il n’y a aucune imperfection. Mais certaines personnes reflètent plus l’Esprit dans leur caractère et d’autres pas. Ils ont plus de ténèbres et sont plus, dira-t-on, tournés vers l'extérieur, ou, on peut dire, d'un style trop romantique, tournés vers tout ce qui est extérieur. Mais peu importe. Nous avons vu des gens, auparavant mariés, disant qu'ils étaient mal assortis. Je dirais que 90% de ces mariages se portent bien maintenant. Mais il se pourrait aussi qu'il y ait une différence terrible entre les deux personnes, comme vous dites, c'est possible, mais c'est à voir.
Pour l'instant, vous ne devriez pas vous en inquiéter. S'il y a un mauvais assortiment, il peut être corrigé. Si cela ne fonctionne pas, alors vous devrez travailler à le corriger autant que possible. Vous voyez, on dit: "Karma naiva di kar sakate", (incertain, sanscrit) c'est "ce que nous pouvons faire, le travail". Nous pouvons y arriver, dans la mesure du possible, mais si ça ne marche pas, oubliez ça, voilà. Mais une fois que vous êtes une âme Réalisée, vous devenez si convivial, si tolérant, si compréhensif. En fait, votre être en lui-même corrige l'autre.
Mais peut-être que certains sont des cas tellement désespérés, que quoi que vous essayiez, ils ne reviennent peut-être pas (à la normale). Donc, il n’est pas important de s’inquiéter de ces choses, on verra plus tard ce qu'il en est et comment il faut le régler. D’accord?


Chercheur: Pourquoi la Kundalini est-elle identifiée à la forme féminine?
Shri Mataji: Pourquoi?
Warren: Pourquoi la Kundalini est-elle identifiée à la forme féminine?
Shri Mataji: Parce que c'est la Puissance de Dieu. Et Dieu est considéré comme "il" et la Kundalini, comme la mère. "Il" en tant que Père et le Saint-Esprit en tant que Mère. Elle est le Saint-Esprit, et comme il est le père, nous devons avoir une dame avec lui et c'est pourquoi nous l’appelons la mère. Et il ne faut pas se sentir mal à propos de cela, les hommes ne doivent pas se sentir mal du tout, parce que vous avez tous eu une mère. Vous n'auriez pas pu venir sur cette terre sans une mère. On n'y peut rien, c’est la nature. Vous devez accepter le fait. La mère est une sécurité, n'est-ce pas? »
Shri Mataji Nirmala Devi, programme public, premier jour, Melbourne, Australie, 08/03/1983

"The Power of God" est une énergie féminine, traduit par "shakti" en sanscrit qui est aussi un mot féminin. C'est l'énergie de la Mère Primordiale. On dira, en français, une Puissance, qui a des pouvoirs, celui de créer, de nourrir, de faire évoluer, ect... 

Publié par dictionnaire sahaja yoga

mardi 29 janvier 2019

La Kundalini monte, la Grâce descend


« Chercheur: ....Et cela fait 20 ans maintenant que j'ai encore quelque chose dans la tête, ici et ici et ici, puis ici et ici, mais c'est, ce n'est pas allé plus loin que cela. Eh bien, c'est une sorte de-
Shri Mataji: Vous voyez, si vous essayez par vous-même, voyez-vous, essayez avec la kundalini, en fait, le sympathique entre en activité.
Vous n'avez aucun droit sur le parasympathique. Le parasympathique est celui qui équilibre et c'est la voie centrale de Sushumna par laquelle la kundalini doit s'élever. Mais si vous essayez quelque chose, ce que vous faites, c'est de toujours utiliser le sympathique.
Je vais vous donner un exemple. Supposons que vous couriez rapidement, d'accord? Alors, vous pouvez augmenter le rythme de votre cœur. Mais vous ne pouvez pas le ralentir. Il ralentit de lui-même. Voilà ce qu'est l'activité parasympathique.
Donc, vous n'utilisez que l'activité du sympathique, et l'activité du sympathique, si vous l'utilisez trop, alors tous ces symptômes surviennent et cela ne vous aide pas. Au contraire, les chakras vont- Par exemple, voici le sympathique gauche et droit et voici les centres; ils se retrouvent étirés comme ça. Et s'ils sont étirés comme ça, alors vous êtes blessés. Donc, ce n'est pas une expérience de la kundalini mais du sympathique.

Chercheur: Ceci, ce n’est pas quelque chose que je cherchais à savoir ou que je demandais… Il se passe des choses, mais j’imagine que c’est un choc… mais comment la Kundalini est-elle redescendue au lieu de monter?
Shri Mataji: Non, ça ne redescend pas. La Kundalini ne retombe jamais. Elle monte toujours. Ce qui descend sur vous, c'est la Grâce, vous voyez. La Grâce descend, pas la Kundalini. La Kundalini monte toujours. Et la Grâce descend sur votre sympathique ce qui vous rafraîchit complètement. Vous devenez absolument détendus par la Grâce. Mais la kundalini, elle, monte toujours, elle ne descend jamais. Mais, chez les gens, il se fait que la Kundalini passe par le canal central.
Or, s'il est, en quelque sorte, très déchiqueté ou s'il est extrêmement lisse à cause des erreurs des chercheurs, alors elle retombe. Elle tombe- c'est différent de se mouvoir comme ça. Elle retombe; ensuite, vous devez la remonter et l'attacher. Encore l'élever et l'attacher. Pour beaucoup de gens, cela doit être fait, mais cela peut réussir. Vous aurez toute la connaissance, ne vous inquiétez pas. Maintenant, cela fait, comme il l'a dit, 18 mois pour lui, mais il est un maître de la Kundalini. Il peut lever votre Kundalini, et vous êtes tout comme lui, vous deviendrez pareil. Il n’y a pas, pas de problème du tout. Cela marchera.
Chercheur: Comment avez-vous obtenu votre Réalisation?
Shri Mataji: Je suis née comme ça. Je suis comme ça depuis des lustres, anciens. Je suis un mystère, devrais-Je dire au début. Nous devrions le garder comme un mystère. Ensuite vous me découvrirez, d'accord? Disons-le comme ça. D'abord, vous découvez qui vous êtes ensuite moi. C'est une meilleure idée, n'est-ce pas? Parce que Je ne veux pas dire quelque chose qui fâcherait inutilement les gens. Le mieux c'est que vous deveniez quelque chose.

Chercheuse: Est-il vrai qu'un gourou Réalisé a de l'air frais?
Shri Mataji: Oui.
Chercheuse: Pas chaud?
Shri Mataji: Non, chaud, c'est très dangereux. Ceux qui donnent-
Chercheuse: On m'a dit également que le frais est dangereux.
Shri Mataji: Pas très frais, mais vous n'avez pas l'air. Il se peut que vous ayez extrêmement froid si vous êtes un patient souffrant d'hypotension artérielle. Si vous êtes sur le canal gauche, si vous êtes possédés, vous vous sentez totalement frais (froid), très froid. Ce n'est pas bon. Se sentir froid, c'est différent d'une brise fraîche, comme, de sentir une brise venir. Mais cela ne devrait pas être chaud, en tout cas. Le chaud, c'est quelque chose de très dangereux. Si c'est trop chaud, cela signifie que ce n'est pas bon.
Chercheuse: Comment devrions-nous avoir de l'air chaud?
Shri Mataji: Hum?
Chercheuse: Pourquoi avons-nous de l'air chaud?
Shri Mataji: C'est un frottement, une friction avec le Divin. Vous voyez, quand la Kundalini s'élève, elle devrait normalement vous donner une brise fraîche dans les mains, puis elle s'élève, oui. Mais s’il y a un frottement, une friction crée toujours du chaud, vous voyez, mais cela se refroidit. Il n'y a aucun problème. Au début, la plupart d’entre vous vont sentir du chaud, un petit peu. Parce qu'après tout, vous voyez, vous savez, nous sommes tous des gens très compliqués. Nos cerveaux surtout, sont des cerveaux modernes, vous voyez. Alors on cogite, cogite, cogite, cogite. Simplement, on ne peut même pas s'arrêter de penser pendant une minute.
Mais la première chose qui se passera c'est que vous entrerez en conscience sans pensée. Cela s’appelle nirvachara samadhi en sanskrit. Cela signifie que vous devenez, vous en êtes conscient, absolument conscient. Il n'y a pas de pensées. Les pensées - c'est l'éveil de Christ – c'est cela qui devrait vous arriver. Une fois que cela se produit, elle passe ensuite ici (au Sahasrara) et vous pouvez ressentir la brise fraîche.
Beaucoup de personnes qui fument ne peuvent pas sentir la brise dans les mains au début, à cause de ce chakra (Vishudhi) qui est un peu en difficulté. Puis ensuite vous commencez à ressentir. »
Shri Mataji Nirmala Devi, programme public, New York, 19/09/1981

Peinture: La descente de l'Esprit Saint à la Pentecôte, sur l'assemblée des apôtres. Monastère Stavronikita. Œuvre de Théophane le Crétois, 1546.
Publié par dictionnaire sahaja yoga

lundi 28 janvier 2019

Plus on aura de compassion, plus on sera

« Il y a un jeu (lila) en cours, si vous pouvez le voir, alors vous ne vou slaissez pas perturber. C'est un jeu. La façon dont il fonctionne, comment il est organisé, ce n'est pas votre problème, vous devez simplement voir le jeu du Divin, comment il réussit. Nous avons vu maintenant, nous tous, ce que vous appelez des miracles: "Mère, il y a eu ce miracle-ci, ce miracle-là, et je sais que tous ces miracles viennet du Divin.
Malgré cela, notre foi dans le Divin n'est pas une foi tellement éclairée. Lorsque votre foi est éclairée, vous ne vous inquiétez pas de ce qui est très important dans la vie: si cela fonctionne, tout va bien, si cela ne fonctionne pas, tout va bien.
Il ne faut pas supposer qu'une fois que vous êtes une âme Réalisée, le monde entier va tomber à vos pieds, ce n’est pas automatique. C'est un jeu, c'est un plaisir magnifique de l'attention de l'Adi Shakti.
Donc, si vous pouvez devenir témoins, si vous pouvez vraiment devenir le témoin de tout l’ensemble, alors, ce qui se passe, c'est que vous grandissez spirituellement, vous vous rapprocherez, dirais-Je, vous vous dissolvez dans la Puissance divine.
Cette résolution doit avoir lieu, c'est pourquoi la puja d'aujourd'hui est très important pour vous, car si ce n'était pas l'Adi Shakti qui s’était incarnée, ce travail n'aurait pas pu être fait – cela n’aurait pas pu être fait. Parce qu'il fallait quelque chose qui engloberait toutes les angularités, tous les aspects de la vie humaine. Il fallait une incarnation qui puisse absolument voir l’être humain dans son ensemble, non seulement sa personne physique, mentale, émotionnelle, ou ses idéologies particulières, ou sa domination notamment, non. En tant qu'ensemble, en tant qu'être humain, comme Je vous l'ai dit, chaque être humain est identique à l'intérieur. Certains sont plus sensibles et recherchent véritablement, d’autres ne cherchent pas vraiment et certains ne cherchent pas du tout. Mais c'est aussi l’Adi Shakti qui vous donne cette quête.
Or, il est arrivé que, au cours du processus évolutif, un poisson est sorti de la Mère, de cette mer qui était comme une Mère pour la mer, un poisson en est sorti. Et puis, 10 ou 12 poissons environ en sont sortis. Puis, après un certain temps, des bancs entiers de poissons en sont sortis.
Votre évolution a fonctionné de la même façon. Nous pensons que nous sommes un assez grand nombre pour ainsi dire. Je veux dire que J’ai dépassé le nombre, celui que Jacques ou Saint Jean a dit - nous l’avons déjà fait, peu importe. Ce n'est pas grave. Vous voyez, il semble que cette époque soit très fertile, c'est un temps très fertile que ce Kali Yuga, où il y a tellement de personnes qui se mettent à rechercher la Divinité. Je veux dire que c'est le bon moment pour le faire.

Hier, quand J'ai vu votre pièce, J'ai vu tout cela moi-même et Je me suis demandais ce qui allait arriver à ces gens. Comment vont-ils venir à Sahaja Yoga? Ils sont venus, ils sont venus à la spiritualité. Voyez toutes les diverses choses que vous saisissez en ces temps modernes, elle ne devraient pas trop vous déranger, car il doit en être ainsi. C'est une dramaturgie, c'est une pièce de théâtre et, cette dramaturgie, vous devriez savoir que cela ira d'une si merveilleuse façon, qu'après un certain temps, vous ne verez plus que le Divin qui dissout toutes nos choses inutiles comme nos conditionnements et notre ego. Il y aura tellement de gens qui pratiqueront Sahaja Yoga que, d'ici à l'an 2 000 ans, nous aurons beaucoup de Sahaja Yogis dans le monde entier.
Une fois que nous aurons beaucoup de monde, beaucoup nous rejoindront. C’est la nature humaine aussi, voyez-vous, ils ne s'y mettront pas tant qu'il n'y aura pas beaucoup de monde, et une fois que nous aurons une multitude, ils y plongeront.
Alors, il y a toujours des gens qui s'inquiètent: "Mère, qu'en est-il des autres, nous sommes maintenant au paradis, nous profitons de la vie, et qu'en est-il des autres?" Tout s'arrangera, tout va marcher, mais votre attention devrait se porter sur: "Comment puis-je dissoudre les autres dans cet océan de joie, de compassion?"
Or, vous allez être surpris de savoir que c'est votre propre compassion seulement qui va vous donner la force. Cette compassion intérieure, quand vous verrez que les gens se noyent complètement, sont complètement détruits, votre compassion en elle-même vous rendra puissants. Et vous ferez tout ce qu'il faut, vous abandonnerez toutes les activités insensées et vous vous consacrerez réellement à émanciper les autres. Et étonnamment, en faisant cela, votre propre niveau de spiritualité augmentera. Ainsi, Je dirais que lorsque vous vous dissolvez, disons, du sel dans de l’eau, le niveau de l’eau monte. De même, plus il y aura de gens qui viendront à Sahaja Yoga, plus la Puissance divine se manifestera - elle se manifeste déjà. Mais plus il y aura de gens, plus les manifestations seront nombreuses, car ce sera comme autant de canaux qui fonctionneront. »
Shri Mataji Nirmala Devi, Adi Shakti puja, Cabella, 09/06/1996
Publié par dictionnaire sahaja yoga

samedi 26 janvier 2019

L'argent circule, les vibrations doivent circuler


« Maintenant, à la puja, ils donnent de l'argent. Cela améliore votre chakra du Nabhi. Mais Je ne prends pas cet argent. Trouvez une solution.
Quel que soit l'argent que vous me donnez, Je le note. Et en plus de cela, Je mets mon propre argent et J'achète des objets en argent pour vos pujas-
Sahaja Yogi: Pas de puja.
Shri Mataji: Que Je donne à tous les ashrams. Bien sûr, cela m'appartient, vous voyez, c’est pourquoi les Déités se sentent concernées, devraient, sont supposées l'être.
Rires.
Et aussi, parce qu'au début, autrefois, les gens utilisaient du plastique, voyez-vous, pour me donner du kumkum dans du plastique. Et ce n’est pas de bon augure. (Les Déités) ne sont pas contentes, elles n’émettront pas de vibrations. Gros problème. De cette façon, elles sont françaises d'une certaine manière. Rires. Car les Français n’aiment pas beaucoup ça non plus (le plastique).

Donc, ces questions doivent être posées. Au début, les gens pensent comme ça, mais en réalité, Je n’ai pas besoin d’argent et vous ne pouvez pas non plus me donner quoi que ce soit. Même si vous voulez me donner quelque chose, il se peut que Je le prenne, mais Je le rendrai au centuple. Et mon mari ne s'intéresse pas (à l'argent). Et de manière très importante, au centuple. Vous pouvez apprendre par eux ce que, dans chaque ashram, Je leur ai donné.
Coupe dans l'audio.

Vous pouvez vous le dire vous-mêmes. Je veux dire, cela ne me dérange même pas.
Guido: Shri Mataji, vous avez donné tant de choses!
Shri Mataji: C’est comme ça.
Donc, ceci n’est pas une proposition lucrative. Je ne suis pas intéressée par l’argent et vous ne devriez pas penser à ces petites choses mesquines.
Au début, bien sûr, on ne peut pas comprendre quelqu'un (qui ne se soucie pas de l'argent). Mais plus tard, même si vous ne le comprenez pas, vous ne pouvez pas pratiquer Sahaja Yoga, car vous vous êtes mesquin. Et même si quelque chose de si évident, vous ne voulez pas le voir, cela signifie que vous êtes aveugle. Alors, à quoi sert-il de parler de belles couleurs à quelqu'un d'aveugle?

Alors, essayez d’abord de comprendre vos leaders, essayez de comprendre ce qu’ils vous disent, essayez de devenir sensibles et essayez d'avoir la joie. Ensuite, Je n’aurai plus à vous dire quoi que ce soit.
Aussi, vous pouvez tester votre pouvoir. Vous voyez, quand vous donnez des vibrations à quelqu'un, reçoit-il ou non la Réalisation? Ou si quelqu'un est malade, vous mettez la main et voyez, est-ce qu'il se sent bien ou pas? Alors, supposons que vous me donniez de la monaie française et que Je ne l’utilise pas du tout, comment vais-Je connaître sa valeur? Si Je dis que vous avez un pouvoir et que vous ne l'utilisez pas, alors comment saurez-vous si vous l'avez ou non? Utilisez votre pouvoir sur les arbres, les fleurs, sur n’importe quoi, vous serez surpris de constater que cela fait une différence pour eux. D'accord?

Alors la prochaine fois, Je vais voir beaucoup de Français, davantages, amenés par vous, vos amis, votre famille. Dites-leur que c'est la plus grande chose qu'ils devraient avoir.
On leur donne de l'alcool, on leur donne des dîners. Au lieu de cela, donnez-leur "l'alcool" qui est éternel, car lorsque vous en prenez, vous ne redescendez jamais, vous êtes là tout le temps.
Coupe dans l'audio.

Guido: Il y a un problème, depuis ses trois mois, il ne peut pas boire de lait, alors que même dans l'amrut, il y a du lait.
Shri Mataji: Dans quoi?
Guido: Dans l'amrut, il y a du lait.
Shri Mataji: Et vous en avez bu?
Sahaja Yogi: Oui un petit peu. En français.
Shri Mataji: Il ne s'est rien passé?
Sahaja Yogi: Mais je sais pas comment ça c’est passé, il est tombé tout sur mon pantaloon, sans le faire exprès. En français.
Rires.
Guido traduit: Il a essayé d'en boire hier, mais il ne sait pas ce qui s’est passé, il est tombé sur son pantalon. Il n'a pas pu boire.
Shri Mataji: Il aurait dû le prendre.
Mais il peut prendre, maintenant, voyez-vous, de l'eau vibrée. Après un certain temps, il finira par les surmonter, toutes vos allergies, vous pouvez les surmonter. »
Shri Mataji Nirmala Devi, conversation avec les Français, Le Raincy, Paris, 17/08/1987
Publié par dictionnaire sahaja yoga