mardi 5 juin 2018

L'ouverture du Sahasrara




Vidéo basée sur trois extraits de discours de Shri Mataji

Deuxième texte: « Le Sahasrara, c’est la bénédiction des cieux, devrais-Je dire. Cela a si bien fonctionné! Il est très difficile de rompre le Sahasrara, et quand Je l'ai vraiment ouvert, Je ne savais pas que ce serait un tel succès. D'abord, J’ai cru que c'était encore prématuré car il y a toujours beaucoup de rakshasas vendant leurs marchandises dans les rues; et il y a beaucoup de fanatiques qui se définissent par les soi-disant religions qu'ils suivent, pas la vraie religion de l’atma.
Mais, progressivement, cela a pris racines.
Maintenant, faites que cette vérité prenne racine en vous à travers votre Sahasrara. Et une fois que cette vérité deviendra totalement la lumière qui vous guidera, la lumière qui vous nourrira, la lumière qui vous éclairera et vous donnera une personnalité de lumière, alors seulement vous saurez que votre Saharanpur est complètement illuminé par votre Esprit.
Votre visage devrait être tel que les gens comprennent qu'il existe une personnalité de lumière qui se tient devant vous. C'est ainsi que l'on doit entretenir son Sahasrara. »
Shri Mataji Nirmala Devi, Sahasrara Chakra, New Delhi, Inde 04/02/1983

Troisième texte: « S'il vous plaît, fermez les yeux.
En fait, la Kundalini s'est élevée assez haut. Je la sens. Mais elle doit traverser le dernier point qui est le septième centre appelé Sahasrara pour percer à travers le trou – que l’on appelle le Brahma, c'est-à-dire le Brahmarandhra, là où vous obtenez votre baptême, le vrai baptême, son actualisation. S'il vous plaît, fermez les yeux.
N'ouvrez tout simplement pas les yeux. C'est une partie très importante du Sahaja Yoga que de ne pas ouvrir les yeux. Parce que, si vous ouvrez les yeux, alors la Kundalini ne passera pas au-dessus du chakra de l'Agnya qui est le sixième centre…
Mettez la main droite sur le cœur. N’ouvrez pas les yeux, s'il vous plaît, mais mettez votre main droite sur le cœur. Puis posez une question - pour ceux qui n'ont pas encore pleinement établi leur Réalisation - posez une question: "Mère, suis-je l'Esprit?". Et les Sahaja Yogis doivent dire: "Mère, je suis l'Esprit." Du fond du coeur. Vous n'avez pas besoin de le dire à haute voix. Trois fois…
Des sons proviennent du microphone...
Mettez votre main gauche au-dessus de la tête. Est-ce que vous sentez quelque chose? Un peu ... sans toucher, garder la main plus haut, plus haut, encore plus haut, sur ce qu’on appelle le taloo, là où l’os de la fontanelle était souple quand vous étiez un jeune enfant…
Rapprochez-la de la tête et voyez si vous sentez la brise fraîche s’en échapper…
Que Dieu vous bénisse. »
Shri Mataji Nirmala Devi, programme public, Caxton Hall, Londres, 22/03/1982
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire