mercredi 18 juillet 2018

La méditation renforce la concentration


« Puis, une autre de mes idées, c’était que cette terre nous a été donnée pour l'éducation des Occidentaux qui veulent apprendre vingt et un arts indiens, voilà pourquoi. Et cela va compléter un autre endroit pour les Indiens - tout près, il y a un autre terrain pour les éduquer à faire ce travail de tour (poterie), ce travail-ci, ce travail-là. Mais cela sera basé sur Sahaja Yoga. Je veux dire, c'est juste une sorte de problème secondaire, mais ce sera basé sur Sahaja Yoga, parce que les arts ne sont possibles que si vous pouvez vous concentrer.
Vous voyez, le mental est une chose si bizarre, le mental humain. Supposons que l’on veille étudier. Maintenant, qu'est-ce qu'il va faire? Il va trouver une excuse sur le moment d’étudier. Puis: "Ce moment n'est pas bien." Ensuite, il reportera. Puis il dira: "Très bien, laisse-moi aller manger quelque chose." Puis à nouveau il remettra à plus tard. Puis il dira: "Très bien, laisse-moi faire ça." Ainsi, il remettra à plus tard, le mental reportera tout le temps et ne fera pas le travail. Vous voyez, voilà ce qu’est le mental.
Alors maintenant, quand les gens - ça veut dire, vous voyez, votre mental va dans tous les sens, il n'y a pas de concentration, et sans concentration, vous ne pouvez pas faire de travail artistique.

Donc, pour obtenir cette concentration, ce que nous devons faire, c’est leur apprendre à se concentrer, et la concentration n'est possible que grâce à la méditation Sahaja Yoga. Donc, tout d'abord, nous leur apprendrons à se concentrer et ensuite à être des Sahaja Yogis. Et avec cette concentration, ils seront en capables de faire très bien tout ce travail. Parce que, après un certain âge, si vous devez enseigner un art à quelqu'un, c'est comme de vouloir faire d’un âne un cheval; ce n'est pas facile. Rires

Donc, la meilleure chose, c’est d’en faire au moins des âmes Réalisées pour que leurs mains commencent à mieux bouger, et ils y arrivent.

Donc, Sahaja Yoga doit aller là-bas; et nous recevrons des gens de tous les centres et du monde entier pour ça, et ils communiqueront tous ensemble, ils prendront les vibrations pour voir s'ils peuvent y entrer et tout ça. Voilà comment nous aurons des gens là-bas. Et ils devront apprendre l'un des vingt et un arts.
D'abord, bien sûr, ils vont se précipiter pour apprendre tous les vingt et un arts. Je sais qu'ils ne peuvent pas le faire. Ainsi, peu à peu, ils apprendront qu'ils ne peuvent pas tous les apprendre, alors ils en prendront deux ou trois, quel que soit leur choix.
Parce que l'art indien n'est pas facile, vous savez. La musique indienne, si on veut l’étudier, c’est suffisant; la danse indienne c’est suffisant. Il n'y a pas besoin d'étudier trois ou quatre choses en Inde.
Et si vous connaissez la musique indienne, vous pouvez connaître n'importe quelle musique, parce que ce sont toutes des permutations et des combinaisons de la gorge jusqu'au nez. Vous apprenez tout avec cette musique; donc vous connaissez la musique après ça! Shri Mataji rit
Pareil avec la danse.
Shri Mataji, à quelqu’un: Tu ne penses pas? C'est tellement difficile, la danse indienne! On doit vraiment y travailler dur. Je veux dire qu’ensuite, on ne peut rien faire d'autre, voyez-vous. Ensuite, vous n'avez pas besoin de jouer au football américain (soccer). Rires
Je pense que ce football américain doit être arrêté. C'est très arythmique. C'est la raison pour laquelle cela arrive, cela ne s’accorde pas avec le rythme de Dieu, Je pense. C'est pourquoi les gens deviennent si fous. Ne peut-on pas l’arrêter, ce football américain?
Rires; applaudissements
Le cricket est sensé, tandis qu'en Inde, les gens ne voient que par le cricket, ils aiment le cricket. Je veux dire, en Inde, on ne peut pas avoir de billets pour ça, n'est-ce pas? Il vous le dira. Nous aimons tellement le cricket. Pourquoi avez-vous du football américain? C'est une horrible nouvelle chose. »
Shri Mataji Nirmala Devi, séminaire à Hamstead, Angleterre,12/05/1985

La méditation aide à renforcer la capacité à se concentrer. 

Le football américain ressemble plus au rugby et est très physique. Les frappes et les coups portés à la tête s’apparentent à ceux de la boxe, ce qui est très dommageable pour le cerveau des jeunes qui le pratiquent.
Publié par dictionnaire Sahaja Yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire