mercredi 25 juillet 2018

Attention à l'éclipse de lune



Shri Mataji: Le mieux c’est de l'avoir de cette façon.
De même, à l’époque actuelle, il y a beaucoup de chercheurs qui sont nés. Ils constituent une catégorie spéciale d'êtres humains qui recherchent ce qui est au-delà, qui ne sont pas satisfaits de ce qu'ils ont accompli par leurs projections mentales ou émotionnelles. Ils veulent donc savoir ce qui est au-delà. Alors, partout dans le monde, il y a beaucoup de chercheurs.
J'espère avoir répondu aux questions de la différence pour votre satisfaction.
Mais le Yoga signifie l'union avec le divin, pas des exercices.
Cela signifie aussi l'art de connaître les lois divines et de maîtriser le pouvoir que vous obtenez - l’habilité. D'accord?
Interviewer: Qu’entendez-vous par les lois divines?
Shri Mataji: Vous voyez, les lois divines sont très différentes de celles que nous fabriquons. Et lorsque nous ne les suivons pas, nous tombons malades, nous sommes perturbés mentalement. Nous avons de mauvaises habitudes et nous allons vers la destruction.

Interviewer: Comment se fait-il qu'un enfant puisse tomber malade?
Shri Mataji: Un enfant tombe malade parce que la mère ne sait pas; quelque chose va pas chez la mère, pas mal de choses. Peut-être que c’est une mère hyperactive, l'enfant devient hyperactif et développe un cancer de la rate.
C’est une question de bon sens.
Par exemple, on dit en Inde que si vous observez une éclipse de soleil et si vous êtes enceinte, alors l'enfant sera malformé. Et si vous regardez une éclipse de lune et que vous êtes enceinte, l'enfant sera aussi mentalement perturbé. Parce que la nature joue un grand rôle dans notre vie, nous devrions le comprendre.

Interviewer: Quelle devrait être notre attitude envers la vie une fois que nous sommes Réalisés? Devrions-nous toujours suivre notre nationalité ou simplement l'abandonner et suivre les instructions divines?
Shri Mataji: En fait, toute nationalité est artificielle. Dieu n'a créé qu'un seul monde. Et il veut vraiment des gens dans ce monde qui croient en un seul monde. Alors, tous les combats doivent cesser, toutes les guerres doivent cesser, nous nous battons pour quoi?
Après la Réalisation, nous pouvons maintenir toutes nos individualités dans la mesure où- par exemple, un Italien aura sa propre individualité, mais il saura qu’il fait partie intégrante du tout.
Qui est l'autre?
Par exemple, ce doigt a sa propre individualité et s’il est douloureux, alors l’autre main l'aide parce que c'est douloureux, parce que c’est une partie du tout. Il ne se sent pas obligé, il n'a pas envie de se battre avec ça. Ou bien un oeil ne se bat pas avec un autre œil, parce qu’il fait partie intégrante de l'ensemble, mais il y a un caractère individuel pour chacun d’entre eux.

Comme le microcosme doit devenir le macrocosme, la conscience dans notre système nerveux central, nous devons actualiser cette expérience. Ce n'est pas juste une projection mentale. Ainsi, après avoir reçu la Réalisation, les gens sautent dans une nouvelle perception qui est la Conscience Collective d’où vous pouvez ressentir les autres sur le bout de vos doigts et vous pouvez vous sentir vous-mêmes, sur le bout de vos doigts, tous les centres. Si vous savez comment les corriger, vous pouvez résoudre (les problèmes).
Les mains commencent à émettre la Puissance omniprésente, ce pouvoir subtil que vous pouvez utiliser pour donner la Réalisation aux autres, pour les soigner, en redonnant à la nature la vitalité que vous avez soustraite.
Par exemple en Australie- en Autriche, un scientifique qui est un Sahaja Yogi a fait des expériences et a vu que si vous donnez des vibrations aux plantes, elles poussent trois fois plus, donnent plus et vous n'avez pas besoin d'utiliser de matières hybrides, les vieilles graines peuvent être de nouveau régénérées. »
Shri Mataji Nirmala Devi, conférence de presse, Rome, Italie, 18/05/1985. 

Voici un témoignage de ce moment par un des Yogis participants:
« À Rome, il y a eu une rencontre avec des journalistes dans un cabinet médical privé, c’était en 1985. Je me souviens encore, entre autres choses, que Shri Mataji avait travaillé sur un journaliste qui était intervenu, et qu’Elle a dit: il a des problèmes Nabhi. Elle lui a demandé de se retourner. Il était assis sur le sol, derrière Shri Mataji qui était assise sur le canapé. Elle a mis ses pieds à la hauteur du sacrum, puis a invité tout le monde à regarder: la chemise de ce monsieur commença à se gonfler et à se dégonfler rythmiquement, comme un ballon. 

Cela a duré un moment. 
Shri Mataji a expliqué que, poussée par ses pieds, la Kundalini de cet homme essayait de s’élever, mais que son Nabhi était tellement bloqué qu'elle ne pouvait pas passer. Et, avec mes propres mots aujourd'hui, je dirais qu’elle montait un peu puis retombait, puis recommençait. Même si on ne voit pas sur la vidéo, j'étais parmi les témoins oculaires de ce fait. C'était beau et choquant: le spirituel et le matériel cessaient d'être en opposition, la Kundalini était une réalité concrète, physique, matérielle. »
André Antoniani





Shri Mataji: Best is to have it this way. Also in modern times, there are many seekers who are born. These are a special category of human beings who are seekers of the beyond they are not satisfied with whatever they have achieved through their mental projections or through emotional projections. So they want to know what is beyond. So everywhere throughout the world they are lots of seekers. I hope I have answered the questions of the difference for your satisfaction. But Yoga means union with the Divine, not exercising. It also means deftness to know the Divine Laws and to handle the power that you get - deftness. All right? 
Interviewer: What do you mean by the Divine Laws? Shri Mataji: You see Divine Laws are very different from what laws we make. And when we do not keep to those laws we become sick, we get mentally disturbed. We get to bad habits and we go towards destruction. 
Interviewer: How can it be that a child gets ill? Sick? 
Shri Mataji: A child gets ill because the mother doesn't know because there is something wrong with the mother, quite a lot. Maybe a mother is an overactive person, child becomes overactive gets cancer of the spleen. There is a lot of common sense also about it. Like it is said, in India, that if you see an eclipse of the Sun then you get, and if you are pregnant, then the child becomes deformed. And if you see an eclipse of the Moon, and you are pregnant, then the child becomes mentally deranged also. Because nature has a great play upon our life, which we should understand. 
Interviewer: What should be our attitude towards life once we are Realized? Should we still follow our nationality or just give it up and follow divine instructions?
Shri Mataji: Actually, all nationality is artificial God created only one world. And He really wants people in this world who believe in one world. So, all fights must end, all wars must end, we are fighting for what? After Realization, we may maintain all our individualities as far as- like an Italian will have its own individuality but he knows that he is part and parcel of the whole. Who is the other? Like this finger is in its own individuality and if it is paining, then another hand helps it because it is paining; because the part and parcel of the whole. It doesn’t feel obliged, it doesn’t feel like having a fight with this. Or the eye doesn’t fight with another eye, because part and parcel of the whole, but there is an individual character of every, every one of them.
Like the microcosm has to become the macrocosm, the consciousness in our central nervous system we have to actualize the experience. It’s not just mental projection. So, after getting Realization people jump into a new awareness of Collective Consciousness where you can feel others on your fingertips and you can feel yourself on fingertips, all the centres. If you know how to correct them, you can work it out. The hands start emitting the All-pervading Power, the subtle power which you can use for giving Realization to others curing them and giving back to the nature the vitality you have taken out. Like in Australia- Austria- a scientist who is a Sahaja Yogi has experimented and he sees that if you give vibrations to the plants, they grow three times more, give more and you don’t have to use any hybrid stuff, the old seeds can be regenerated again.
Publié par dictionnaire sahaja yoga

1 commentaire:

Mathilde Amzallag a dit…

Merci cette connaissance subtil de la nature est très utile pour tous

Enregistrer un commentaire