lundi 25 juin 2018

Ne changez pas de style de vie

« Dans les deux cas, que vous viviez comme quelqu’un de rustique ou qui aime le béton, quel que soit votre type de vie, ce qui manque, c’est que dans tout il y a une compétition. Une fois que la mode commence, très bien, tout le monde aura des chaises en rotin; tout le monde a des chaises en rotin. Or, dans cette compétition, on passe à côté du point essentiel: la joie.
Quelqu’un qui est une âme Réalisée n’aura pas de désir. Que ce soit du ciment ou autre ou n'importe quoi, ce sera pareil. Mais il lui viendra à l'idée que toutes ces choses artificielles détruisent les êtres humains. Alors il leur dira non. Il ne se coiffera pas comme un être primitif, il ne se comportera pas comme quelqu’un de primitif mais mènera une vie vraiment normale et naturelle. Ainsi, lorsque le mental se met à avoir des idées à ce sujet, il ne peut jamais arriver à la joie, d'un côté ou de l'autre.
Donc ils pensent qu'ils vont trouver un équilibre, qu’ils suivent le dharma. Mon expérience est différente. Même ceux qui étaient des hippies, Je les ai connus, ils mangeaient comme de vrais gloutons et étaient très soucieux de leur confort. Et ils seraient allés jusqu'à se saisir de tout ce qui appartenait à quelqu'un d'autre. Ils pensaient qu'étant devenus des hippies, ils étaient les patrons, parce qu'ils avaient abandonné ceci et cela.
C’est le mental qui suggère que pour surmonter votre attirance pour l'argent, pour la compétition et pour toutes ces choses artificielles, il vous faut changer de style de vie. Mais cela n'aide pas, jamais. C'est juste un jeu de l'esprit passant de l'un à l'autre. Alors, comment vous détacher de l’idée d'être attiré par l'argent?
Que vous portiez une robe de sanyasi (orange) ou que vous portiez une robe magnifique, très chère, c'est pareil pour le corps. Vous ne pouvez même pas regarder votre propre robe. Donc, c'est la même chose pour l’oeil. Mais par le mental, vous commencez à vous convaincre que: "Maintenant je suis devenu un grand sanyasi parce que je porte une robe couleur safran. En portant ce genre de robe, vous ne pourrez jamais vous débarrasser de ces bêtises."

Donc, la première chose, c’est d’être une personne normale. Il n'y aucun besoin d'être extérieurement insolite, ça, c’est un leurre. Si vous pensez qu'en changeant de vêtement, de tenue vestimentaire, de style de vie, vous êtes devenus un grand sanyasi ou quelqu’un de très détaché de ce goût pour l'argent, alors Je dois dire: "Ne vous leurrez pas". Une personne qui est intérieurement détachée aide la Kundalini à s'élever constamment sans aucun blocage.
Donc, pour un Sahaja Yogi, il est important de faire son introspection et de voir par lui-même quel est son niveau. Puisque Je vous ai parlé du réflecteur, quelle sorte de réflecteur êtes-vous? Inutile de vous tromper parce que Sahaja Yoga est pour vous, pour votre bienveillance et ta Kundalini est pour votre bienveillance. L'ascension est le but de votre vie; la parfaire, c‘est votre travail. Donc, vous n'avez pas vous adonner à une chose extérieure. C'est à l'intérieur que vous devez vous regarder, voir quel genre d'attachements vous avez.

La deuxième force - Je suis surprise de voir comment s’est soudain développé, parmi les Sahaja Yogis, la capacité à ne pas avoir de problèmes d'immoralité. Ils sont tout simplement devenus moraux, la plupart d'entre eux. Quatre-vingt-dix-neuf virgule neuf cent quatre-vingt dix-neuf, Je pense, parmi les Sahaja Yogis, sont des personnes morales- il peut y avoir ici et là (des gens immoraux) - parce qu'elles apprécient leur moralité. Comme elles apprécient leur moralité, elles veulent être ainsi, non seulement cela, mais elles veulent que leurs enfants soient moraux, que leurs familles soient morales. Et c'est ainsi que la moralité se répand très vite parmi les Sahaja Yogis.

En cela aussi, il faut comprendre que la force, c'est l'innocence, pas la morale. Par exemple, certaines personnes m'écrivent: "Mère je me lève le matin, je m'assieds devant la photo, je fais ceci, cela, puis je prends mon bain et ensuite je fais ça." Je ne comprends pas, Je ne peux pas le comprendre. Non, ce n’est pas nécessaire. Vous devez vous nettoyer une fois le soir comme vous lavez votre corps. Et le matin, vous devez prier une fois, c'est tout. Il n'est pas nécessaire d'avoir ce ritualisme, cette sorte de charabia que vous dites tout le temps, tous les jours du matin jusqu'au soir, ces choses sont absurde ces choses.
Et ils deviennent fanatiques. Ils commencent à devenir absolument fanatiques avec Sahaja Yoga. Et ce fanatisme peut être très dangereux parce qu'ils essaient d’apprendre tout par cœur, ceci et cela. Non, ce n’est pas nécessaire. Cela devrait venir du cœur, sinon cela équivaut à de l’hypocrisie. »
Shri Mataji Nirmala Devi, Adi Shakti Puja, cabella, 04/06/1995
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire