jeudi 7 juin 2018

La pondération est le premier pas sur le chemin de l'atma


« Pour définir Dieu, ils utilisent le terme de "sat-chitt-ananda" (sat étant la vérité, chitta, l’attention, ananda la joie). Et si l'Esprit est le reflet de Dieu, il devrait aussi être "sat-chitt-ananda". Maintenant, regardons la "chitta". Qu'est-ce que c'est? Où est-ce? Que se passe-t-il exactement quand on dit que la chitta se porte à un endroit? Donc, cette soi-disant attention est partout. Vous pouvez dire que: "D’accord, mon attention va se porter sur Londres". Elle se portera là-bas. Et vous pouvez dire: "Qu’elle aille au ciel" et donc elle ira. Disons que vous pensiez à votre fille: votre attention ira vers elle. Donc, d'une certaine manière, vous mettez votre attention sur ce sujet.
Si vous pensez simplement, par exemple, à ce que fait votre fille en ce moment, alors votre attention se portera sur votre fille. Donc l'attention s’étale, c'est comme avec l’océan. Vous pouvez prendre votre bateau et naviguer vers la côte que vous voulez. De même, les vagues de votre chitta vous emmèneront où vous voulez, il n'y a aucune restriction. Mais cette chitta ne peut pas s’intérioriser, aller à l'intérieur des êtres humains, elle se développe vers l'extérieur.
On peut penser à des choses extérieures mais on ne peut pas agir ainsi pour penser à qui nous sommes, à ce que nous sommes, car la chitta et l'atma (l'Esprit) sont divisés. Les deux ont été séparés l’un de l’autre à l'état humain. Et par conséquent, on ne peut pas atteindre l’atma au moyen de cette Chitta. C'est pour comme une voiture: le carburant peut se répandre partout, mais s’il ne pénètre dans le carburateur, il n’y a pas d’allumage.
De même, cette chitta des humains qui s’est répandue vers l'extérieur doit être intériorisée. Comment y parvenir? Cette chitta qui s’étale comme l'océan, nous savons comment l'utiliser, où la poser, mais comment l'amener à l'atma?
Cela a été une grande question pour l'humanité, dès le début. Ce n’est pas en y pensant que vous pouvez y arriver tout comme vous ne pouvez pas apporter de l'essence au carburateur rien qu’en y pensant. Ainsi, l'être humain n'est pas capable d'accomplir cette tâche de lui-même, la seule chose qu'il peut faire, c’est de garder son attention détachée.
Par exemple, quelqu’un de 'tamo-guni' (sur le canal gauche) ou de 'rajo-guni' (sur le canal droit), a une attention trop préoccupée pour atteindre Dieu. Il est trop préoccupé par le monde extérieur. Et puis il y a des gens qui sont 'satva-guni' (sur le canal central). Ces gens respectent le dharma mais cela ne signifie pas qu'ils sont très religieux ou ritualistes, mais ce sont des gens qui sont au centre, modérés, qui ont une attitude logique, sans parti pris…

Donc, dans tous ces cas, l'attention est totalement préoccupée. Aucune n’est libre de se poser sur autre chose. L'attention se répand dans tout votre corps par le système nerveux central. Et elle existe à l'intérieur de chaque cellule. Donc, si vous êtes physiquement blessé, la cellule informera le système nerveux et votre chitta se portera alors sur cette partie du corps. Mais vous ne pouvez pas poser l’attention sur ce qui se passe à l'intérieur de la cellule. Donc, vous ne savez pas vraiment ce qui se passe dans le corps avant que quelque chose ne commence à vous faire mal. Donc, tous ces gens qui vont à l’extrême des choses, n'écouteront pas si Je leur demande de porter leur attention au centre. Ainsi les gens qui sont au centre, dont le mental est pondéré sont ceux qui s’adaptent le mieux à Sahaja Yoga.
Les gens qui ont bien réussi n’y arriveront pas car le succès leur est monté à la tête et les a perdu. Ils ont tellement d'ego qu'ils ne voient pas la façon dont cet ego les corrompt, ils continuent d’aller et venir au gré de leurs caprices. Donc, les gens individualistes auront du mal à entreprendre Sahaja Yoga. La raison en est que leur attention n'est pas équilibrée.

Pour commencer, il nous faut amener l’attention à l’équilibre. Comment savoir si c'est le cas?
Vos deux mains devraient avoir des vibrations égales. D'abord, obtenez l'équilibre. Rien n’ira mieux sans cela.
Même si vous avez beaucoup de pouvoir mais qu'un de vos canal est déformé, comment pourrais-Je ouvrir votre Sahasrara? C'est de la simple logique.

D'abord, mettez de l'équilibre dans votre vie. Or, certaines personnes seront très strictes avec elles-mêmes pour se lever à 4 heures du matin précisément. Elles réveilleront en force tout le monde pour les pujas, bhajans, etc… Ce n'est pas bien. Vous devriez être sahaj (naturel) à ce sujet. Je vais vous réveiller, détendez-vous à ce sujet. Vous devriez être comme les oiseaux qui se réveillent le matin en gazouillant joyeusement.
Donc, vous trouverez des gens égoïstes qui disent fièrement: "C'est comme ça que je fais les choses, c'est ma façon de faire, votre façon ne marche pas pour moi, etc… " Et ils n'en ont même pas honte. De telles personnes ne sont pas bonnes pour Sahaja Yoga, leur chitta est incapable de s’adapter à Sahaja Yoga. Donc, votre attention devrait toujours être à l’équilibre. »
Shri Mataji Nirmala Devi, discours traduit du marathi, lieu inconnu, 18/12/1977

L’équilibre, selon Sahaja Yoga, c’est d’avoir autant de vibrations dans les deux mains. La pondération est synonyme de l’expression "être au centre". 

Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire