samedi 2 juin 2018

La musique sera la gloire de Sahaja Yoga

A la fin du programme de musique et de la Flûte enchantée, Shri Mataji prend le micro

« Parfois, les mots ne parviennent pas à exprimer l’énorme sentiment de gratitude que J’ai pour vous tous d’avoir monté cet effort collectif et une si belle œuvre concentrée comme une véritable œuvre d'art.
J'avais vu la "Flûte enchantée" il y a longtemps, quand J'étais à Berlin, et cette fois-là, bien sûr, Je ne comprenais pas l’allemand, mais J’avais été absolument emportée par le rythme, la musique, l’accord et tout. Alors, en fait, la façon dont vous avez mis en vie cette très, très belle œuvre- Je me sens tellement reconnaissante envers vous qui êtes tous des Sahaja Yogis. Et que des Sahaja Yogis interprètent ce genre de pièce artistique magnifique et admirable, Je ne sais pas qui remercier, vraiment.
Parce que maintenant, Je peux voir notre futur, nous irons partout dans le monde, emportant cette musique. Et peut-être pas celui-ci, peut-être un autre, mais vous formez tous un groupe si formidable que vous pouvez vraiment surpasser tous les autres qui donnent tous ces opéras partout.
En fait, Je dirais qu'à Londres, il est très facile d'avoir cette salle qui est surtout utilisée pour les opéras, le Royal Albert Hall. Nous pouvons donc la réserver pour vous et nous ferons tout.
Je veux dire que Je n’aurais jamais pu imaginer que vous étiez de tels maîtres. Je ne devrais pas dire des professionnels, mais vraiment des maîtres. Et la façon dont vous vous êtes tous concentrés! L’aspect principal du jeu collectif c'est qu'il y ait une concentration totale.
Je voulais juste vous tester, alors J'ai dit "interprétez aussi Binati Suniye". Mais malgré cela, vous êtes revenus à votre niveau normal et vous avez tout si bien fait, même après cela. Je ne sais pas comment vous féliciter, vous et tous ceux qui se sont impliqués, ont travaillé ensemble, avec une telle unisson et une telle clarté.
Je dois dire, Je dirais que c'était encore mieux que celui que J'avais vu, beaucoup mieux. Vous voyez, parce que Je ne pouvais même pas comprendre la langue, à part ça, c'était – J’ai eu le sentiment qu’ils étaient un peu confus comparativement, alors que vous étiez directs, vous pouviez absolument voir ce que vous faisiez, et ce que vous jouiez et ce que vous donniez.

Maintenant, Je vois votre futur, l'avenir de Sahaja Yoga. La gloire de Sahaja Yoga s'étendra à travers vous. Mais quand nous aurons le programme, nous aurons toutes les tenues formelles et tout le solennel, et Je suis sûre - Je vous bénis de mon cœur - que nous aurons l'intégralité de cette pièce particulière de Mozart. Intégrale. Et nous le ferons très bien, Je le sais, et les gens sauront que ce que Sahaja Yoga peut faire à la collectivité, grâce auquel vous pouvez l'atteindre - parce que cette collectivité ne peut avoir aucune autre forme de performance. Cela doit vous concerner tous, les musiciens, les chanteurs, puis les dialogues et tout doit être à l'unisson.
Au Maharastra, en marathi, nous avons des dramaturgies de ce genre, que l'on peut appeler des opéras, mais à part cela, il y a beaucoup de dialogues – qu’on peut appeler des dialogues qui ne sont ni dans le ton ni dans la musique. Aussi, ils parlent et vous racontent des choses entre les deux (sets). Mais ils sont aussi très agréables et ils pensent à avoir un opéra au Maharastra. Mais maintenant, quand ils vous verront, Je pense qu'ils abandonneront l'idée. Ils ne peuvent pas faire aussi bien, J'en suis sûre. Shri Mataji rit.
En tous cas, l'Autriche est un lieu, c’est, Je pense l'origine, c'est la distribution, c'est le ciel complet de la musique classique occidentale, aucun doute à ce sujet. Et vous tous y avez vraiment vos racines. La façon dont vous avez joué et la façon dont vous avez chanté est très remarquable, cela a touché mon cœur. Je voudrais que vous ayez le programme complet de soixante-quinze minutes, mais le problème c’est que, supposons qu’il n’y ait qu’un jour pour cela, alors tout va bien. Non, telles que les choses sont, nous n'avons que deux jours et cela ne peut pas être pleinement exprimé. Mais nous organiserons un programme, nous allons certainement organiser un programme à, disons, Albert Hall, Je pense que la salle est facile à obtenir. Nous l'obtenons à chaque fois, et nous l’aurons encore pour cette fois. Et Je suis sûre qu'ils seront très impressionnés. Parce qu'ils ne savent pas quelle musique vous avez dans votre pays et à quel point les gens peuvent chanter si bien.
C'est quelque chose de très rare, vous ne comprenez pas. Je le sens parce que Je dois dire que Je ne suis pas tellement habituée aux opéras, et quel que soient les opéras que J'ai vus, ceci est mille fois meilleur!
Donc, Je suis vraiment ébahie de votre réussite. Je ne sais pas si c'est Sahaja Yoga qui vous a aidé, mais ce chant collectif est la plus grande chose. Collectif, en accord avec tous les autres musiciens, c'est vraiment très, très bien et cette unisson, cette unité, si c'est à travers Sahaja Yoga, J'en suis très heureuse.

Nous sommes tous très satisfaits et Je peux voir votre avenir - ce sera un grand avenir pour vous tous. Nous ne devrions pas tant nous inquiéter de la façon dont nous le ferons et comment cela fonctionnera – cela se fera, cela fonctionnera. Votre désir est beaucoup plus fort que le désir de n'importe quel autre artiste. Alors, ayez simplement le désir, tout ira bien et nous leur montrerons comment Sahaja Yoga peut créer une si belle musique.
Alors, merci beaucoup, et merci à tous les autres pour la façon dont vous nous avez divertis avec cette belle musique et avec de si formidables espoirs d'entendre l'expression future de votre art.
Que Dieu vous bénisse.
Applaudissements. »
Shri Mataji Nirmala Devi, veille du puja du Sahasrara, Cabela, Italie, 18/05/1999
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire