mardi 26 juin 2018

Deux mythes à dépasser

« Et avec l’hypocrisie, vous commencez progressivement à penser que vous êtes formidables, que votre père est génial, que vous êtes ceci et cela. Donc vous êtes écarté. C’est vous qui vous mettez dehors, comme, dirais-Je, comme lorsque vous frappez une balle et qu’elle revient ; par exemple, J’ai vu des gens, beaucoup, qui essaient de s’imposer parmi les Sahaja Yogis, qui sont juste repoussés par eux-mêmes, pas par Sahaja Yoga. Sahaja Yoga vous attire, c’est certain. Mais vous devez avoir de la gravité. Si vous n'avez pas de gravité, comment pouvez-vous être attirés? Le sérieux à ce sujet, c’est seulement cela: vous devriez faire votre introspection, sérieusement.
Trouvez ce qui ne va pas chez vous, car c'est une grande chance pour vous d’évoluer. Avec ce genre d'esprit qui devient fanatique avec Sahaja Yoga, on commence à dire des choses dures aux autres et à troubler la paix des autres parce qu'on pense être de très grands Sahaja Yogis. Ensuite, Je pense que l'on devrait faire son introspection et savoir pourquoi on le fait. Tant de gens ont les mêmes défauts mais pour cela ils vont rabrouer les autres. Peut-être pensent-ils qu’en corrigeant les autres ils seront corrigés. Je ne sais pas quel est le sens de leur procédure. Mais c’est vraiment absurde parfois la façon dont les gens voient leurs problèmes comme si c’était ceux des autres. Maintenant, si Je vous dis cela, il y aura quelqu'un pour estimer: "Ah, je sais de qui Mère parle, Elle parle de cette personne-là". Il ne dira jamais: "C'est pour moi et je dois me voir, faire mon introspection et découvrir ce qui me tire vers le bas."

L’une des choses les plus importantes, c’est que vous ne pouvez pas être durs, vous ne pouvez pas blesser les gens, vous ne pouvez pas vous conduire ainsi. Et si vous ne pouvez le faire, alors vous êtes rejetés de Sahaja Yoga par vous-même, personne n’a à le faire.
Vous devez être collectifs, les gens doivent vous aimer et vous devez être l'un d'entre eux. S’il n’y a pas cette collectivité, votre Kundalini ne s’élèvera jamais. Parce qu'elle s’élève, elle essaie de vous donner une deuxième naissance afin que vous deveniez unis au tout. La goutte d’eau devient l'océan. C'est son travail. Elle ne s’élèvera jamais: quelqu’un qui pense être très exclusif, spécial, ne devrait pas venir à Sahaja Yoga.

Voici un autre grand obstacle à la montée de la Kundalini, quand les gens pensent qu'ils sont des gens spéciaux. Nous n'avons pas de sacerdoce. Et le leadership est aussi un mythe Je pense - des gens dont Je crois qu’ils ont un meilleur rapport à leur Kundalini avec qui Je peux mieux communiquer. Mais parfois, eux aussi se comportent d’une telle manière que l'on est choqué. Comment ont-ils pu se comporter comme ça? Et ces serpents, voyez-vous, se dévoilent tout à coup et vous les voyez. Vous êtes choqués. Que font-ils? Où est leur attention? De quoi s’inquiètent-ils? Donc, si de telles idées stupides vous viennent à l’esprit, dites-leur: "Tais-toi maintenant, je me connais très bien." C'est la meilleure façon de vous tenir à l'écart de toutes ces choses absurdes qui agissent.

Tout d'abord, vous devez vous rappeler que vous êtes des chercheurs de la vérité, que vous recherchez la vérité depuis des années, pendant des années et maintenant, Je dirais depuis de nombreuses vies, et maintenant vous l'avez trouvée. Alors saisissez-vous d’elle et retenez-la bien en comprenant que ce que vous vouliez, vous l’avez maintenant.

L'autre grand problème qui vient avec l'éveil de la Kundalini dont Je sens qu’il est très important de vous parler, c'est que certains d'entre vous pensent être très proches de moi, avoir un droit spécial sur moi. Vous ne savez pas que votre Mère est une Mahamaya? Faites attention. Je vous le répète encore et encore. Ne pensez jamais de cette façon. Personne ne peut être mon préféré. Je vous assure, cela ne peut pas être. C'est comme du mercure: si vous le mettez sur un autre métal ou que quelque chose d’autre, il ne colle pas. Mon mental ne s’accroche jamais à quelqu’un, jamais. Supposons maintenant que quelqu'un ait des ennuis, quelqu'un m'a écrit qu’il y avait un problème, alors une pensée survient mais Je ne m'y accroche pas. Je ne m'accroche à personne ni n'ai aucun attachement pour qui que ce soit, car ce serait contre le principe de l'amour pur. »
Shri Mataji Nirmala Devi, Adi Shakti Puja, cabella, 04/06/1995
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire