mercredi 13 juin 2018

Comment se débarrasser du Vishuddi gauche?


« J'ai lu une très belle histoire à propos d'un roi qui était un moine, vous voyez et il a du devenir roi. Il ne voulait pas devenir un roi parce qu'il disait: Je suis une personne sainte, je ne veux pas. C’était un saint, mais il avait été créé, il a été forcé de devenir un roi parce qu'il n'y avait personne d’autre. Tout le monde était très heureux car il avait donné à chacun la permission de faire ce qu'il voulait.
Mais toutes les nobles de l’endroit, voyez-vous, tous ceux qui tenaient les tribunaux et le reste, étaient devenus très puissants parce qu'il était très doux et aimable. Et ils exploitaient tout simplement les villageois et les pauvres, les fermiers, et ils leur prenaient tous leurs biens, les pillaient, torturaient, dérangeaient, et faisaient toutes sortes de choses monstrueuses à ses sujets.

Mais ensuite quelqu’un lui en a parlé. Alors, il s’est dit: "Maintenant, je suis assis ici en tant que roi et bien que je sois un saint, j'ai un devoir à accomplir." Donc, il a monté un très beau complot, vous voyez, a pris de très bonnes personnes, une poignée de gens qui étaient très, très proches de lui, des hommes sur lesquels il pouvait compter, et il a appelé tous ces nobles à la cour en leur disant de ne pas emporter d'armes. Et ensuite il coupa le cou de tout le monde – de tout le monde. C’était un saint même s’il avait coupé le cou de tout le monde, parce que ces gens étaient horribles, les punir était son travail, et il l'a fait sans se sentir coupable, sans développer de problèmes de Vishuddi de gauche.
Donc, tout ce qui doit être fait doit être fait, il n'y a rien à regretter, vous ne devez pas être désolé du tout, mais, quoi que vous ressentiez alors si ce n'est pas exprimé, ce sentiment correctement, alors vous devez sentez-le dans votre cœur afin qu'il agisse et fonctionne - c'est, bien sûr, pour Vishuddi gauche.
Mais il y a une chose que nous devons nous demander, c’est comment se débarrasser de notre problème de Vishuddi gauche? Et quand vous commencez à vous poser cette question "pourquoi j’ai un blocage au Vishuddi gauche?" C’est l'excédent de votre ego comme Je vous l’ai dit. Alors essayez d’examiner ce que vous avez fait, essayez de voir ce que vous avez dit, pourquoi vous l’avez fait. Et puis affrontez-le, et la prochaine fois ne le refaites pas. Alors vous n'aurez pas ce sentiment de culpabilité, parce que la culpabilité n'est rien d’autre qu’un stockage d’erreurs. C’est comme d’aller voir un prêtre et dire "je suis désolé d’avoir fait ceci et cela", puis refaire la même chose. Cela revient au même parce qu’alors, vous ne vous corrigez pas.
Shri Mataji [à quelqu'un]: Ouvrez les fenêtres, ce sera mieux, celle-ci, il fait assez chaud pour vous. Je vous remercie. Je suis aussi Anglaise pour devoir dire merci !
Rires
Donc cela revient à une chose: comprendre quelles sont les erreurs que vous avez commises, celles pour lesquelles votre ego veut que vous vous sentiez mal, et à ne pas les stocker mais à y faire face et ne plus jamais les refaire.
Déterminez-vous seulement à dire: "Je ne le ferai plus." C'est tout. Vous avez juste à dire: "Je ne le ferai plus" pour quoi que ce soit. Faites-y face et dites: "Je ne le ferai plus." C’est la meilleure façon de gérer son problème de Vishuddhi gauche...

"Nous sommes Anglais, nous sommes Indiens, nous sommes ceci" – cela n’existe pas, nous sommes tous des êtres universels. Et une fois que l’on accepte cela, tout à coup, on plonge dans l'état de Conscience Collective, dans l'état du Virata. Une fois que Virata s'ouvre, le Vishuddhi gauche, c’est fini. Si vous faites partie intégrante du Virata, comment pouvez-vous faire des erreurs? Comment pouvez-vous vous sentir coupable? Parce que c'est le Virata qui prend le relais. »
Shri Mataji Nirmala Devi, Vishnumaya puja. Shudy Camps, Angleterre, 20/08/1988
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire