samedi 12 mai 2018

Quels liens entre respect et discipline?

« Quel est le point subtil du côté droit? C'est la discipline. Vous voyez, l'Angleterre était un pays très discipliné, trop discipliné, artificiellement discipliné, à la discipline de type militaire. Je ne parle pas du tout de cette discipline-là. Je parle de la discipline qui est en vous - qui vient automatiquement. Pas d'enrégimentement! Il ne devrait pas y avoir de confusion car Je veux que ce soit extrêmement clair. Il est très facile de confondre les choses à cause de ces nœuds (un chakra sur la charte?).

Donc, quand Je dis que vous devez avoir de la discipline, c'est une discipline intérieure, absolument intérieure. Vous n'avez rien à entreprendre car c'est intégré, car vous commencez à apprécier cette discipline interne. La discipline c’est, en sanscrit, on peut l'appeler "sadachar" (सदाचार) - en fait, si vous le traduisez, c'est un "bon comportement". Mais c'est beaucoup plus que cela, c'est beaucoup plus que cela, c'est beaucoup plus. Sadachar est beaucoup plus. C'est une discipline: à quelle heure se lever le matin? Comment acceuillons-nous le matin? Le soleil s'est levé. "Qu'est-ce qu'il y a de mal à se lever à dix heures?" "Il n’y a rien de mal mon enfant, mais tu perds la beauté du matin." Le matin, c’est l'heure où le soleil se lève, où les rayons arrivent, c'est ce moment spécial où le Soleil jette ses vrais rayons de Divinité.
En fait, le canal droit, c’est le canal du Soleil. Il commence avec vous à votre lever le matin, vraiment. Mais pas à la façon des Hatha Yogis qui deviennent osseux, où il faut jeûner pendant trois cents jours et ensuite pendant trois cents jours continuer de crier sur les gens et pendant trois cents jours vous se mettre à les maudire. Je ne parle pas de ça.
Par discipline, J’entends un certain respect de soi-même. C'est du respect. Comme il y a de la bienveillance, il y a du respect pour votre propre être parce que c'est l'ego. A quel point respectez-vous votre ego, voyons voir? Affirmer votre ego, c’est différent de respecter votre "ahambhav"(?), votre dignité. A quel point respectez-vous votre position dans la vie? La vendez-vous pour de l'argent? La vendez-vous pour une chaise? La vendez-vous pour n'importe quel poste dans la vie?
C’est une sorte de discipline en vous: ne pas trop bavarder, éviter de ne presque pas parler. Mais cela ne signifie pas que vous essayiez vous-mêmes de vous équilibrer: c'est quelque chose d’inné que vous pouvez développer grâce à Sahaja Yoga - si vous sentez les vibrations, encore une fois.

Vous devez être respectables. D’abord, vous devez respecter, et deuxièmement, vous devez être respectables. Respecte-toi. Les gens pensent- supposons qu’ils ne prennent pas de bains depuis des mois: "Quel est le problème? Il n’y en a pas." Si vous ne vous respectez pas, la nature ne vous respectera pas.
Vous devriez avoir du respect pour vous-mêmes physiquement, mentalement, émotionnellement. Si vous aimez voir des photos pornographiques, vous n'avez aucun respect pour vous-même. Si vous voulez manger de la saleté, vous n'avez aucun respect pour vous-même. Vous n’avez pas une bonne opinion de vous-mêmes. Vous voulez gâcher vos yeux, vous voulez gâcher votre attention avec cela.
Vous ne devriez pas aimer ce qui est absurde, inutile, frivole. Vous ne devriez pas charger vos chakras avec quelque chose d'insensé et de sale.

Lorsque vous commencerez à avoir du respect pour vous-mêmes, vous saurez vraiment comment respecter les autres. Ceux qui ne peuvent pas se respecter ne peuvent pas respecter les autres. Et respectez ce qui est bon chez autrui. Et ne vous inquiétez pas de leurs défauts mais respectez-les pour leur bien, afin que vous ayez aussi du bien en vous et que vous vous respectiez.

Ce n'est pas de la revendication, ce respect n’est jamais de la revendication, il est très réconfortant, extrêmement réconfortant. Quelqu’un qui se respecte est celui qui est le plus agréable à vivre. Il ne se mets pas trop en avant, ni ne se met trop en retrait. La personne est juste là. Comme quelqu’un de sage, vous savez, qui est là: vous pouvez toujours approcher une telle personne.
Elle ne fait rien extérieurement. Elle n'essaie pas de fanfaronner, n'essaie pas de créer une sorte d'aura autour d’elle. Elle ne se vante pas d’elle-même.
L'ego peut être facilement géré si vous avez du respect pour vous-même. Alors vous ne vous sentirez pas blessé. Car qui peut être insultant envers soi-même si ce n'est soi-même? »
Shri Mataji Nirmala Devi, programme public, Caxton Hall, Londres, Angleterre, 02/10/1978

Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire