lundi 16 avril 2018

Quel rapport entre le Karma, les condionnements et l'ego?


« Sahaja Yogi: Pouvez-vous expliquer la culture et la tradition qui sont importantes pour vous?
Shri Mataji: La culture, vous voyez, devrait être naturelle et morale. Mais toute la culture que nous suivons, c’est d’après la "Ruh", les vibrations. Supposons- vous voyez, il y a partout des cultures stupides, alors qu'est-ce qui est bon et qu'est-ce qui est mauvais? Normalement, nous ne pouvons pas faire la différence. Donc, vous pouvez demander aux vibrations. Mais les gens deviennent automatiquement religieux, vous savez. Je n'ai pas besoin de le leur dire.
Or, vous savez, en Occident, le Christ a dit: "Tu n'auras pas d'yeux adultères." Quelle chose subtile! Même les yeux devraient être sans concupiscence et sans avidité. Mais regardez ces chrétiens, leur regard papillonne sur les femmes. Donc, après Sahaja Yoga, les yeux deviennent innocents. Votre attention devient également innocente. Non seulement cela, mais l'attention devient active. C'est un devenir, encore une fois, encore une fois, Je dirai que ce n'est pas seulement une façon de parler, de sermonner et de donner des conférences, mais c’est un devenir pour vous qui est important. Vous devenez cela. D'accord? Vous devenez religieux.
Y a-t-il une autre question ou devrions-nous avoir notre Réalisation?
Oui, s'il vous plaît.

Chercheur: Je crois personnellement qu'il y a un but à tout ce qui nous arrive, pas seulement à nous, à tout. (Inaudible) Quelle leçon devons-nous tirer de ce qui s'est passé en Inde il y a trois semaines?....
Shri Mataji: D'accord.
Chercheur: Quelle leçon tirer de cela?
Shri Mataji: Asseyez-vous. Voyons d'abord ce que J'ai dit que nous devons avoir la lumière. Ensuite, Je n'ai pas besoin de vous enseigner de leçons, vous devenez votre propre maître, votre propre prophète. À la lumière, vous savez tout. Bien sûr, Je veux dire, si vous me questionnez, Je vous répondrai. Mais, voyez-vous, vous devenez vous-même si sages. Soudain, vous grandissez.
Donc, je ne vais pas vous dire de faire ceci, cela, rien. Je dis juste de recevoir la Réalisation. C'est tout pour commencer. Et ensuite vous saurez ce qui doit être fait.

Je suis désolée madame, Je ne connais pas l'iranien mais les quelques mots que Je connaissais, Je les ai aussi oubliés maintenant. Shri Mataji rit.

Shri Mataji: Oui?
Une dame: Croyez-vous aux rêves et aux cauchemars?
Shri Mataji: Je n'y crois pas mais ils existent, sans aucun doute, oui.
Une dame: Est-ce qu'ils se réalisent?
Shri Mataji: Pas nécessairement. Pas nécessairement. Ce sont différents types de rêves que vous avez et ils viennent de différentes sources. Vous apprendrez tout cela avec Sahaja Yoga. D'accord?
Maintenant vous n'aurez pas de cauchemars et très peu de rêves après la Réalisation. Aucune peur, rien, c'est fini. Pas de souci. Pas de stress. Rien.
Donc, c'est à vous.

Sahaja Yogi: Elle posait une question au sujet du Karma, si chaque personne en avait.
Shri Mataji: Des karmas? D'accord.
Vous voyez tous ces karmas nous viennent à nous via notre croyance que nous faisons quelque chose. D'accord? Maintenant, voici - vous voyez est ici (sur le graphique) quand ce centre du chiasma optique ici, vous voyez, quand il s'ouvre et que la Kundalini le traverse, il aspire les deux choses. Un côté ce sont vos karmas, (Shri Mataji montre le superego), l’autre côté ce sont vos conditionnements. (Shri Mataji montre l'ego). Les deux sont aspirés.
Ensuite, que se passe-t-il? Alors vous entrez dans l’akarma, c’est à dire que vous ne pensez pas être en train de faire quelque chose, cela se passe simplement, cela se produit. Vous parlez à la troisième personne. Vous ne dites pas: "Je l'ai fait." Parce que nous croyons avoir fait quelque chose, c'est pourquoi nous pensons avoir fabriqué du karma. Mais si le "je" n'est plus là, alors il n’y a plus de karmas, terminé! D'accord?
Cette théorie date de huit mille ans. Maintenant aujourd’hui, c’est terminé. »
Shri Mataji Nirmala Devi, programme public pour les Iraniens, Los Angeles, Californie (USA), 09/10/1993

Les karmas sont des actions du canal droit, dont le résultat s’accumule ensuite dans le superego, dans le canal gauche. C'est le fait d'associer nos actions à l'ego qui fait que ces actions s'accumulent en tant que karma. 

Mais pourquoi les conditionnements sont-ils ici associés au canal droit? D’abord, cela nous montre que Sahaja Yoga est très subtil et que nous devons considérer la charte du système subtil comme un idéal et non comme une image réelle de notre être. Les choses sont plus sophistiquées que ce qui est montré, c'est juste une représentation qui schématise la séparation du canal gauche et droit d’avec le parasympathique. Par ailleurs, Shri Mataji a déjà dit que les conditionnements sont également liés à l'ego. Dans ce cas, ils sont encore plus difficiles à faire disparaître. »
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire