dimanche 1 avril 2018

La profondeur n'est pas une question d'années

« Il y a une très grande révolution spirituelle qui bénéficiera au monde entier. Le monde entier deviendra purifié par cette révolution, et restera dans l'océan de joie, dans le royaume de Dieu. Mais pour cela, il faut de la patience, chacun devrait faire un sacrifice, et pour faire cela, la chose la plus importante est de maintenir de la force. Si nous oeuvrons avec force, alors le jour où notre monde sera rempli de bonheur est proche. Mais, le plus grand obstacle que J’affronte, c’est lorsque les Sahaja Yogis ne sont pas profonds. Les Sahaja Yogis devraient être très profonds. C'est une grande responsabilité pour chaque Sahaja Yogi de travailler à cette révolution, qui devrait être très spéciale.
Jusqu'à présent, chaque Sahaja Yogi que Je vois a quelque chose, ceci, cela, qui ne va pas: "nous avons ce blocage, Shri Mataji, nos chakras sont bloqués. Ceci nous est arrivé, nous avons ce défaut en nous, et ceci et cela." Mais, quand nous commençons à donner, quand vous commencez à donner aux autres, à vous occuper de leur bien-être, ces choses-là commencent à diminuer d’elles-mêmes.

Votre attention devrait être seulement posée sur le nombre de personnes à qui nous avons donné (la Réalisation), que nous avons aidé à traverser, combien nous avons intégré à notre Sahaja Yoga. Tant que nous ne le ferons pas avec force, le travail de Sahaja Yoga n'ira pas de l'avant.
Et cette avancée est d'une importance capitale car il y a beaucoup d'autres choses à faire qui, nous le pensons, devraient se réaliser dans l'année. Nous pensons à créer une maison collective où les Sahaja Yogis viendront vivre de différents endroits, et tout le chemin de Sahaja Yoga leur sera révélé. Non seulement cela, l'éveil de leur Kundalini se fera pleinement, et ils seront dans le monde entier de très grands Sahaja Yogis. Nous pensons à ce genre d’arrangement, et Je crois que d'ici un an, ce genre de projet verra le jour, où vous pourrez venir pour rester au moins un mois. Et en restant là, vous aurez la maîtrise de Sahaja Yoga, et deviendrez un maître Sahaja Yogi, vous pourrez travailler dans le monde entier.
Mais, la chose la plus importante c’est que nous manquons de foi en nous-mêmes; nous devons surmonter ce manque de confiance. Je vais vous parler d’un certain Dr Warren qui est ici. Quand il est venu à Sahaja Yoga, il a vécu avec nous pendant 8 joursau plus. Et pendant ce temps, il s’est battu aussi contre lui-même tout le temps: d'abord, il ne voyait pas comment se corriger. Quoi qu'il en soit, quand il est devenu bien, il est retourné en Australie, et il a aidé tant de gens à passer le cap, a fait du bien à tant de personnes! J’en ai été très surprise. Lui qui ne savait pas qui était Ganapati (Shri Ganesha) qui ne connaissait rien aux "devata" (déités), qui ne savait rien de la Kundalini, il est devenu bien en 8 jours, et a développé Sahaja Yoga en Australie.
Ainsi, penser que nous ne pouvons pas le faire nous-mêmes, ou que nous pouvons ne pas savoir comment faire, qu’il y a un problème, se demander ce que vont penser les gens, avec cette mentalité, Sahaja Yoga ne peut pas aller de l'avant.
Dieu est avec vous, sa Shakti est avec vous. Vous êtes vous-même un Yogi et c’est la responsabilité de chacun de faire ce travail. Tant que vous ne serez pas unis, ce travail ne pourra pas s’accomplir, Vous devez être unis, et être unis, cela signifie que vous êtes partie intégrante d’un seul corps. Aucun Sahaja Yogi ne devrait être considéré différent d’un autre. »
Shri Mataji Nirmala Devi, Birthday Puja (sans doute un Birthday puja), traduit de l’hindi, Kolcata, Inde, 01/04/1986
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire