lundi 12 mars 2018

Les femmes vénérables doivent être vénérées


« Pour parler des hommes, nous avons l’idéal de Shri Rama en société. En ce sens, les musulmans sont incroyables. Je ne veux pas dire de choses fausses à leur sujet. Si vous allez à Riyad aucun musulman ne vous dévisagera, ils respecteront les femmes. Si une femme traverse la rue, ils arrêteront leur voiture en respectant cette femme.
Mais ici dans notre pays (en Inde) c'est l'opposé. Je ne sais pas ce qui ne va pas, ils pensent que les femmes sont bonnes à reluquer. Ils dévisagent toute ses femmes et les suivent du regard à se tordre le cou. C'est un grand péché de regarder les femmes avec ce regard (lascif).
Pour Sahaja Yoga, c’est absolument proscrit. Premièrement, vous allez gâter vos yeux et Sahaja Yoga. Sinon, vous pouvez devenir aveugle, votre attention se gâte avec des yeux qui errent en permanence, si votre attention n'est pas stable alors à quoi sert-il d’avoir la Réalisation du Soi.
Parfois, Je vois des gens qui ont les yeux errants même quand ils parlent, leurs yeux recherchent des femmes à dévisager. Votre attention va ici et là, alors à quoi sert la réalisation de soi?
Si votre regard n'est pas stable, vous perdrez votre concentration. Sans concentration, l’attention, "chitta", ne peut être vive. Seule une attention qui peut être concentrée est efficace. Il faut de la concentration.

En Occident, cette affection est plus fréquente chez les hommes. Les Yogis occidentaux sont différents, ils savent que c'est mauvais et en débutant Sahaja Yoga, ils m'ont demandé quelle serait la solution: "Regardez seulement la terre et jusqu'à 1 mètre du sol, vous n'avez rien à voir d’intéressant au-dessus. Regardez le sol. Vous verrez toutes sortes de belles choses, des fleurs et des enfants." C’est ce que font les Sahaja Yogis occidentaux. Donc, c'est comme ça que vous arrivez à contrôler votre chitta.

Shri Rama n'avait pas besoin de faire cela. Si vous respectez Shri Rama, vous devriez contrôler votre attention comme lui. Dites à votre femme que vous la respectez car elle est une shakti. Mais elle doit le mériter. "Yatra naryastu pujyante ramante tatra devata", signifiant "Là où les femmes sont respectables et respectées, résident les Dieux". Cela signifie que les femmes devraient être vénérables. "Pujyante" signifie "vénérable". Qui aimerait vénérer une mauvaise femme cruelle comme une rakshasi? Celles qui sont vénérables devraient être vénérés, là résident les dieux.

D’abord, les femmes sont les mères de leurs enfants. Si le mari querelle son épouse devant les enfants, lui dit des paroles insultantes et ne la respecte pas, alors les enfants ne respecteront jamais leur mère. C'est comme le premier ministre et le sous-ministre. Les femmes ne devraient pas insulter leur mari non plus.
L’homme, comme la femme, pense qu’on devrait l’écouter. Si la femme sait comment manier son mari, il n'y aura pas de conflits. Manipuler les hommes est très facile car ils sont comme des enfants, ils sont innocents comme des enfants. En disant des bêtises, vous ne pouvez pas les gérer. Vous devez leur pardonner comme vous feriez avec des enfants.
S'ils se battent à l’extérieur, ils vont s’attirer des ennuis. S'il ne se fâche pas contre sa femme, le mari ira se quereller avec des gens de l'extérieur et il se fera battre. Et même s'il se fâche contre vous quel est le problème? Si vous n'avez pas d'amour et de compassion pour lui, il n'y aura pas d'amour et de joie dans le couple.
Le mari doit s'occuper des besoins de sa femme, mais il n’est pas nécessaire de se battre pour des broutilles, cela ne convient pas aux Sahaja Yogis. Je me demande comment les couples Sahaja Yogis peuvent se disputer! Ils ne peuvent pas vivre en paix alors que Je demande au monde entier de rester en paix. Ça ne marchera pas si vous vous disputez comme ça.

Le mari devrait être complètement conscient des besoins de sa femme et devrait garder à l'esprit que toutes les autres femmes sont comme une mère ou une sœur pour lui. Si après être venus à Sahaja Yoga, les hommes ne peuvent pas faire cela, c’est sans espoir. »
Shri Mataji Nirmala Devi, Shri Ram Navami Puja, traduction de l’hindi, Calcutta 25/03/1991
Traduit à partir de 2 versions. 
Publié par dictionnaire Sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire