jeudi 22 mars 2018

Comment préserver un bon Vishudhi?

« Nous en arrivons maintenant au chakra du Vishuddhi. Le chakra du Vishuddhi peut être divisé en deux: ici et à l’Hamsa, il y a deux chakras. Le chakra du Vishuddhi, comme vous le savez, est le chakra du Virata où nous devons nous rechercher dans l’autre. Nous devons rechercher notre atma chez l’autre. Nous devons ressentir son atma, nous devons sentir l’atma de chacun, nous devons sentir autrui. Nous devons le ressentir. Et comment faire?
Krishna nous l’a enseigné, c’est "madhurya". "English madey kai shubda mana?" (Que dit-on en anglais?) C’est ce qui est doux, c’est la douceur. Madhurya est l’essence de la douceur.

Ressentez les autres avec la douceur que vous auriez pour sentir une fleur. Vous allez respirer le parfum de l’autre fleur qui a un parfum différent du vôtre. Ressentez cette personne avec la douceur que vous mettez pour respirer une fleur: la façon dont vous prenez une fleur, dont vous la respirez, dont vous faite attention à ne rien casser, même pas une toute petite partie, pour en obtenir tout le parfum. Ce parfum, vous ne pouvez le sentir que si vous possédez cette douceur, cette madhurya. Et cette douceur qui est la vôtre procure tant de joie. Avez-vous dit les choses avec douceur? Vous êtes-vous exprimés avec douceur?
Mais en marathi, c’est très difficile.
Shri Mataji parle en marathi.
….Je pense que le tranchant de la langue, avoir la langue bien pendue, le sarcasme, la soi-disant éloquence, font qu’il est parfois préférable d'être avec un buddhu (simplet) qu’avec un homme intelligent qui casse tout le temps: "shap shap shap ", qui continu de tapper du matin au soir.
Ensuite, vous dites des choses dures, puis vous développez de la culpabilité. Alors, vous développez de la culpabilité, et il vous faut dire des choses encore plus dures. Ça continue comme ça.
Si on a ce genre de comportement, c’est parce que, en parlant, nous n'avons pas la sensibilité de ressentir l’autre personne. Mettez-vous dans la même situation: comment vous sentiriez-vous? Donc, au niveau du Vishuddhi, c’est la madhurya, c'est si simple! Développez, vous devez développer une méthode. Les Maharashtriens surtout doivent en développer une.  
Shri Mataji parle en marathi.

La douceur de votre langue, la douceur de vos paroles, la douceur dans la rencontre avec des gens. Le tout, vous savez, la douceur elle-même, cela vous donne tant de joie de rencontrer quelqu'un d'aussi doux et sympathique.

Donc, il est important que le langage d’un Sahaja Yogi soit extrêmement doux. Sur ce point, ils vont vous juger, Je peux vous le dire. Personne n’acceptera des gens à la langue acerbe. Ils diront: "Il sahaja yogi ahe? He Deva, amala tsa waita! "(C'est un Sahaja Yogi? Dieu, m’en préserve!") L'autre antithèse de ceci, c’est qu’en marathi il vaut mieux dire: Shri Mataji parle en Marathi. "Même si vous vous coupez la gorge avec un poil, vous ne saurez pas que la personne vous a coupé la gorge car elle vous parle si gentiment."
Ce sont deux extrêmes, qui sont très dangereux pour Sahaja Yoga et pour les Sahaja Yogis. L’équilibre est très facile à trouver: lorsque vous parlez à quelqu'un, dites-le avec le cœur. Dites-le avec les bénédictions de votre atma.
Shri Mataji parle en marathi.
Parfois, on doit dire des choses brutales, c'est important. Surtout moi, ce qui est une tâche très difficile, mais Je dois parfois utiliser un langage très sévère parce que rien ne vous rentre dans la tête parfois. Mais pour vous, il vaut mieux l’éviter. Laissez-moi le soin de le faire, parce que Je suis très efficace à cela, d'un côté Je vais dire quelque chose, de l'autre, immédiatement je sais comment vous panser correctement. Donc n'essayez pas ces tours, vous voyez. C'est mon style, ce qui est une chose très difficile! Je dis des choses, mais elles sont "hitakarin" (apaisantes). Si parfois Je suis rude avec vous, si Je vous gronde parfois, quelque fois Je dois être directe, vous savez que Je vous aime beaucoup, J’ai établi cela en vous. »
Shri Mataji Nirmala Devi, conseils sur les chakras, Mumbai, Inde, 30/12/1979
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire