jeudi 8 mars 2018

Ce sont les femmes qui établissent la paix



« Quand Shri Sita était avec son mari dans la jungle, elle ne se plaignait jamais du fait que son mari n'avait pas d'argent, qu’il n'achetait pas de choses pour elle, mais elle disait: "S'il vit dans la jungle je serai avec lui, quoi qu'il mange, je mangerai de la même manière, Elle nourrissait son mari, son beau-frère Lakshmana et ensuite mangeait,"

Les femmes d’aujourd’hui pensent qu'il y a beaucoup de pression sur elle, mais ce n'est pas le cas, car les femmes sont comme la Terre Mère qui peut absorber toutes les pressions et elles ont une force, un amour et une affection comme la Terre Mère qui nous donne des fleur et des fruits.
Dieu a donné cette force aux femmes qui sont les formes de la Shakti, elle sont un océan de Shakti.

Par exemple, ce ventilateur fonctionne. Lequel est le plus important, l’énergie qui le fait fonctionner ou le ventilateur? Si vous pensez que c’est le ventilateur, c'est faux.  
Les femmes sont l’énergie potentielle et les hommes la cinétique. Les femmes sont le potentiel et les hommes sont la cinétique. Si vous vous mettez à courir comme eux, ce n'est pas bon. Ce n’est pas nécessaire.
Chacun est unique mais tout aussi important. Mais les femmes peuvent être bonnes dans les deux cas. Le moment venu, les femmes peuvent être plus productives.
Au Maharashtra, il y avait une veuve de 17 ans nommée Tarabai. C’était la plus jeune belle-fille de Shivaji. Tout le monde avait été vaincu par Aurangzeb. Elle seule a pu le vaincre mais est morte à 17 ans dans la bataille.

Vous pouvez comprendre que lorsqu’une femme utilise sa force elle devient intense. Mais si elle gaspille ses pouvoirs en combattant, en se disputant avec les autres, alors elle perdra sa force. Les femmes peuvent avoir un travail plus fructueux que les hommes si elles le veulent. Mais avant tout, elles doivent respecter leurs propres pouvoirs. En s’éparpillant, elles deviennent impuissantes. Le travail des femmes est très important et plein de dignité.

Les femmes devraient être très modestes et très sages. Laissez les hommes parler vulgairement, mais ne le faites pas. Les hommes peuvent argumenter et se battre, laissez-les faire, ce n’est pas pour vous.
Le travail d’une femme c’est d’établir la paix, la protection comme le fait un bouclier. Un bouclier ne peut pas faire le travail de l’épée, et il se peut que l'épée se brise, mais pas le bouclier.

Ce qui compte, c’est de pouvoir soutenir les choses. Le bouclier est plus grand que l'épée car le bouclier peut supporter l'épée. Donc, le pouvoir le plus important des femmes, c'est l'humilité. Avec l'humilité viennent tous les autres pouvoirs.
Ce n'est pas difficile pour les Sahaja Yogis, pas du tout. »
Shri Mataji Nirmala Devi, Shri Ram Navami Puja, traduction de l’hindi, Calcutta 25/03/1991
Traduit à partir de 2 versions.
Bhajan: "Ma Tum Ho Meri Atmashakti" composé et interprété par Mahuya Mukherjee
Publié par dictionnaire Sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire