samedi 3 février 2018

Le Sahasrara se développe



« Le Sahasrara est votre conscience (awareness, perception).
Lorsqu'il est illuminé, vous accédez à la technique divine (yantra). Or, il y a deux types de techniques: celle du Divin et celle que vous suivez. Vous ne pouvez pas agir en tant qu’être divin, mais vous pouvez utiliser le pouvoir divin et le manoeuvrer. Par exemple, le Divin veille sur tous les événements de l’univers. La plus infime particule est contrôlée par le Divin. Quant votre Sahasrara s'ouvre et que votre Kundalini atteint la fontanelle, une sorte de force inflammable se tient prête au Sahasrara et dès que l'aire de la fontanelle s’ouvre au niveau du Brahmarandra, la Grâce de l'Esprit allume cette force inflammable et vos nadis s'illuminent. Pas tous, mais un bon nombre d'entre eux; pas sur toute leur longueur, mais à la périphérie. C’est de cette façon que vous obtenez votre Illumination.

Tant de choses se produisent, parce que, aussi, vos sept centres se trouvent au Sahasrara. Avec la lumière vous voyez leurs positions relatives. Je ne veux pas dire que vous les voyiez, mais cela fonctionne au niveau conscient. Votre conscient ressent cette intégration intérieure.
La raison qui est séparée du coeur ne fait qu’un avec le cœur. Elle ne fait qu’un avec l'attention. Où que votre attention se pose, vous agissez d’une façon collective. Toutes les activités de votre attention sont bénies. Votre attention a une grande importance et vos désirs en ont encore plus, car (votre cerveau illuminé) est une chose si intégrée que votre attention et vos désirs ne font plus qu'un. Vous désirez ce qui est bon pour votre Esprit, et votre attention est attirée par tout ce qui émet ce pouvoir spirituel. Les priorités changent très vite.
Ceux qui sont primitifs et qui n'ont pas évolué peuvent ne pas sentir cette actualisation, et ceux qui ont surdéveloppé leur mental essaient en fait de tester leur attention. Ils veulent d'abord voir comment élever la Kundalini. Ils veulent voir que c'est logique.
Pour une personne équilibrée, il n'y a pas du tout de questionnement. Il y a des gens comme ça parmi nous. Ils sont juste devenus cela et ils n'ont jamais questionné. Ils se sont simplement établis. Ils sont innocents, ils sont intelligents, avant tout, ils sont spirituels.
Mais quel que soit le défaut de leur qualité, il peut être corrigé au moyen du Sahasrara.

Tout d'abord, vous devez diminuer votre ego parce que s’il y a de l'ego, il fait pression sur le Sahasrara. Il faut aussi réduire le superego parce qu'il fait aussi pression le Sahasrara et fait mal à la tête. Donc, pour garder le Sahasrara en bonne santé, il faut comprendre que les priorités doivent changer. Cela prend un certain temps pour quelques personnes, alors elles doivent délibérément faire des efforts.
Il existe beaucoup de livres qui, si vous les lisez, vous suggèrent des activités "anti-Dieu". Un Sahasrara illuminé n'aimera pas cela, il se refermera. C'est comme un poison. Il n'aime pas avoir de pensées empoisonnées. Si vous continuez avec ce poison, il se fermera de nouveau.

De même, les gens qui sont très colériques, très "soupe au lait", et tous les autres problèmes venant de l'ego, s'ils essaient de réprimer le Sahasrara, il se mettra aussi à se refermer. Ceux qui ont été conditionnés par de faux gourous et par de mauvais livres, à cause de mauvais parents peut-être, venant d'un mauvais pays, ayant un mauvais mode de vie, ne permettent pas non plus au Sahasrara de se développer sainement. »
 Shri Mataji Nirmala Devi, jour du Sahasrara, Le Raincy, France, 05/05/1982
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire