dimanche 4 février 2018

Comment développer le Sahasrara?

« C'est seulement le Sahasrara qui doit se développer, pas l'Esprit. Plus le Sahasrara est sensible, plus il reçoit les qualités spirituelles de l'Esprit. En fait, la paix est ressentie au Sahasrara. Le bonheur est également ressenti au Sahasrara, car c’est le cerveau et le cerveau est la quintessence du système nerveux, du système nerveux central, ou de la conscience elle-même.
Donc, en ouvrant simplement le Sahasrara, le travail n'est pas accompli. Nous devons avoir de plus en plus de canaux qui agiront sur tous ces nadis, avec leurs différents pouvoirs, et qui pourront fonctionner d’une façon systématique et appropriée
Mais ces gens qui, après la Réalisation, se laissent aller à des habitudes destructrices, obstruent le flux des nadis et sont vraiment très nuisibles pour le Virata. De telles personnes devraient vraiment arrêter Sahaja Yoga et l'épargner. Ou bien on devrait demander à ces gens de partir et on devrait cesser nos relations avec ceux qui s'opposent à une si grande œuvre du Divin.
Celui qui veut développer son Sahasrara doit savoir qu’il ne devrait pas entretenir de mauvaise compagnie mais devrait toujours avoir la compagnie des Sahaja Yogis. Il ne devrait pas prendre ses vacances tout seul, mais il devrait, la plupart du temps, les passer en compagnie d'autres Sahaja Yogis.
Après le Sahasrara, lorsque vous êtes au-delà du Sahasrara, vous pouvez voir qu'il est très important que tous ces nadis soient maintenus ensemble, et que tous les centres et le divinités soient maintenus éveillés et intégrés. Cela peut même se faire par un effort conscient, en vous observant, en scrutant vos pensées. Vous commencerez à voir votre ego et votre super ego. Vous serez capables de voir si vous vous leurrez, si vous manquez d’honnêteté envers vous-même, la façon dont vous vous convainquez que vous êtes très bien, comment vous êtes totalement dans l’ego.

Sahaja Yoga s'adresse aux personnes qui sont connectées à leur Esprit, donc toutes les autres choses doivent disparaître, toutes les mauvaises identifications doivent être abandonnées. On peut le faire d’une façon consciente, comme Je l'ai dit, vous pouvez vraiment vous améliorer. Parce qu’après la Réalisation, tout ce que vous désirez devient une partie du désir Divin et tout ce que vous faites devient une partie de l'action Divine. Donc, on doit se rappeler que grâce à un effort conscient, nous pouvons vraiment découvrir qui nous sommes et voir si nous sommes vraiment honnêtes à ce sujet.

Si l'on est honnête, on peut voir que la collectivité est le seul moyen d'étendre son Sahasrara. Pour cela, il faut de la tolérance, il faut de la sagesse et une stature digne de celle d'un prophète, ce que vous êtes. Et vous devriez parler comme un prophète. En fait, vous devez vous éduquer. Comment parle un prophète? Comment un prophète parle-t-il? Ce n'est pas un manque de sincérité ou de la comédie parce que maintenant vous êtes éveillés. Quand vous n’êtes pas éveillés, alors tout ce que vous faites est artificiel. »
Shri Mataji Nirmala Devi, jour du Sahasrara, Le Raincy, France, 05/05/1982

Une fois que l’on a reçu sa Réalisation, à chaque méditation, la Kundalini fait passer de plus en plus de fils et élargit le canal central pour former une corde de plus en plus solide. Lorsque l’on médite, notre attention va au Sahasrara. Puis, avec un peu d’expérience et de profondeur, on la sent au-dessus du Sahasrara, d’où l’on peut mieux se voir comme à partir d’un point de vue culminent. On comprend les choses avec détachement, car nos sentiments sont apaisés.
On arrive à avoir un point de vue plus objectif sur nous-même, c’est à dire moins impliqué par des pensées qui suivent trop le parti pris de notre personne, qu’on pourrait appeler notre ego, ou le point de vue et les dires des autres, qu’on pourrait nommer notre super ego.
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire