dimanche 28 janvier 2018

Quelle différence entre la maya et Mahamaya?

« (Les religions), au lieu de rendre les gens spirituels, elles les ont poussés à rechercher l'argent ou le pouvoir. Je veux dire que cela devrait être le contraire. C'est comme l'arbre qui pousserait en dessous ou quelque chose d'absurde que vous ne pouvez pas expliquer et cela qui est illusoire. Cette illusion s’appelle la maya. Et cette illusion attire beaucoup de gens. Attire - c'est le point dont Je m'inquiète. Quelque chose est illusoire, alors ils continuent à courir après cela comme après un mirage et finalement ils sont détruits.
Donc ce qu’on voit, pour se faire une image actuelle (de la situation), c'est qu'au moins dix pour cent des gens seront sauvées, tout au plus. Mais c'est une affaire très triste car il a fallu tant d'efforts pour créer les êtres humains, pour les améliorer, pour les rendre sensibles et maintenant ce qu’on voit, c'est qu'ils vont tous être détruits! C'est trop dur à supporter, trop de croire en cela, mais ça va arriver, si vous autres ne prenez pas au sérieux la situation et ne vous en occupez pas.

Vous aussi ne devriez pas suivre d'illusions, mais beaucoup d'entre vous s’occupent plus d'autres choses. Pour vous, les autres choses sont plus importantes que Sahaja Yoga. Mais vous pouvez apporter Sahaja Yoga dans tout ce que vous faites. Vous pouvez apporter dans Sahaja Yoga dans tout. Je l'ai dit: en politique, dans l'agriculture, dans la vie sociale, dans vos emplois, vous pouvez apporter Sahaja Yoga partout. Par votre comportement, par votre intelligence, vous pouvez apporter Sahaja Yoga dans tous les domaines auxquels vous devez réfléchir. "Où pouvons-nous apporter Sahaja Yoga? Où pouvons-nous y arriver?" Et voilà ce qu'est entrer dans la Maya de Dieu, c’est se débarrasser de toutes les illusions qui sont fausses, qui ne vous permettent pas de voir la chose juste, et puis, sérieusement pénétrer l’aspect productif de Sahaja Yoga. Pouvez-vous imaginer à quel point Sahaja Yoga est productif, comment fonctionnent les miracles, comment ce Pouvoir divin est désireux de vous aider malgré tout cette maha maya et tout le reste?
Je vais vous donner l'exemple de mon petit-fils maintenant, parce qu’à l’époque, on a mis sur lui une grande maya.
Je lui ai dit: "Tu ne devrais pas aller à Cambridge, tu sais. Ils ne donnent pas d’admissions normalement et en plus, c'est plus théorique, ce n'est pas bon pour toit, tu vas t’ennuyer aussi, là-bas. Il ne m'a pas écoutée. Puis il a admis: "D'accord, si j'obtiens l'admission dans ces grandes universités américaines, j'irai."….

Alors ils ont dit: "Vous ne pouvez pas venir ici pour passer l’examen) SAT." Or, il résidait en Inde. Il ne savait pas quoi faire. Il disait encore: "Je vais essayer encore une fois Cambridge." Je lui ai dit: "Maintenant, oublie ça." Il ne voulait pas m'écouter. Ensuite, il a été très déçu. Il m'a téléphoné pour me dire: "Je pense que si je dois aller en Amérique, j'irai dans une bonne université, sinon, cela ne sert à rien d'aller dans une université médiocre, je peux obtenir une meilleure éducation en Inde." Alors j'ai dit: "D’accord."
Puis J'ai fait un bandhan parce qu'il voulait aller à l'étranger et apprendre quelque chose. C'est bon. Imaginez, cela a fonctionné comme un vrai miracle! L'université lui a écrit qu'il était admis sans condition. Personne n'a rien fait. Personne n'a rien écrit. Rien. Ils le lui ont dit. Aucun d'entre eux n’a pu comprendre ce qui s'était passé, comment ils avaient pu donner une admission sans condition. Donc, vous voyez, c'est un miracle, mais avant cela, cette Maya devait être jouée, sinon il n'en aurait jamais compris l'importance.
Donc, une telle maya se joue aussi dans vos vies. Quand on ne veut pas faire ce qui est correct: "D'accord, fais-le. Tu fais cela. D'accord, fais ça. Fais ça." En fin de compte, cela vous donne une leçon. Je ne vous dis pas non, si vous dites: "Mère, je veux faire cela." "Très bien, vas-y." "Je veux faire ceci." "Oh, vas-y, fais tout ce que tu veux." Si je vous trouve agréable, Je peux vous dire:"Mieux vaut ne pas le faire, cela ne va pas t'aider."
Mais alors, quand ils sont totalement désillusionnés, ils prennent ensuite la bonne décision, arrivent au bon résultat. Parce que, voyez-vous, il faut les laissez essayer en toute liberté, mais ensuite ils se rendent compte que: "Ce que Mère a dit était juste, j'aurais dû faire ça, d’accord."
Alors voilà. La Maya est comme ça, elle vous permet de faire ce que vous voulez. Vous avez la liberté de le faire. Vous allez d’un endroit à l’autre, faites ce que vous voulez, ce que vous pensez être approprié, vous le faites. D'accord, c'est un aspect de la maya. Mais Mahamaya, c’est ce qui vous ramène, ce qui vous ramène à la normale, qui vous ramène à la réalité, à la compréhension. C'est à ce moment-là que vous comprenez la Mahamaya. »
Shri Mataji Nirmala Devi, Mahamaya puja, Auckland, Nouvelle Zélande, 10/04/1994
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire