dimanche 14 janvier 2018

Prenez la plume

« Pour nous, ici, c'est une très bonne chose d'avoir l’été, et nous appelons (cette période) une transformation. Mais le tropique du Cancer, le Cancer, comme vous le savez, est un signe de la Mère. Donc, c'est le jour où ils se réjouissent de la sortie soudaine du froid vers la chaleur, ils mangent quelque chose appelé Til Gur (ladoo) qui est un mélange de sésame et de jaggery (sucre de canne). Et ils disent aux gens: "Mangez cette douceur et parlez avec douceur." C’est parce que lorsqu’il y a une surchauffe, l'esprit peut s’emballer et on peut devenir désagréable. Ainsi, ils disent: "Mangez ça et parlez avec douceur". Pour ce qui est de la chaleur, cela fait surchauffer (le foie) de manger du sésame et du jaggery. Mais on en donne pour célébrer la fin (du froid). Vous en prenez et lentement vous revenez à la normale. Donc, on en donne pour montrer que c’est la fin, on le prend et on arrive à la fin.
Pareillement, nous en arrivons aujourd'hui à la fin de ce tour. Nous avons eu des programmes énormes, puissants, très rapides, Je dirais absolument télescopiques! Vous avez traversé tous ces programmes d'une manière si imposante. Maintenant, c’est trop, Je sais, parce qu’on manquait de temps, vous voyez, on doit faire les choses comme ça dans les temps modernes. Et peut-être que vous avez dû échapper à de nombreuses expériences à cause de cette précipitation.
Alors maintenant, quand vous allez rentrer chez vous, asseyez-vous de nouveau, et, avec une humeur pensive, essayez de penser à toutes les belles choses que vous avez vues et oubliez toutes les choses laides et toutes les idées bizarres. Et profitez de tout ce que vous avez accompli comme étant quelque chose d'agréable, quelque chose amenant de l’expérience. Revenez-y, revoyez-les par vous-même clairement et conservez-les dans vos mémoires. Je serais très heureuse si certaines personnes se mettaient à écrive un journal intime.
Toutes ces choses sont belles, vous avez dû faire de belles rencontres, vous avez dû voir de beaux paysages. A Ganapatipule, vous avez eu de bonnes expériences, tout devrait être écrit de cette façon. Et cela vous donnera une meilleure idée de ce que nous avons traversé en si peu de temps.
Et comme aujourd'hui notre tour se termine, notre hiver se termine aussi maintenant – selon vous, nous n'en avons jamais eu! Rires
Nous entrons donc dans un véritable été auquel Je ne veux pas que vous soyez confrontés. Donc vous allez rentrer chez vous. »
Shri Mataji Nirmala Devi, Makar Sankranti puja, Rahuri, Maharashtra, Inde, 14/01/1986

Audio 3 Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire