jeudi 11 janvier 2018

Nous avons besoin de nouveaux idéaux

« C'est ainsi que Bouddha est Bouddha. Le Bouddha, c’est celui qui est Réalisé. Le Bouddha, c’est celui qui est l’illuminé. Vous êtes l'illuminé, comment pouvez-vous avoir de l’ego? Vous êtes le Bouddha - celui qui sait. Vous êtes des Bouddhas, vous êtes des gens illuminés. Mettez votre main par-dessus (votre ego).
L'ego, c’est le plus grand ennemi. J'ai vu des gens qui souffrent de superego: si vous le supprimez, ils vont dans l’ego. Ce superego est le plus grand ennemi que vous avez, quand il n'y a pas d'ego. Mais s'il y a de l'ego alors tout ce que vous pouvez essayer avec le superego, vous renverra à l'ego.
Donc, pour nous, en Occident, nous avons le plus grand problème, celui de l'ego. Nous courons vers tout ce qui plaît à l'ego. C’est comme cela que ces (faux gourous) rendent les gens fous. On leur dit : "Oh, vous pouvez voler." – c’est parti. Quelqu'un dira que vous deviendrez très puissants- c’est parti. Quelqu'un dit que vous allez devenir un grand gourou – c’est fini!
Mais personne ne vous dit que vous deviendrez l’Esprit et ferez un avec le Tout…

Quand Je dis que vous êtes Réalisés, que vous êtes formidables, que vous êtes des saints, cela fait encore plus gonfler votre ego. Rires.
Vous voyez, si Je le dis que vous devez créer vos idéaux, c’est un souffle de plus dans ce ballon qui se met à gonfler. Si Je dis cela, c’est pour créer en nous cette conscience que vous êtes ici pour être des torches. Vous êtes les torches. Mais les torches doivent être sans ego, voyez-vous? Car vos idéaux sont tous devenus pleins d’ego. Voyez, prenez quelqu’un, disons Churchill, il se tient là, une canne à la main, c’est pareil. Tout son corps transpire l’ego.
Regarde-les, n’importe lequel. Ces idéaux doivent disparaître. Nous devons former de nouveaux idéaux. Il était très bien en temps de guerre. Nous avions besoin de lui en temps de guerre, pour rencontrer un autre ego, Hitler. Donc, c'était très bien qu’ils se cassent la tête l'un contre l'autre. Mais maintenant, nous avons besoin de nouveaux idéaux. Ce temps est révolu maintenant.

Vous voyez, quand il y a une inondation, vous avez besoin de bateaux pour vous transporter. D’accord? Mais après avoir atteint les côtes, vous n’emportez pas les bateaux avec vous, n'est-ce pas? Vous les laissez derrière vous. Pourtant, c’est ce que nous faisons. Ces bateaux ne sont pas bons pour nous maintenant que nous avons fait le travail. Maintenant, nous devons aller de l'avant sur nos propres pieds. D’accord?
Donc, il ne devrait pas y avoir de gonflement de l'ego. Et ainsi, il faudrait réaliser que nous ne devrions en aucune façon nous croire exceptionnels. Personne ne devrait se croire exceptionnel. Si vous commencez à penser cela, vous seul faites gonfler votre ego. Pour votre Mère, vous ne l’êtes pas. Vous devez être des idéaux. Vous devez être au centre. Vous devez être un Sahaja Yogi. C'est la chose la plus importante. »
Shri Mataji Nirmala Devi, Chelsham Road, Londres, 24/05/1981
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire