samedi 27 janvier 2018

Défendez la valeur de l'innocence


« L'autre jour, lors d’une conférence, Je leur ai dit qu'il existe deux gènes protecteurs que l'on trouve seulement chez les Asiatiques, c'est-à-dire les Chinois et les Indiens. Le reste des gens ne possède pas ces gènes qui devraient les protéger. Donc, ils sont si vulnérables à toutes les choses absurdes qui se produisent, et ils s'y adonnent tellement facilement! Je me demandais pourquoi ces gens instruits, bons, Je veux dire les gens du rang de mon mari, étaient aussi stupides que ça. Chaque fois, ils viennent avec une nouvelle femme.
Un jour, l'un d'eux a amené une femme qui avait à peine vingt ans. Cet homme en avait au moins soixante-dix. Je ne le savais pas. Mon mari m'a pincé. Il a dit: "C'est sa femme, d'accord, ne l'appelle pas sa petite-fille." Je faisais gaffes sur gaffes là-bas.
Des gens aussi absurdes comme un homme de soixante-dix ans venant avec une dame de vingt ans! Je veux dire, on ne peut imaginer qu’elle puisse être sa femme. Tout au plus, une belle-sœur, tout au plus, mais Je pensais qu'elle était sa petite-fille, alors mon mari m'a pincé et m'a dit: "Ne dis pas cela"…..

Si vous leur dites que: "Vous voyez, on m'a dit que Mme Thatcher a dit ouvertement que dans cette culture, les femmes doivent exposer leur corps." Encore un tel paradoxe. Je ne peux pas comprendre. Ils montrent ici Marie la mère comme une personnalité sublime, et ils montrent là des femmes comme - des femmes nues. Elles veulent devenir comme Marie ou que veulent-elles devenir? Et des gens comme ce, ces gens horribles comme ce Michael Jackson - il est comme ça - sont si importants et font de l'argent. Je veux dire, voyez juste le paradoxe. Pouvez-vous dire que c'est un pays avancé quand les idées sont si médiocres? Comment cela pourrait-il être?
Après avoir découvert Sahaja Yoga, vous pouvez voir les choses par vous-même. Mais cela établit ces gènes protecteurs en vous, voilà ce qu’il en est avec Sahaja Yoga.
Et soudain, vous avez abandonné toutes ces bêtises. Vous ne voulez plus du tout de cela maintenant. En fait, si vous voyez correctement les choses d'un point de vue logique, vous voyez, sans la maya de cette absurdité - si vous voyez les choses, vous pouvez logiquement comprendre que c'est mauvais.
Voyez-vous, pourquoi se sentir jaloux d'un autre homme ou d'une autre femme? Vous vous sentez jaloux. Cela signifie que vous voulez juste la vie, n'est-ce pas? Des gens ont tué, des femmes ont tué des hommes ou des femmes parce qu'elles étaient jalouses. Si c'était naturel et normal et que cela donnait la joie, on ne devrait pas se sentir mal à ce sujet. Il faudrait comprendre avec logique pourquoi nous n'aimons pas cela. Ou si cela arrivait à votre propre fille, vous n’aimeriez pas cela. 

De nos jours, il y a des gens qui aiment bien que cela arrive à leur filles, mais sans aller jusqu’à cette limite des choses, par exemple, s'il y a quelqu’un, disons, qui veut s'en prendre à une fille (pédophilie), toute la société s’y oppose aujourd'hui.
Mais peut-être que demain, avec cette maya, cette horrible maya démoniaque, qui est anti-Maya, cela fonctionnera et peut-être que personne ne s'en souciera. C'est possible. Si vous autres ne prenez pas directement en main l’aspect culturel de Sahaj, Je ne sais pas ce qui va se passer. Si vous lisez les journaux, tous les jours, vous vous sentez vraiment étourdis, vous ne comprenez pas dans quel maya ces gens se sont perdus. Donc c'est une anti-maya. Comme Mahamaya est advenue, cette anti-maya est aussi advenue.
Il y a cinquante ans ou soixante ans, ce n'était pas si grave, Je peux vous le dire. De temps en temps, les gens faisaient quelque chose d'insensé, mais maintenant c'est endémique. Mais c'est devenu une mode maintenant. C'est pire que ça, c’est accepté en tant que mode, et si vous n'êtes pas comme cela, vous êtes "out". Il vous faut être dans cette maison de fous. »
Shri Mataji Nirmala Devi, Mahamaya puja, Auckland, Nouvelle Zélande, 10/04/1994
 

Shri Mataji parle ici à demi mots de pédophilie.
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire