mardi 12 décembre 2017

Les Français sont très émotifs

« Je suis allée en Amérique il y a environ sept ans. Au début, Je leur ai dit: "Ne faites pas de parapsychologie, n'ayez pas de vie licencieuse, ne suivez pas Freud. C’était un démon." Ils se sont moqués de moi.
Je leur ai parlé de tous les gourous, donné leur nom, de tous les gens sinistres et des démons qu'ils étaient. Ils se sont tous moqués de moi.
Maintenant, J’y suis retournée cette année, la plupart d'entre eux sont des cas sans espoir. Certains sont devenus fous, certains ont fait faillite, ils ont donné de l'argent pour les "Rolls-Royce" de ces gourous. Certains se déplacent nus dans les rues comme s’ils avaient perdu la raison. Certains d'entre eux se tailladent la langue et la sortent comme des chiens. En Angleterre, vous en verrez beaucoup qui s’affichent en punks. Certains ont fini par devenir des toxicomanes. Or, 65% de soi-disant "jeunes" d'Amérique, souffrent de problèmes mentaux. Ils n'ont pas leur place dans les asiles, alors ils se promènent partout, vous les trouvez partout. Rires.
Mais vous savez, ce sont tous des chercheurs. Ce sont tous des chercheurs comme vous. Ils sont tous perdus. J'aurais aimé qu'ils m'écoutent. Mais ils ont cru en leur ego. Ceux qui ont dorloté leur ego, les ont juste achevés: ils sont devenus les esclaves de ces gourous. Maintenant, au moins, faisons face aux faits.

Donc, en nous réside ce bel instrument qui s’est construit au cours du processus d'évolution. Toutes les personnes, nous tous le possédons. "Total. Total." " Toutes les! Ya!" Rires.
Et personne n'est sans. C’est constitué par trois puissances intérieures, qui s’expriment en nous en tant que système nerveux autonome. Et tout ce que nous avons gagné lors du processus d'évolution, est représenté dans notre système nerveux au centre. Or, les médecins l'appellent autonome, ils lui donnent un nom, mais qui est cette "auto"? Cet "Auto" c’est l'Esprit. Ils ne font que donner un nom.
Or, il y a ces trois forces qui agissent en nous, une à gauche, une à droite, une au centre. Maintenant, celle au centre est appelée- est représentée par le système nerveux parasympathique, et les deux à gauche et à droite, sont les sympathiques. Alors, ceux qui vivent trop de circonstances critiques, à gauche ou à droite, sur le côté gauche ou droit, extraient l'énergie des centres (chakras), qui sont formés par les boucles de ces deux sympathiques gauche et droit.
Or, ces boucles sont les centres subtils. Et il leur incombe de fournir l'énergie nécessaire au système nerveux sympathique. Maintenant, le côté gauche c’est pour notre passé, pour nos conditionnements, pour notre psyché. Et le côté droit c’est pour notre avenir, nos planifications, pour notre pensée, pour notre activité physique et mentale. Alors, si nous utilisons trop l’un d’eux - par exemple, nous allons trop vers le passé ou utilisons trop notre côté émotionnel, comme les Français qui sont très émotifs. Je veux dire, ils sont malheureux à ce sujet.
Quand Je suis venue la première fois à Londres - euh, à Paris- ils m'ont dit: "Ne dites pas que vous êtes quelqu'un d'heureux, parce qu'ils vont penser que vous n’êtes pas conscientes des choses. Les Français sont censés être malheureux." Oui, J'ai lu un livre intitulé "Les Misérables" il y a longtemps. Shri Mataji rit.
Donc, voilà ce qu’il en est: nous nous conditionnons, nous sommes très émotifs, nous continuons à aller sur le côté gauche, et nous entrons dans le subconscient, puis dans le Subconscient Collectif.
Et quand nous allons trop à gauche, nous avons des ennuis, des problèmes. Shri Mataji corrige la traductrice. Non pas "à ce moment là", mais lentement, progressivement. Rires.
Shri Mataji rit.
Je connais un peu de français, vivant avec des Français, on ne peut y couper! 
Maintenant, quand cela arrive- vous serez surpris, J'ai vu un très beau programme de la BBC, sur certains médecins qui ont dit que le cancer est causé par des facteurs déclenchant, par certaines protéines appelées 58 et 52 - ils redonnent un nom, comme "auto", 58, 52, or qu'est-ce que c'est 58, 52? (53) Rien d’autre qu’un nom.
Cela signifie que lorsque nous sommes très vulnérables, lorsque nous avons trop utilisé notre sympathique, un facteur déclenchant se produit par ces protéines. Et ils ont ajouté ensuite que cela se produisait parce qu'il y a une zone en nous, construite à l’intérieur depuis notre création, et ces protéines nous attaquent à partir de cette zone. Donc, c'est une maladie psychosomatique et les médecins ne peuvent pas la guérir, ni les psychologues ne peuvent la guérir, parce qu'ils s’opposent l'un à l'autre. Alors, il faut faire quelque chose pour ramener (les canaux) gauche et la droit au centre, correctement installés. » pour ramener (les canaux) gauche et la droit au centre, correctement installés. »
Shri Mataji Nirmala Devi, programme public, Paris, 29/09/1984

Le système nerveux est constitué de deux parties: le système nerveux central (ou névraxe) et le système nerveux périphérique. Le système nerveux central est situé dans la boite crânienne et la colonne vertébrale. Il se compose de tissu nerveux (neurones), glial et vasculaire. Il est entouré par les méninges. Le système nerveux périphérique est formé de ganglions et de nerfs qui font circuler l'information entre les organes et le système nerveux central. Il comprend le système nerveux somatique et le système nerveux autonome, Sahaja Yoga agit sur ce dernier.
 

Shri Mataji cite à plusieurs reprises "Les Misérables"de Victor Hugo pour illustrer l’aspect malheureux, pessimiste des Français.
 

La protéine 53 a été découverte en 1979. Au départ, elle était considérée comme cancérigène. Maintenant, on sait qu'elle se lie à l'ADN et favorise l'expression de gènes qui doivent réparer les dommages cellulaires. La protéine 53 est donc un facteur de transcription, suppresseur de tumeur, qui sonne l'alarme lorsque de l'ADN est endommagé, empêchant la cellule de se transformer en cellule cancéreuse, voire induisant la mort cellulaire.
La protéine est connue pour interagir avec des dizaines de gènes et pour exercer un contrôle sur le cycle cellulaire. Lorsque la protéine 53 mute, il existe un risque que la cellule se transforme en cellule cancéreuse. De telles mutations sont retrouvées dans plus de 50 % des cancers.
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire