mercredi 15 novembre 2017

Quelles limites à la tolérance?

« Maintenant la question serait, si quelqu'un disait:" Qu'en est-il de la tolérance?"
Le Christ, qui était la personnalité divine la plus tolérante à laquelle on puisse penser, a dit: "Ceux qui ne sont pas contre moi sont avec moi." Alors allons-nous tolérer Hitler ? Nous avons eu un très bon exemple de cette tolérance, nous avons eu ce Monsieur Hitler. Il a mis onze ans pour se construire et nous l’avons toléré et ensuite nous l'avons eu.

Les forces destructrices de cet univers ne vont pas être tolérées par le pouvoir divin. Toutes ces personnes iront en enfer, après tout, pour qui a été créé l’Enfer? Ils n'ont pas à faire des activités anti Dieu. Dieu est compatissant, bon et il pardonne. Mais c’est un Dieu de colère; et méfiez-vous de cette colère. Qui sommes-nous, les êtres humains, pour parler de tolérance? C'est lui qui doit décider. Ce dont nous avons besoin, c'est de sa protection, de ses conseils et de son amour. C'est donc une question de discernement.
Disons, par exemple, Je pourrais dire: "Ma Kundalini va bien et Je vais bien. Je n'ai pas de problèmes." Mais il y a des chercheurs qui ont des problèmes, leur Kundalini n'est pas montée, ils sont en plein désarroi, ils sont trompés. D'accord, cd n'est pas grave, parce que ce sont des chercheurs de Dieu. Je dois travailler jour après jour. Je dois être la personne la plus douce avec eux, mais pas avec ces démons qui ont essayé de tuer les enfants de Dieu!

En 1970, J’ai ouvertement, devant environ mille personnes, dénoncé le nom de chacun de ces gourous et Je leur ai dit que c’étaient tous des démons. Je les connais depuis longtemps. Et les gens ont eu peur que Je sois tuée et ceci et cela. Je leur ai dit: "Ce n'est pas que le Christ a été crucifié parce que les autres l'ont fait, c'est lui qui devait le faire", c'est pourquoi il a créé cette dramaturgie. Et: "Il a onze pouvoirs pour les détruire, onze rudras. L'un d'entre eux suffirait à détruire l'univers tout entier." Mais à cette époque, Il l'a toléré, d'accord, parce qu'à ce moment-là personne n'était Réalisé. Et aucun des saints n'était ennuyé. Il a tout pris sur lui pour prouver combien nous étions stupides de le crucifier. Alors maintenant, tout d'abord, vous devez renforcer votre pouvoir. La non-violence du fort a un sens, qu'en est-il de la tolérance d’une personne faible?
Mais Je dois dire qu'après la Réalisation, vous avez le pouvoir de tolérer beaucoup plus de choses que vous ne pourriez normalement pas tolérer. Développerez vous-même ce pouvoir en vous.
L'amour vous apprend à tolérer, parce qu’aimer vous donne de la joie, contrairement au confort, parce que l'amour est la chose la plus réconfortante. Vous n'avez plus du tout besoin de confort. Mais en ce qui concerne la destruction, cet amour aussi sera destructeur. Et cela va arriver très bientôt. Avant cela, mieux vaut obtenir la Réalisation. D'accord?
Détendez-vous maintenant. »
Shri Mataji Nirmala Devi, programme public, Maison de la Mutualité, Paris, 04/05/1982

Image: Dante et Virgile dans le neuvième cercle de l’Enfer.
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire