vendredi 3 novembre 2017

Prenez les vibrations pour devenir subtils

« Aujourd'hui, comme nous sommes tous ici des Sahaja Yogis, Je voudrais vous parler de l’évolution de l'être sur le plan subtil.
Comme, pour faire quoi que ce soit, nous pensons toujours à ce qui doit être fait: "Que faire pour être Réalisé?" C’est la première question que les gens m'ont posée, quand ils n'étaient pas Réalisés. "Que faut-il faire Mère, pour être Réalisé?" Ensuite, il fallait que Je leur dise: "Rien, tendez simplement vos mains vers moi, et cela fonctionnera." C'est vrai, ça fonctionne de cette façon. Alors, après la Réalisation, il faut faire quelque chose, comme on dit. Mais qu'avez-vous donc encore à faire? Encore une fois, la question se pose: "Que devrions-nous faire pour cela, pour nettoyer ce chakra-ci, ce chakra-là; quelle est la technique, qu’est-ce que c’est?"
Le problème avec les Sahaja Yogis, la façon dont ils sont aujourd'hui, ils sont déjà tous des technocrates. Ils ont fait tellement de techniques qu'il vaut mieux qu'ils oublient la technique et s'inquiètent davantage de la spontanéité. La technique est tellement développée qu’elle a tué la spontanéité, et il faut trouver un équilibre entre la technique et la spontanéité.
D'abord vous obtenez votre Réalisation spontanément - sahaja. Puis vous devez avoir - naturellement, par tempérament vous êtes des technocrates- vous voulez la technique, le tantra, le mécanisme, comment faire fonctionner le mécanisme (de la Kundalini).
Dieu merci, nous ne sommes pas aussi mauvais aujourd’hui. Sinon, normalement, J’ai vu que quand Je donnais des conférences, les gens se faisaient un bandhan et montaient leur Kundalini – que des fous autour! Et les autres, qui étaient des nouveaux venus, avaient peur de tels Sahaja Yogis: "Quel est le problème avec ces gens? Ils sont tellement anormaux." Et si vous leur disiez qu’il ne faut pas le faire, qu’il faut juste écouter la conférence, ils répondaient: "Non, non, Mère, nos chakras se bloquent, alors nous essayons de nous remettre d’aplomb."

Or, vous devez comprendre qu’il faut devenir plus subtil. On en vient de nouveau à la question: "Comment devenir plus subtil?" Comment devenir plus subtil, c’est le problème. Par exemple, aujourd'hui, il était question d'avoir un puja le matin, aujourd'hui. Ils ont dit que c'était un "Surya Grahana", c'est-à-dire une éclipse du soleil et si aujourd'hui est un jour si important, c’est parce que si vous faites un puja le jour de l'éclipse du soleil, vous obtenez les bénédictions de milliers de pujas identiques.
Or, si vous regardez, ça a l'air très bien, bon, oui c'est vrai, c'est écrit dans les expertises astrologiques et le reste - c'est une très bonne chose, et on se met à l’appliquer. Mais vous, étant des Sahaja Yogis, vous devez l'attaquer d'un point de vue plus subtil. C'est comme cela que votre sagesse deviendra aussi plus subtile, que votre attitude deviendra également plus subtile. Pour attaquer une telle question d'un point de vue subtil, nous devons tout d'abord savoir que nous sommes des Sahaja Yogis: aucune technique n'est nécessaire, il suffit de voir les vibrations sur cette question, pour commencer - c'est très simple. Les choses les plus subtiles sont les choses les plus simples; les choses grossières sont compliquées. C'est une équation très simple. Simplement, prenez les vibrations sur ce sujet – le puja d'aujourd'hui, est-ce qu’il vaut vraiment la peine ou pas? Vous serez étonnés de sentir que votre côté droit deviendra chaud sur ce sujet.
Donc, cet intellect, qui est maintenant illuminé, vous êtes devenus des "prabuddha", vous devez l'utiliser d'une manière plus subtile. Pourquoi, pour les Sahaja Yogis, n'est-il pas nécessaire de faire le puja aujourd'hui? Vous êtes déjà en conscience sans pensée, alors Je ne vais pas vous demander de répondre à la question. Shri Mataji sourit.
La raison, c’est que, comme vous êtes tous des technocrates, vous être sur le côté droit. C'était très bien il y a des milliers d'années, quand les Vedas ont commencé. Et les Vedas nous ont donné la science. Toute l'excitation au sujet de Vedas était correcte à cette époque, quand ils vénéraient le Soleil, Surya, ou les choses du canal droit (comme le Gayatri mantra). »
Shri Mataji Nirmala Devi, discours aux Yogis, 4eme séminaire de Lonavala, Inde, 25/01/1982
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire