mercredi 25 octobre 2017

Petite histoire de synchronicité

« Je vais vous raconter mon histoire d’une nuit étoilée qui m'a tant donné. Arrivé près de la maison d'une journaliste connue de la TV italienne (qui donnait un dîner en l'honneur d'une amie disparue), étrangement, j’ai tout suite trouvé une place. En descendant de la voiture, j’ai vu une femme qui me faisait des gestes. Je me suis approché, c’était justement la mère de cette jeune journaliste célèbre, écrivaine de la TV italienne décédée en 2015 (j'étais invité à un diner en son honneur).
Elle était désespérée car depuis une demi-heure, elle ne trouvait pas de place pour se garer. Je lui ai dit: "Ne vous inquiétez pas, prenez ma place."
Quand je suis remonté dans la voiture, elle continuait toujours de me remercier. J’ai fait le tour de la villa et en revenant, j’ai vu qu’un conducteur était en train de quitter sa place. Une fois la voiture garée, je suis entré dans la maison où tout le monde connaissait déjà l'anecdote de la place de parking. Une jeune actrice de TV m’a dit: "Pour vous, les gens qui méditent, tout est possible." Je me suis tout de suite dit en moi même que la soirée commençait bien!
Il y avait des journalistes, des assistants de metteur en scène, des médecins et divers amis de la défunte. De temps en temps, ils font ce genre de dîners pour ne pas l’oublier. J’ai parlé toute la soirée de méditation avec des gens qui m'ont posé pleins de questions. Après le dîner, l'hôtesse a demandé à tout le monde s’ils voulaient bien que je leur enseigne la méditation. Tout le monde s’est écrié: "Chouette, ce soir on médite!"
Et nous nous sommes retrouvés dans le salon à une vingtaine de personnes pour une belle Réalisation du Soi. Tout le monde a senti les vibrations, tout le monde était réjoui, tous m’ont remercié.
À la fin, une autre journaliste m’a dit: "Est-ce que vous pourriez venir une fois par semaine au site de la RAI? Comme ça, tout le personnel de la rédaction pourrait faire de la méditation. Et ici aussi, tout le monde s’est écrié: OUI!
En bref, on va se revoir chez maman RAI (nom du service public de radio-télévision en Italie)
Merci à vous tous pour votre attention et vos bandhans, c’était une soirée incroyable...
PS: J’oubliais de vous dire, une dame m’a dit avoir lu sur Facebook qu'une de nos amies était décédée (Mélissa, la jeune femme d’Antonio). Elle a appris le décès de Mélissa et donc c'est grâce à cela que j'ai pu parler à tous de méditation et de Shri Mataji! Merci pour ce dernier cadeau, Mélissa. »
Valter

Cette histoire s'est passée quelque jours après le décès d'une Yogini très appréciée de tous, Mélissa.
Ce témoignage nous relate ce à quoi on s'habitue très vite: la synchronicité. Cette notion a été développée par Jung. C'est comme si, à chaque fois que l'on va donner la Réalisation, l'univers s'occupait de nous et nous faisait accumuler les petits coups de chance. Ce sont trois coïncidences qui ont amené, ce soir-là, la possibilité de la Réalisation du Soi comme une évidence. Parfois, il est bien de partager ces expériences pour ne pas oublier à quel point le hasard heureux est entré dans nos habitudes de vie.

« L'inconscient nous donne une chance, par ses communications et par les allusions imagées qu'il nous offre. Il est aussi capable de nous communiquer ce qu'en toute logique, nous ne pouvons savoir. Pensons aux phénomènes de synchronicité, aux rêves prémonitoires et aux pressentiments! »
Dans "Ma vie" de Carl Gustav Jung.

I am going to tell you this story of a starry night that gave me so much pleasure. Arrived near the flat of a well known journalist of the Italian TV (who was giving a dinner in honor of a late friend), strangely, I immediately found a parking place. When I got out of the car, I saw a woman gesturing to me. I approached her: she was the mother of the young and famous journalist, writer of the Italian TV who died in 2015. She was desperate because for half an hour, she had found no place to park. I told her: "Do not worry, take my place”. When I got back in the car, she was still thanking me. I went around the villa and when I came back, I saw that a driver was leaving his place. Once the car was parked, I entered the house where everyone already knew the anecdote. A young TV actress told me: "For the people who do meditation, nothing is impossible!” I immediately said to myself: the evening is starting well!
There were journalists, assistant directors, doctors and various friends of the late journalist. From time to time, they do this kind of dinners in order to remember her. I spoke the whole night about meditation with people who asked me a lot of questions. After dinner, the hostess asked everyone if they would like me to teach them meditation. Everyone exclaimed: "Yes, nice, tonight we're meditating!" And we found ourselves in the living room, about twenty people were there to get a beautiful Self Realization. Everyone felt the vibrations, everyone was happy, everyone thanked me. In the end, a reporter told me: "Could you come to RAI once a week? Like that, all the editorial staff could meditate." And here again, everyone said: YES!
In short, we will see each other at Mama’s RAI (name of the public Radio and Television service in Italy) Thank you all for your attention and your bandhans, it was an amazing evening. PS: I forgot to tell you that a lady told me to have read that one of our friends had died (the young woman of Adriano) on Facebook. She had learned of Melissa's death and so that's why I talked to everyone about meditation, Shri Mataji! Thank you for this last gift, Melissa."
Valter
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire