jeudi 6 juillet 2017

Attention à l'intempérance et à l’extrémisme

« Donc, si vous commencez par le point central qu’est l’Esprit, vous serez surpris que la connaissance que vous recevrez ou que vous donnerez sera absolument intégrée et rayonnera à partir de ce point.
Donc, vous devenez un expert dans n’importe quel domaine. Sur n'importe quel sujet, vous devenez un expert. Quelqu'un vous pose une question, vous savez tout, vous savez ce qui est sans valeur et ce qui en vaut la peine. Vous essayez de comprendre ce qui est important. Vous savez, vous renoncez à tout ce qui est sans valeur.
Vous ne voudriez pas vous y connaître en différents alcools, vous ne voulez pas être un expert en ce domaine. Vous ne voulez pas être un expert au sujet des nombreux styles et noms de tapis. Vous ne souhaitez peut-être pas connaître toutes les variétés de saris. Vous ne souhaitez peut-être pas connaître tous les noms de tous les appareils photo. Il se peut que vous les connaissiez, mais vous n'avez pas besoin de sentir que vous ne les connaissez pas. Mais vous saurez tout ce qui est important pour la force de gravité d'une personnalité.
Donc, si on veut dire les choses simplement: on peut savoir ce qu’est la bienveillance, ce qui est propice. Vous saurez ce qui est fair-play, ce qui est fair-play envers autrui. Vous saurez ce qu'est la justice aux yeux de Dieu. Vous saurez ce qu’est la musique divine qui élève votre Kundalini.

Donc, en raison de cette force de gravité, vous obtenez du discernement pour connaître votre personnalité et la nature de l'eau qui vous entoure. Vous savez comment discriminer les choses et ce discernement est également - en fait, il vient instinctivement de votre principe du gourou.
Mais une fois que ce principe du gourou est dans un état bizarre, dans une sorte de turbulence ou de confusion, due à tant de choses comme d’avoir un faux gourou- vous avez un faux gourou, vous avez de fausses idées, vous suivez de fausses doctrines, vous suivez de fausses théories ou des livres mensongers- alors cela devient bizarre. En conséquence, vous développez un problème d’Ekadesha Rudra en haut du visage.
De plus, en cas de problèmes d’intempérance et de vie déséquilibrée, si vous êtes un extrémiste, si vous travaillez trop fort ou si vous ne travaillez pas du tout, ou si vous continuez à vous projeter d'un côté et à ne pas prêter attention à l'autre côté de votre vie, avec tous ces déséquilibres, physiques, mentaux, émotionnels et spirituels, vous développez des problèmes au niveau du principe du gourou. En conséquence, vous développez ces problèmes d’Ekadesha Rudra, qui sont le début de votre destruction.
Alors, voyez combien il est important de s'occuper de votre principe du gourou! Vous pouvez voir que la plupart des maladies sont causées par la négligence de ce principe, et, finalement, elles atteignent leur point culminant, quand cela atteint le niveau des Ekadesha Rudra.
Or, en tant qu’âmes Réalisées, vous avez franchi la limite, vous avez traversé le Sahasrara, vous avez transcendé toutes ces choses par votre Brahma Nadi. Mais cela ne veut pas dire que vous avez développé cette force de gravité. »
Shri Mataji Nirmala Devi, Guru Puja, Ansalonga, Andorre,31/07/1988

L’intempérance est un excès dans le manger et le boire, ou en matière de sexualité. C'est le contraire de la "tempérance" qui veut dire mesure, équilibre, ce qu'on écrit souvent par "être au centre". Shri Mataji utilise cette terminologie régulièrement mais pas souvent: "temperance", "not temperant"
Idem pour le terme de "Brahma Nadi" qui est le canal le plus interne qu'empreinte la Kundalini pour monter, en suivant un chemin en spirale. Le canal gauche et droit sont les canaux externes.

Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire