mercredi 24 mai 2017

La douceur donne du poids à la dignité

« Il faut abandonner les médisances.
Les Indiens m'aiment parce que ce sont des gens simples, ils peuvent voir qui Je suis.

Mais comment faire pour que ces "Johnies" me voient, avec leur gros ego qui déborde sur les yeux et sur leurs têtes ? Ils sont si aveugles. Alors, c'est votre travail maintenant, J’ai demandé à ce que vous parliez de moi, que vous vous engagiez, car après tout, vous êtes nés dans ce pays ou vous appartenez à ce pays, c’est votre devoir de leur donner quelque chose. C'est la seule chose, disent-ils, Sahaja Yoga est le dharma de ce Yuga (de cette ère). C'est Sahaja Yoga qui est le dharma. Et c’est cela qu’il faut répandre, c'est de cela dont il faut parler. Et gardez-moi au fond du cœur.
C'est une bonne idée de vous débarrasser de tous les problèmes sur moi. Regardez votre Mère, elle est si simple, vous deviendrez simple (inaudible).
Shri Mataji: Maintenant, qui d'autre? Qu'est-ce que vous avez à dire (sur votre séjour en Inde)? Vous en revenez?
Sahaja Yogi: Oui.
Shri Mataji: D'accord alors.
Sahaja Yogi: Tout d'abord, j'ai remarqué comment l'ego s'exprime par de mauvaises manières, y compris chez moi. Cela peut être pour de petites choses et cela peut être très subtil.
Shri Mataji: Hum.
Sahaja Yogi: Et je mentionnerais un point: ce sont les conversations. C'est vraiment une mauvaise habitude que de faire des médisances parce que c'est une perte de temps et un gaspillage d'énergie.
Shri Mataji: Et cela montre l'immaturité. Cela signifie que vous êtes frivoles, que vous êtes superficiels. Vous n'êtes pas une personnalité digne si vous parlez avec frivolité.
Sahaja Yogi: Il peut aussi s'agir de démonstration.
Shri Mataji: C’est très juste.
Sahaja Yogi: Vous voulez attirer les gens vers vous, mais il n'y a rien en vous qui puisse attirer les gens.
Shri Mataji: C'est pourquoi c'est de la séduction, vous voyez, cette attraction. Si une personne est naturellement attrayante, elle ne s’intéresse pas à l’aspect de la séduction, vous voyez. Donc, cette vantardise et ceci et cela, ce n’est pas digne, rien de la sorte.
On doit être très, très doux. Et la gestuelle, Je l’ai déjà vue, des gens axés sur l'ego est très, très frivole comme ça, ce n'est pas la façon de faire.
La dignité, le poids, le poids de votre comportement, devrait être délicat en tout, chez les dames, et aussi les hommes ne devraient pas être sévères, mais il devrait y avoir du poids dans tout ce qu'ils font. Il devrait y avoir le poids de votre dignité dans tout ce que vous faites. C'est ce qu'il manque aux gens et ils parlent avec frivolité. »
Shri Mataji Nirmala Devi, discours aux Sahaja Yogis australiens, séminaire de Bordi, Inde, 13/02/1984
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire