vendredi 17 mars 2017

Quand les animaux sont plus important que les membres de la famille

« Nous avons un autre problème, c’est celui des relations entre les personnes dans la société. Le rapport entre mari et femme ou entre un être humain et un autre est devenu très artificiel. Ils ne peuvent plus avoir une relation directe et simple entre eux, mais doivent avoir quelque chose entre eux deux, afin d'avoir la moindre relation, comme la télévision, ou bien une querelle, juste pour faire le lien entre eux.
On m’a dit qu’il y a des gens qui préfèrent parler au réfrigérateur plutôt qu’à leur mari ou à leur femme, parce que cela ne les agressera pas ! Tant et si bien que dans les pays développés, les animaux de compagnie sont devenus plus importants que les autres êtres humains. Ils mettent leur chien dans leur lit, à leur table, mais ils mettront leurs bébés dans une autre pièce. Ils vont divertir leurs chiens ou leurs chats à même leur table à manger pour l'anniversaire de leur animal, alors que des milliers d'êtres humains ne trouvent pas assez de nourriture!

C'est un type de société singulier que nous avons développé et nous pouvons voir qu’avant tout, c’est de maturité que nous avons manqué pour comprendre que nous ne sommes pas des individus séparés mais que nous sommes parties intégrantes du Tout. Notre liberté ne nous a pas donné la chance de mûrir, de savoir aussi que ce monde est créé par Dieu - il n'a pas créé de nations. Vous trouvez de très vieux hommes courant après des jeunes filles, de vieilles femmes courant après de jeunes garçons. Ce n'est pas naturel.

Il y a une terrible augmentation de la maltraitance des enfants et de la destruction de l'innocence. C'est comme s'ils ne pouvaient pas supporter que quelqu’un soit innocent.
Les gens ne peuvent même plus vieillir naturellement. L'autre jour par exemple, J’ai vu plusieurs comédiens et actrices octogénaires qui faisaient du rock-and-roll et une sorte de danse avec des tremblements. Ils n'avaient pas besoin de danser, ils avaient tout naturellement la tremblote avec leur canne dans la main. Toutes ces choses peuvent sembler drôles, mais elles sont en fait très sérieuses car un pays qui est rempli des personnes aussi immatures, insensés, malades, explorera n'importe quoi, sans se soucier de la valeur pour la croissance et l’ascension de ses citoyens.

Ce sont les gens qui font la société et c'est la société qui préserve le pays. Donc, toutes ces folies qui proviennent de ce type de liberté doivent être abandonnées ou soignées ou ces pays seront ruinés en un rien de temps. À mon avis, il n'y a qu'une seule solution: la transformation des êtres humains. Or cette transformation est possible ici et maintenant et sur à grande échelle. Je voudrais vous montrer, à une autre occasion, comment cela peut être fait et comment arriver à l'émancipation des êtres humains, spontanément et sans effort et sans débourser un sou pour cela. Permettez-moi de vous montrer un jour, comment grâce à Sahaja Yoga, vous pouvez vous transformer et changer le monde. »
Shri Mataji Nirmala Devi, Russie ?, conférence ? 01/09/1989

Où est le bon sens? Le manque d'amour nous rendra fous.
Publié par dictionnaire sahaja yoga

1 commentaire:

AMOA DEANO a dit…

merci pour ces textes de notre Mère qui traitent tant de nos problèmes et qui nous éclairant. Mother bless

Enregistrer un commentaire