lundi 13 mars 2017

D'où vient le festival de Holi?

« Comme vous le savez, en ce jour de Holi, Holika a été brûlée. Agni, le Dieu du feu, avait une très lourde tâche, parce qu'il avait donné à Holika une bénédiction qui faisait qu’elle ne pouvait en aucune circonstance être brûlée, que la mort pouvait l’atteindre sous toutes les autres formes mais pas par le feu. Et après avoir accordé cette faveur, Agni Devata le regretta amèrement: Holika avait prit Prahlad sur ses genoux et s’était assise avec lui dans le feu (afin de le tuer).
Et Agni Devata avait un gros dilemme: "Je lui ai fait la promesse de ne pas la brûler et maintenant, comment pourrais-je tenir cette promesse? Mais Prahlad étant l'innocence personnifiée, étant une incarnation de Shri Ganesha, comment pourrais-je le brûler? Personne ne peut le brûler! Et il est aussi au-delà de la portée de mes pouvoirs. Il a été formé à partir de mes pouvoirs."
Ensuite Agni a aussi pensé: "Quel est cet ego? Que, face à un si grand pouvoir, je puisse parler de mes propres pouvoirs? Je n'ai aucun pouvoir qui puisse lui tenir tête. Sa puissance est si grande que je ne peux pas le brûler, quoi que je puisse essayer. Mais maintenant, je me trouve face à un énorme dilemme".
Choisir entre le devoir et le dharma, voilà ce qu’était son dilemme. Dans cette situation, nous devons comprendre que le dharma est plus élevé que le devoir. Le devoir du dharma est plus élevé qu'un devoir normal et même plus élevé est le dharma de l'Atma (Esprit). Cela signifie que l’objectif qui a une importance moindre, quelle que soit l'importance de notre objectif, l'objectif qui est plus élevé, qui a une plus grande importance doit être réalisé et le plus petit abandonné.
Et c'est ce que Krishna a prêché. Krishna a dit que s’il vous fallait mentir pour faire le bien alors vous deviez le faire. Dire la vérité est honnête, mais pour quelque chose de plus élevé, le but inférieur doit être abandonné. Par exemple si quelqu'un vient pour tuer quelqu'un d'autre- tout d'abord illégal- et s'il vous demande: "Est-ce que untel est à l'étage?" Si vous répondez "oui", vous avez dit la vérité mais il ira le tuer. Alors pour sauver la vie de cette personne, qui est quelque chose de bien plus élevé, qui est une chose très importante, une grande chose, pour une chose si importante, pour un tel objectif plus élevé, il faut renoncer à l'autre (celui de dire la vérité). C'est ce que Shri Krishna nous a enseigné par sa vie.

Très peu de gens ont compris la vie de Shri Krishna, parce qu'à cette époque, le dharma était tel que les gens prenaient le dharma pour quelque chose d’extrêmement sévère, ils en faisaient une chose très sérieuse et démodée. Le dharma était une chose très grave! La personne qui suivait le dharma, devait faire tout très sérieusement, car elle devait accomplir des rituels. Et effectuer des rituels est très ennuyeux : si vous allumez une lampe à un endroit au lieu d'un autre, alors Dieu est en colère. Si vous allumez un bâton d'encens dans un endroit au lieu d'un autre, alors Dieu se met en colère. Si vous avez tenu quelque chose de la main gauche, alors ce n'est pas bien. A cause de tout cela, les gens ont développé des conditionnements, et à cause de cela, les gens ont commencé à pratiquer le dharma avec un grand sérieux. Ils sont devenus si sérieux, que la joie, l'enthousiasme, tout est mort.

Le pouvoir principal de Radhaji consistait à donner de la joie, donner de la joie à tout le monde. Et c'est pourquoi elle a ensuite mis en place ce festival de Holi. Quand Krishna est venu, il a cessé tous les pujas. Il a dit: "Maintenant, vous ne faites plus de pujas. Recherchez l'Atma (Esprit) c'est cela que vous devez atteindre. Et ne vous perdez pas dans des petits détails. Nous ne devons pas nous perdre dans des choses insignifiantes, car vous devez porter le regard sur des choses plus élevées".»
Shri Mataji Nirmala Devi, Holi puja, traduit de l’hindi, Delhi, Inde, 29/03/1983

Traduction non vérifiée en hindi à ne pas prendre au pied de la lettre.
 

Une légende sur le festival de Holi:
Holi célèbre un miracle particulier concernant la vie de Prahlada. Hiranyakashipu était un mauvais roi qui proclamait être le seul à être adoré par son peuple. Mais il avait un petit garçon de 5 ans, Prahlad, qui refusa de le faire et dit à son père qu'il prierait le Seigneur Suprême Vishnou. Hiranyakashyap ourdit alors une méchante ruse avec sa sœur Holika, qui avait un pouvoir spécial accordé par Agni Devata lui donnant une immunité totale contre les effets du feu. 

Hiranyakashipu décida d'envoyer Holika dans un feu flamboyant tout en tenant Prahlada sur ses genoux. Le résultat, pensait-il, serait assez prévisible: Holika survivrait et Prahlada mourrait. C’est tout le contraire qui se passa: Prahlada garda son esprit fixé sur les pieds de lotus du Seigneur Vishnou, et Holika perdit son immunité. 
Cet événement est depuis célébré comme le festival de Holi. C'est la victoire de l'innocence contre le mal.
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire