mardi 14 février 2017

Soyez les canaux de la paix

« Aujourd'hui, Je pense juste à combien de Noël que Je dois avoir passé sans avoir jamais autant parlé du Christ avec une telle intimité. C’est une telle relation, une telle relation si proche et si lointaine, parce qu'il savait qui J'étais. Cette sidération mêlée d’admiration, ce respect, cette humilité, sont difficiles à trouver chez un disciple, même chez un disciple très proche qui serait votre propre fils, c’est une compréhension totale.
Cette unité doit être développée. Nous la développons tous petit à petit, Je sais, mais notre époque est celle de la vitesse et nous devons accélérer un peu plus le mouvement dans la bonne direction.
Alors maintenant, comme vous le désiriez, nous avons un Noël tout blanc.
Shri Mataji sourit. Rires.
Alors comme votre désir: "purifiez-moi et je serai plus blanc que la neige" a été exhaussé, pensez à toutes les belles choses que nous avons faites ensemble et à celles que nous allons faire ensemble plus tard: c'est ainsi que vous résolvez votre problème passé et futur. Et le Christ est venu sur terre pour rallonger votre présent. Ainsi, vous devez vous occuper du Christ qui est le présent couronné, qui aujourd'hui, est né en vous. Ce n'est pas le Christ de la Bible, mais c’est le Christ de votre cœur, celui qui est né en vous, dont vous devez vous occuper.
La Bible est tellement symbolique que cela prendra des années et des années pour que les gens la comprennent, c'est trop symbolique. Mais, au moins, vous pouvez la comprendre, mais les autres ne le peuvent pas, car il faut la comprendre au moyen de l’Esprit seulement, c'est-à-dire, lorsque le Christ est né en vous, celui dont vous devez vous occuper. Mettez-le au sein d’un cœur très doux, si vous avez des piques. C’est un être collectif, si vous affectez la collectivité, alors il en est affecté, prenez soin de lui. On dit "Joyeux Noël", c’est le plaisir d’avoir la joie. La joie vient de la paix, la lumière de la joie, le bonheur.

Je souhaite que le monde entier soit en paix. Je souhaite que la nation toute entière comprenne qu’il faut renoncer à tous les efforts, à toutes les fausses batailles, pour l'argent et pour le pouvoir, à toutes les mauvaises idées de différences entre les uns et les autres et que les gens viennent sous la bannière de Sahaja Yoga et entrent dans le Royaume de Dieu, où ils y sont invités avec respect et amour.

Je souhaite la paix à tous, à tous les pays, à tous les êtres humains, dans leur famille, dans leur cœur, avec leurs enfants. Que la paix soit avec chacun d’entre eux, que leur cœur émette de la paix, que leur langue parle paisiblement, que leurs yeux ne voient que la paix.
Tout cela doit changer, un changement énorme doit se produire, l'univers entier doit prendre un tournant différent. Tout ce qui est haineux, détestable, laid doit disparaître, et la paix doit prévaloir, pas la paix des morts mais la paix des vivants, qui doit provenir des sages.
Je vous bénis tous pour être les canaux de cette paix, pour être de beaux canaux de cette paix, d'être les canaux glorieux de cette paix, d'être les enfants formidables de votre Mère qui est si fière de vous.
Que Dieu vous bénisse. »
Shri Mataji Nirmala Devi, puja de Noël, Chelsham Road, Londres, 25/12/1981
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire