jeudi 9 février 2017

L'œuvre de Dieu est l'œuvre de la nature

« On ne peut pas comprendre cette chose par la science. Cette chose se trouve en nous-mêmes et tout ce qui est connu dans le monde, tout savoir que vous trouverez dans les livres, sont tous appréhendés de l'intérieur. Rien n'est connu par l'extérieur.

Un très grand scientifique comme Einstein a aussi parlé comme suit: "j’ai beaucoup cherché et j’en suis devenu fatigué de chercher. Je ne pouvais pas comprendre ce qu'était cette théorie de la relativité". Après s'être lassé, il a dit: "allez je laisse tomber" et il a quitté le laboratoire. Il s’est rendu dans un jardin et a commencé à jouer avec des bulles de savon. Il a écrit en anglais que "tout en jouant avec les bulles de savon, soudain, comme si venue de nulle part, la théorie de la relativité s'est révélée à moi. De quelque part, cette lumière est venue à moi". De quel endroit inconnu s’agit-il? Si on le découvre, s’il nous arrive de vivre la même chose, que l'invisible devienne visible, alors tout homme avec un esprit scientifique devrait garder les yeux ouverts.
A quoi sert la science? La science sert à la rédemption des êtres humains, pour améliorer leur vie, leur bien-être, non pour leur destruction. Et si la science est faite pour cette raison, alors ce qu’est-ce qui peut être supérieur à ce qui vous introduit à vous-mêmes ?

Vous pensez, que vous m'écoutez tous et que si Je vous dis une petite chose comme: "Posez votre attention sur vous-même", alors personne ne peut le faire. Il y a beaucoup de grands pandits qui donneront des cours aux autres, qui donneront beaucoup de conférences. Mais si Je leur dis: "Mon frère, regardez- vous et voyez où vous êtes assis?" Alors vous direz: "Comment est-ce possible? Comment se regarder soi-même? Personne ne peut se regarder soi-même". On peut regarder les autres, mais pas soi-même. Et porter ce regard sur soi-même, c'est cela Sahaja Yoga!

Dès que nous nous connaissons nous-mêmes, nous connaissons cette source par laquelle l'univers entier a été créé. Tout comme il y a petites pierres précieuses dans un collier, vous êtes de la même façon de petites pierres précieuses. Puisque votre attention est différente, pourquoi vous pensez que vous êtes différents ? Quand votre attention sera dirigée vers cette source qui coule en chacun, vous serez capables de connaître la source des autres aussi.
C'est ce qui se produit avec Sahaja Yoga. Sahaja - le sens de "sah", c’est "avec" et "ja" signifie "né", c’est le Yoga qui est inné. En d'autres termes, l'instrument par lequel on va être unis à cette Puissance, qui naît avec vous, est spontanément conservé en vous. Pour cela, vous n'avez rien à faire. Que faut-il faire pour cela? Que faites-vous pour tout ce qui est vivant?
Supposons que vous vouliez obtenir un arbre à partir d’une graine, alors, allez vous vous tenir sur la tête ou devenir "sanyasi" (renoncer au monde)? Ou faire que la graine devienne "sanyasi"? Ou faire quelque chose pour faire germer la graine? Vous ne faites tout simplement rien (que laisser la graine germer)...

L'œuvre de Dieu est l'œuvre de la nature: l’œuvre de la nature se fait automatiquement, la graine germe automatiquement, il n’y a rien à y faire, c’est pourquoi nous n’y pouvons rien, cela se fait automatiquement de l'intérieur.
Mais le travail le plus difficile pour un être humain c’est quand il est censé ne rien faire! Ainsi, l’emprisonner devient le plus grand enseignement pour lui. En fin de compte, ce serait une bénédiction pour moi si J’étais emprisonnée. Si vous êtes emprisonnés, alors ce sera une vraie prison pour vous car vous ne sauriez pas quoi faire, alors que pour moi, ce serait une joie d’être là sans rien faire. Nous nous fuyons nous-mêmes, nous ne sommes pas capables de nous recueillir en nous-mêmes, même pour une minute. Si nous devons rester assis pendant 10 minutes avec nous-mêmes alors cela nous ennuie, nous pensons à aller au cinéma! Si un être humain est invité à se recueillir en lui-même pendant 5 minutes alors il ne tient pas en place...
Sahaja Yoga est la méthode de la nature de Dieu qui vous relie à la Puissance éternelle (ananya). Il l'a fait, et c’est ce que les êtres humains doivent atteindre. Le jour où un être humain se rendra compte que c'est ce qui doit être réalisé, il connaîtra la raison pour laquelle Dieu nous a créés. »
Shri Mataji Nirmala Devi, programme public, traduit de l’hindi, Nagpur, Maharastra, 1973
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire