dimanche 19 février 2017

Discutez entre vous de Sahaja Yoga

« J'espère que vous méditez tous chaque matin et que vous parlez de Sahaja Yoga, que vous vous rencontrez. Et c'est plus dans le but de se rassembler que nous devrions tous discuter de Sahaja Yoga et découvrir la façon dont on peut s’améliorer. Le matin, Je pensais que nous pourrions maintenant attribuer ce moment aux gens qui aimeraient avoir une sorte de- on appelle cela une sorte de laboratoire d’idées- une conférence. Vous pourriez en avoir une. Bien sûr, après-demain, nous sommes tous très libres- pardon- demain c’est le puja mais après-demain, nous sommes tous libres dans la matinée et aussi la nuit, nous sommes libres. Alors vous pourriez tous discuter et parler de choses et de ce qui s'est produit dans le district de Satara (?). Toutes ces choses peuvent être discutées entre vous et il peut être établi que, entre nous, nous avons une bonne compréhension de ce qu’est Sahaja Yoga.
Beaucoup de gens ne savent pas grand-chose de Sahaja Yoga, surtout les dames. Je pense qu'il leur faut connaître beaucoup de choses. Elles pensent que comme elles pratiquent Sahaja Yoga, elles flottent avec le grand flux. Ce n'est pas la façon de connaître Sahaja Yoga.
Sahaja Yoga, c'est savoir précisément ce qui est là, ce qui n’y est pas. Donc Je dirais que vous pourriez avoir une réunion demain à un moment- pardon- après demain, et vous pourriez discuter de ce qui se passe et de la façon dont cela vous aide, de ce que sont les chakras, de n’importe quel problème, sur n’importe quoi. Nous avons toutes sortes de gens ici. Donc, il ne devrait pas y avoir que du divertissement, mais cela devrait être plus une sorte de session du matin pour apprendre des choses….

L’attention est également très importante, si votre attention n'est pas là- J'ai vu des gens qui restent dehors, qui parlent aux autres, qui font ceci, cela; entre les pauses musicales du programme, ils se lèvent et s'en vont. Quand il y a un artiste assis sur scène, vous ne devez pas vous en aller comme ça. C'est une insulte envers l'artiste. Moi, Je reste assise pendant des heures. Et si Je suis censée être votre gourou, vous devez au moins apprendre cela de moi: comment respecter et quand respecter les gens. J'ai vu beaucoup de gens se lever, marcher, dormir, ceci, cela. Si vous êtes de ce genre, alors vous devriez vous asseoir dans un coin et disparaître. Personne ne devrait aller et venir par ici de cette façon. Ce n'est pas correct. Il faudrait- si vous allez à l’église, l’église qui est basée sur le mensonge, faites-vous ainsi? Alors qu’ici c’est l'église de la vérité. Et la façon dont les gens prennent les choses sans discipline paraît vraiment bizarre. Les gens commencent à marcher de long en large, à s’asseoir, comme ils veulent. Il n'y aucune sagacité chez eux, tout simplement.

Vous devez savoir que quand il y a de la musique, J'essaie de propager des vibrations à travers elle. Mais certains perdent les vibrations, certains s’en vont marcher. Ce n'est pas être un Sahaja Yogi. Vous devez être spartiates et intelligents. Par exemple, prenez un saint, voyez-vous, observez les saints ancestraux que nous avons eu (en Inde), leurs disciples restaient assis devant eux des heures durant. Bien sûr, Je ne dis pas que vous deviez rester assis pendant des heures. Mais si Je suis assise ici, il ne vous incombe pas de vous comporter comme un chien qui irait vagabonder sans savoir ce qu’il fait.
Nous sommes tous des êtres humains et il n'y a pas aucun raisonnement derrière ce comportement. Je ne comprends pas. Et il n'y a aucune explication à avoir, c'est le comportement qui en lui-même est mauvais.
Maintenant, quiconque a des enfants et tout le reste devrait s'asseoir de l'autre côté. Je ne voudrais pas que vous transportiez vos enfants ici et là quand un programme musical est en cours. Nous devons montrer au moins ce degré de discipline.
Donc, le programme d'hier tenait un peu de la farce, peut-être parce que certaines personnes se sont vraiment comportées d'une manière qu'elles n'auraient pas dû avoir. Toutes ces personnes qui veulent s’en aller comme ça devraient attendre, car entre les programmes, nous vous donnerons un certain intervalle dans lequel vous pourrez sortir. Ayons donc une société, une véritable collectivité magnifiquement constituée qui montre que nous sommes des gens vraiment pleins de bontés.

Nous avons une aisance, une faculté d’ajustement, de compréhension, nous faisons tout de manière à avoir de la dignité. Or, aussi, certaines personnes ont la mauvaise habitude de lever leur Kundalini durant le programme, soudain de faire un bandhan, de se faire un bandhan ou d’en donner aux autres. C'est absurde! Juste quand Je suis présente!
Vous n’y êtes pas obligés. Il suffit de désirer, essayez simplement de développer votre pouvoir du désir et de tout simplement désirer les choses. Si vous désirez quelque chose, cela fonctionnera. Je veux dire que c’est ainsi que J’agis et vous devriez apprendre ce tour, comment désirer. Mais le désir doit être un désir pur. Ensuite la Kundalini trouve une solution. »
Shri Mataji Nirmala Devi, discours, Ganapatipule, Inde, 06/01/1990
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire