mardi 21 février 2017

Contribuez aussi financièrement à Sahaja Yoga

« Jadis, on demandait aux disciples d’adopter le sanyasa: pas de mariage, pas d'enfants, pas de foyer. Il fallait juste être des sanyasis (célibataires). Donc il fallait un dévouement total envers le gourou, un dévouement total envers le travail.
Mais ce n’est pas ainsi avec Sahaja Yoga.
Parce que, aussi, Je vous ai donné la Réalisation afin que vous puissiez sentir en vous-mêmes ce qui est important. Si quelque chose ne va pas chez vous, alors les vibrations redescendent aussi .

On me rapporte également, disons, dans de nombreux pays, que des gens sont très avares. Ils ne font pas de don pour le travail au jour le jour. Bien sûr, vous n'avez pas à me donner de l’argent, mais vous devez savoir que sans don, nous ne pouvons rien faire, vous ne pouvez même pas acheter une petite chose comme ça, et d'où l’argent doit venir? Bien sûr, dans la mesure du possible, J'ai essayé de compenser (avec mon argent propre), mais aussi vous devez savoir que mon mari est maintenant à la retraite. J'espère donc qu’avec sa retraite, l'ensemble de Sahaja Yoga ne va pas s'effondrer.

Si vous êtes des gens avares, seulement inquiets pour votre argent, que vous voulez jouir de chaque centime que vous dépensez, du moindre argent que vous avez donné, alors Je dois dire que de gens comme cela ne sont pas bien pour Sahaja Yoga, des gens aussi calculateurs que personne ne veut rien débourser. Je veux dire que J'ai vu des gens, même s'ils donnaient une petite bouteille de, disons, de limonade à quelqu'un, voulaient la leur faire payer.
Et là, Je vois que les gens vivent dans de belles maisons, qu'ils ont une bonne famille, qu'ils dépensent de l’argent pour leurs enfants, pour leurs vacances, pour leur éducation, pour tout. Mais envers Sahaja Yoga, ils deviennent très avares. Alors, ils sont encore très conditionnés. »
Shri Mataji Nirmala Devi, discours, Ganapatipule, Inde, 06/01/1990

Photo: En 1990, Sir C.P. est nommé Chevalier de la reine d'Angleterre, commandant de l'ordre le plus distingué de Saint-Michel et Saint-Gabriel (KCMG). C'est une reconnaissance de la Grande-Bretagne pour sa contribution à la navigation mondiale.

Plus sur:https://en.wikipedia.org/wiki/Chandrika_Prasad_Srivastava
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire