dimanche 22 janvier 2017

Les visionnaires ont préparé les premières marches

« Je ne veux rien dire qui signifie revendiquer quelque chose ou vanter quelque chose. Par exemple, lorsque le Christ a dit quelque chose, ils l'ont crucifié. Vous ne pouvez pas me crucifier, vous ne le pouvez pas, essayez du mieux que vous pouvez, vous ne le pourrez pas. Je le sais. Je ne veux rien dire qui ferait sortir votre ego comme un serpent qui vous coiffera la tête. C'est là ma seule considération, c'est pourquoi Je ne veux pas dire grand-chose. Mais les visionnaires ont parlé de moi.
Maintenant, vous avez vu la différence en termes et signes d'une déesse. Donc, pour devenir de plus en plus pur, tout d'abord, permettez à toutes ces pensées négatives de se tenir loin de votre mental. Si une pensée négative entre dans votre tête, dites: "Non, pas ceci, pas cela, non" (neti-neti).

Tous ces six ennemis ne vous attaquent qu’à travers vos pensées. Il n'y a pas d'autre moyen. D'abord, cela vient sous formes de pensées, puis cela peut devenir une douleur physique, cela peut devenir une agonie mentale, cela peut devenir n’importe quoi. Mais si vous êtes en conscience sans pensée, alors ils ne peuvent pas vous agresser. Essayez de développer votre conscience sans pensée lors de votre méditation, c’est ainsi le premier pas vers votre liberté, votre libération. Vous devez vous extraire de ces six ennemis.
Ces six ennemis sont toujours là à attendre devant la porte et ils vont s’emparer de vous. Même s'il y avait ici une mine d'or, si vous ne connaissez pas la méthode pour extraire de l'or, vous resterez pauvres.

D'abord il doit y avoir la reconnaissance et puis vous devez connaître la méthode d’extraction. Grâce à Dieu vous êtes nés à une époque où la plupart des choses concernant la Déesse ont été découvertes et Je n'ai pas à vous en parler. C'est très embarrassant.
Mais ceux qui ont fait des recherches pour vous ont déjà exposé leur connaissance et il vaut mieux abandonner votre ego et adopter leur façon de faire, leur façon de procéder, la façon dont ils ont fait les choses et ce qu'ils ont prescrit.
Leur langue n'est pas si importante. Ce qui est important, c'est ce qu'ils essaient de communiquer. Ils vous ont donné quelque chose d’important. Vous devez donner quelque chose d’important à vos enfants, à votre progéniture. Et qu’allez-vous leur donner? Il y avait très peu de gens (capables) de vous donner de si fantastiques méthodes et moyens. Maintenant, vous devez offrir à votre progéniture votre témoignage, le témoignage de ce grand Maha Yoga, la manifestation de ce Maha Yoga que vous avez vue de vos propres yeux, que vous avez ressentie sur vos propres mains, dans votre corps tout entier. C'est ce que vous devez donner aux autres.
C'est l’époque la plus précaire et l’année la plus précaire. Cette année, nous pouvons accomplir beaucoup de choses si vous comprenez vraiment l'importance d'obtenir la libération en ce moment, cette "moksha" que vous avez obtenue. Vous devez offrir la "moksha" (libération) aux autres. Ce n’est qu’en donnant aux autres leur moksha que votre moksha va s'améliorer. »
Shri Mataji Nirmala Devi, puja le jour de l’Indépendance de l’Inde, Lonavala, Inde, 26/01/1982
Image venant du blog: https://www.artmajeur.com/fr/artist/arduinna/collection/celtiques-legendes/1219781/artwork/l-oeuf-de-serpent/3060697

Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire