lundi 16 janvier 2017

Le génie militaire de Tarabai

« Tarabai était la reine de l'empire du Maharashtra et son mari Chhatrapati Rajaram n’était autre que le fils du grand roi, le Maharaja Shivaji.

Les habitants du Maharashtra étaient continuellement en guerre avec les Mogols, et en 1700 la capitale Maratha Satara fut assiégée et se rendit. C’est à la même époque que Tarabai perdit son mari et roi de l’époque. Pendant les sept années qui suivirent la mort de ce dernier, elle assura la régence du royaume pour son fils Sambhaji II.

Elle était une experte en cavalerie militaire. Elle établissait elle-même les mouvements stratégiques durant la guerre. Elle menait le combat contre le puissant empereur Aurangzeb et continuait d’organiser la résistance marathe.
En 1705, les Indiens entrèrent dans Malwa, qui était aux mains de l’ennemi. Là, ils battirent plusieurs garnisons mogols. Cette stratégie agressive déclencha la ruine des Mogols et ils se retirèrent du Maharashtra. C’est au moment de ce retrait que l’empereur mogol Aurangzeb mourut.
Afin de diviser les Marathes de l’intérieur, les Mogols libérèrent un prisonnier très ambitieux, Shahu, à la condition qu’il défiât Tarabai et Sambhaji afin d’acquérir le commandement de la société marathe. Créer une intrigue politique était la meilleure façon de retrouver le contrôle sur le pays. Shahu finit par l'emporter grâce à sa situation juridique et Tarabai fut écartée pendant un certain temps. Elle établit alors une cour rivale à Kolhapur en 1713.

A la mort de son fils Shabhaji en 1749, Tarabai aida à mettre mener son petit-fils Ramaraja sur le trône. Pourtant, un peu plus tard, elle le répudia pour des raisons politiques. Durant cette période d'affaiblissement du pouvoir royal, Tarabai exerça une grande influence sur l'état du Maharashtra. Elle a dirigé plusieurs factions qui rivalisaient pour le contrôle au sein de la confédération ce qui a permis de maintenir le pays en paix.

Appelée Bhadrakali, son nom est toujours célébré dans les campagnes du Maharastra. De ces années 1700-1707, l'historien Jadunath Sarkar a déclaré: "Pendant cette période, le chef suprême du Maharashtra n'était pas un ministre, mais la reine Tara Bai Mohite, son génie administratif et sa force de caractère ont sauvé la nation dans cette terrible crise."»

Histoire inspirée par ces deux liens:



Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire