mercredi 21 décembre 2016

L'état méditatif émet des vibrations

« Maintenant, vous savez ce qu'il en est: vous devez méditer et améliorer votre vision qui devrait être claire et nette. Elle ne devrait pas être comme une vision qui reflèterait vos idées spéciales sur des choses particulières. Mais ce devrait être une vision qui soit nette: avec Sahaja Yoga, on doit savoir que la protection de la Déesse est au-dessus de vos têtes. Rien de mal ne peut vous arriver, rien ne vous arrivera, tout ira bien. Je suis sûre que vous vous élèverez comme nous l'avons fait.
En fait, parler de Sahaja Yoga comme ça rend tout simplement méditatif. Vous devenez tout simplement méditatifs et vous avez l’impression qu’un jour, vous deviendrez tous comme cela, simplement méditatifs. Et ce tempérament méditatif, ou quel que soit cet état, émet des vibrations. Il émet et crée un chemin pour vous, pour votre travail, pour votre vie, pour tout. Vous n'êtes pas obligés de lutter avec quiconque, vous n'avez pas besoin de vous battre avec quiconque, vous n'avez pas besoin de vous disputer avec quiconque. Essayez simplement de méditer et d'atteindre l’état que Je vous décris, où vous êtes complètement entourés d'amour et d'affection.
Que Dieu vous bénisse tous.
Shri Mataji fait namate

Il y a une chose qui est importante à comprendre, c’est que vous ne devriez rien pousser à l'extrême, ce qui est aussi une caractéristique humaine. Par exemple, s'ils sont rationnels, ils rationaliseront tout: "Je ne peux pas faire ceci, je ne peux pas faire cela", quelque chose comme ça continuera de tourner (dans leur tête). Le deuxième aspect de cela, c’est qu'ils deviennent très émotifs et ils deviennent si émotifs qu'ils se mettent à faire de mauvaises choses au nom de l'émotivité.
Vous devez surmonter ces deux choses. Si vous n'avez pas surmonté cela, à quoi cela sert-il? A quoi bon vous dire Sahaja Yogis? C’est le minimum du minimum que vous devez faire: éviter d’aller à l'extrême. Surveillez-vous. Si vous allez aux extrêmes, rien ne fonctionnera, vous pourriez développer un cancer, développer des maladies horribles d'un côté, et de l'autre côté, vous pourriez devenir une personne très rationnelle et rien de Sahaja Yoga n'entrera dans votre tête.
Donc, vous devez toujours garder un équilibre. Et avec cet équilibre- par exemple, une Sahaja Yogini a fait quelque chose de très mal, alors vous ne devriez pas être émotionnellement lié (et dire): "Oh, Mère. Qu'est-ce que c'est? Nous devrions lui pardonner." Non.
Vous lui dites que: "Tu dois t’améliorer, améliorer tes vibrations et retrouver l'équilibre. Et une fois que tu seras équilibrée, alors j’examinerai ton cas. Ensuite je dirai si c’est ça ou pas." Mais si elle n'est pas équilibrée, cal entraîne les choses dans la rationalité, dans l'émotion. Et ce truc émotionnel peut vous entraîner jusqu’à n'importe quelle chose absurde, car c'est un cas psychologique.
Et on peut se retrouver dans des choses très, très mauvaises, qui découlent de cette émotivité. Voyez, même chanter des chansons qui sont névrotiques,…vous voyez? Tout ce truc émotionnel peut vous emmener n'importe où. Donc, il n’est pas nécessaire d’être émotif mais on doit aimer. Et le côté gauche est ce qu’on peut appeler un autre extrême. D’un côté, c’est émotionnel, de l’autre, rationnel. Avec la rationalité, on peut se mettre à justifier n'importe quoi, comme Hitler l'a fait. Il l'a fait, il a dit: "Non, c'était juste, ce que j’ai fait était juste". Il s’est mis quelque chose en tête et a dit: "Maintenant, ceci est juste." Voilà ce qu’est la rationalité.
Donc, il faut équilibrer correctement les deux choses et veiller à ce que, quoi que vous fassiez, cela vous donne un résultat positif. Alors, merci beaucoup, encore et encore.»
Shri Mataji Nirmala Devi, Gourou puja, Cabella, 01/08/1999
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire