samedi 24 décembre 2016

L'esprit de Noël

« J’ai senti simplement que nous devions finalement trouver notre objectif, nous devions en définitive atteindre ce lieu, cette maturité, cette vie est très différente. C'est la vie sahaj, quand nous sommes unis à la Force vivante de l'amour de Dieu. Je sais que c'était très déprimant, la façon dont un journal a fait les choses, ou si quelque chose se passe comme cela, n'a pas d'importance.
Ce sont toutes des choses temporelles, il y a des gens stupides qui ne savent pas quel travail ils font (vraiment). D'une certaine façon, c'est bien car nous allons avoir un comité pour aller parler à ces gens-là et leur dire ce qu’il en est. Ils devraient venir nous voir tous. Nous sommes tous mille fois meilleurs qu’eux.
Ils disent qu’il y a "un changement de personnalité", bien sûr, la personnalité change pour le mieux, mais ce n’est pas le mieux selon l'Occident. On ne peut pas trouver de telles personnes dans ce monde, à notre époque moderne. Ils devraient faire face à une sorte de présentation de personnalités uniques et voir par eux-mêmes ce que vous êtes.
Donc ayez confiance en vous et ne soyez pas déprimés à ce sujet.
C'est pour cela qu’il y a Noël, pour nous rendre heureux et nous faire comprendre que, même si le Christ a été crucifié, Il vit à jamais. De même, ces petites crucifixions ne font aucune différence.
Surtout aujourd'hui, c'est le jour où J'ai ressenti un immense amour pour ceux qui ont essayé de construire cette maison. Je ne sais pas quand Je viendrai vivre ici, c'est un autre sujet.
Rires.
Mais la façon dont vous l'avez construit, J'ai dit à tous les gens en Inde que: "Ils construisent Shudy Camp à la façon dont les gens vont à Ajanta à Aurangabad au nom de Bouddha."
Et cette histoire de Shudy Camp doit être écrite, depuis ses début: comment Je l'ai découvert et comment vous y avez travaillé, comment nous nous y sommes rassemblés, pour construire cette maison pour nous.
Vous pouvez voir à quel point nous avons besoin d'un endroit comme celui-ci, où nous pourrions tous nous rencontrer tout le temps, vivre ensemble, faire des programmes ensemble. Nous avions vraiment besoin d'un endroit comme celui-ci. Même aujourd’hui, ce n'est pas fini, mais une fois que ce le sera, alors nous aurons un énorme endroit où nous pourrons tous nous asseoir ensemble, nous pourrons nous rencontrer; cela faisait défaut à Sahaja Yoga, nous n'avons jamais eu de vie collective.
Maintenant, vous pouvez venir le vendredi, samedi, dimanche, vivre ici avec bonheur. C'est la maison de votre Mère. En fait, J'ai toujours dit de ne pas conserver la maison à mon nom, de la conserver dans votre fiduciaire, mais la plupart de l'argent vient de l'étranger. Alors J'ai dit qu’il serait très étrange que nous mettions cette maison au nom d’un Trust anglais, parce qu'après tout, l'argent a été envoyé par beaucoup de gens, beaucoup plus par d'autres (non Britanniques). Nous devons donc attendre de former une sorte de Fiducie (trust) internationale appropriée et cela prend des mois. »
Shri Mataji Nirmala Devi, Christmas puja, Shudy Camp, Angleterre, 12/12/1986
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire