samedi 3 décembre 2016

Deux façons d'être protégé de la magie noire

« Les activités de magie noire sont très, très dangereuses et elles peuvent agir par le biais de n'importe qui, la magie noire peu agir par votre famille, vos amis, n’importe qui. Donc, il faut faire très attention à ne pas devenir - à cause de votre culpabilité ou quoi que ce soit, vous devenez vulnérables à la magie noire. Elle peut vous dévaster, vous pouvez dévaster votre famille, même si vous êtes un Sahaja Yogi, cela peut vous anéantir. Donc il faut abandonner cette culpabilité complètement. Vous ne devriez pas vous sentir coupables.
La culpabilité, c’est un sentiment qu’on vous implante. Quelqu'un peut dire: "Oh, tu es si méchant. Tu n'as pas fait ceci pour moi. Tu n’as pas fait ça" ou quelque chose comme ça. On vous met des idées dans la tête. Ensuite, vous commencez à penser: "Oh, j'aurais dû faire ça pour eux. J'aurais dû le faire, c’était mal de ma part" ou quelque chose du style, et puis la culpabilité s’installe.
Au lieu de faire quelque chose pour autrui ou au lieu de comprendre que tout cela est absurde, ils continuent à ruminer de la sorte, à broyer du noir, puis soudain, ils se voient sur le point d'être affectés par la magie noire. Il faut donc oublier (ces idées noires) et entrer dans l'atmosphère où vous savez que vous êtes maintenant au royaume de Dieu.

Au sujet de Shri Krishna, tout ce qu’on pourrait dire est inférieur à ce qu'Il a dit. Toujours, Je pense toujours que son travail principal passe par le cerveau, le Virata. Il travaille à travers notre cerveau. Et de même que Shiva travaille via le cœur, Krishna travaille via le cerveau. Et après Sahaja Yoga, après l'illumination, toutes les subtilités du cerveau et de la connaissance commencent à se manifester et à s'exprimer.
Mais la chose la plus fantastique qui se produit, c’est cette intégration dans votre cerveau. Ce n'est pas que votre cœur voudrait une chose et que votre cerveau en voudrait une autre. L'intégration a lieu.
Et quand cette intégration se produit, il est facile de mener une vie très dharmique. Même sans y penser, sans lire sur le sujet, vous devenez tout simplement dharmique.
Il n’est pas nécessaire de vous demander d’être dharmiques. Vous devenez dharmiques parce que votre cerveau, qui est normalement utilisé pour la rationalité, pour justifier tout ce qui est mal, devient dharmique, devient divin. La plus formidable chose que Shri Krishna fait pour vous, c’est de rendre votre cerveau dharmique en lui-même. Il devient un véhicule de la compréhension du dharma, d’une vie dharmique et de bases fermement établies dans le dharma.
C'est le cerveau, c'est le cerveau qui, en grande partie, vous éloigne du dharma- à part la magie noire. Mais une fois que votre Sahasrara est ouvert, le Virata s'exprime. Puis vous vous étonnez vous-mêmes. Celui qui se livrait à tout et qui pensait "c’est ça le plaisir, c'est mon droit. J'aurais du faire ça. Qui d'autre peut me dire quoi faire?" et le reste, tout à coup devient un prophète.
La plus grande bénédiction de Shri Krishna c’est qu'il soit le Virata. Et le Virata est votre cerveau, et le cerveau de Dieu Tout-puissant, c’est le Virata.
Alors il faut réaliser qu'après la Réalisation, une personne a des idées qui sont toujours constructives, et si elles ne l’étaient pas, alors cette personne n’est pas encore un Sahaja Yogi. Constructif et dharmique.
Il est très, très important pour nous de comprendre où va notre mental : Est-il contradictoire ? Dit-il autre chose que ce qu’il en est? Nous devons simplement observer ce mental et vous serez étonnés de voir comment votre cerveau a changé ses façons (de penser). Le cerveau désordonné est devenu normal. Vous pouvez obtenir cela très facilement si vous méditez chaque jour et si vous voyez de vous-même comment l'expression de votre Sahasrara pénètre dans votre être et agit dans votre vie. Ensuite, tous les pouvoirs des Sahaja Yogis seront manifestés et vous n'aurez plus à douter de vous-mêmes, et les autres ne douteront jamais de vous. »
Shri Mataji Nirmala Devi, Krishna Puja, Cabella Ligure, 15/08/1993

L’atmosphère qui nous permet d’être protégé des attaques internes, comme la culpabilité, les idées noires, ou externes comme la magie noire, c’est celle qui est ressentie au Sahasrara que l’on atteint par la méditation Sahaja Yoga. Pour maintenir cette aura positive en nous, il faut pratiquer régulièrement la méditation.
La méditation au Sahasrara ouvre notre cerveau au dharma, car être dharmique est un rempart naturel contre les dérives qui affaiblissent notre personnalité et la rende vulnérable aux dépressions, aux influences négatives. Le dharma protège notre canal gauche des blessures qui provoquent des voies d'entrées à la négativité physique, émotionnelle ou spirituelle.
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire