jeudi 17 novembre 2016

La culture de Sahaja Yoga



« Dans la culture de Sahaja Yoga, nous devons avoir totalement absorbé le sens de la chasteté qui doit bouillonner dans nos nerfs. C'est indispensable, que vous le vouliez ou non! Il ne doit pas y avoir de mauvaises intentions, à l'égard d'une autre personne, pour des relations qui ne seraient pas pures.
Des relations absolument pures, des yeux purs sans adultère, sans falsification, dirais-Je. Les yeux purs sont la base de Sahaja Yoga.
Des yeux purs et fermes, parce que vos yeux sont très puissants, vous ne savez pas à quel point ils le sont. Donc, pour les rendre ainsi, pour mettre cela en pratique, intérioriser votre attention et vers le Sahasrara. Vous pouvez le faire. Absorbez par vos yeux. Même en me regardant avec de la shraddha, avec de la joie, vous absorbez tout simplement mon image. Mettez-la au Sahasrara, mettez-la dans votre cœur. Vous pouvez le faire. Cela donne beaucoup de joie.
Quand vous la mettez au Sahasrara, vous obtenez la connaissance.
Quand vous la mettez dans le cœur, vous obtenez la joie.
Et quand vous la mettez sur le foie, alors vous obtenez le pouvoir de l'action.
Vous pouvez le faire aussi avec la photo, absorbez, intériorisez-vous.
Et cela se voit dans la façon dont vous vous comportez avec les autres, en étant complètement confiants, doux, sans arrogance. Ne portez pas la tête en arrière comme ça, ni comme ça (collée à la poitrine), mais portez-la au centre, d'une façon très digne. »
Shri Mataji Nirmala Devi, discours aux Yogis, New Jersey, USA, 26/10/1985

Les yeux purs sont essentiels pour développer son Yoga. On peut absorber cette pureté en respectant son sens de la chasteté ou en s’imprégnant de ce qui émane de personnes innocentes.
Mais la pureté ne concerne pas seulement le rapport à une sexualité saine. Cette pureté se retrouve aussi au niveau des pensées qui peuvent ronger le mental. Ainsi, le pardon est la façon la plus efficace de se débarrasser de pensées impures et négatives.


Voici un beau témoignage de la façon dont on peut libérer son mental grâce au pardon :

« Il y a quelques années, un matin, alors que j’étais assis pour méditer, pendant tout ce temps (une trentaine de minutes) j'avais des pensées négatives au sujet d'une personne. Pourtant j'avais prié Shri Mataji, dit les mantras - la Kundalini n'avait pas bougé d'un seul millimètre.
A la fin je me suis demandé: "Si ce Yogi frappe à la porte maintenant, quelle sera ta réaction?" Et j'ai répondu dans ma tête: "Je vais me lever et lui faire une accolade, comme à un frère, et l'accueillir dans la maison". A cet instant précis, ma Kundalini est montée avec une véritable force et elle s'est établie dans mon Sahasrara. J'ai ouvert les yeux. Shri Mataji me regardait et Elle semblait me dire: "Mon cher Avdhut, Love is the only way, (l'amour est la seule voie.)" »
D'après le témoignage de Avdhut

Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire