jeudi 8 septembre 2016

Promettez-moi de ne pas vous diviser

«Il fut un temps où, pendant de nombreuses années, Shri Mataji invitait régulièrement les coordinateurs des pays et les Yogis anciens à venir la rencontrer pour discuter de divers sujets liés à Sahaja Yoga. Lors de l'une de ces réunions – c’était à l'un des pujas de Cabella au printemps de l'année 2001 – voici ce qui s’est passé.

Nous étions un groupe d'une quinzaine de coordinateurs, qui avait été invité à rencontrer Shri Mataji au château. L’ambiance était expectative et silencieuse. Assis dans le salon, nous attendions que Shri Mataji sorte de sa chambre. Normalement, au début de ces réunions Shri Mataji nous accueillait et peut-être nous demandait si tout allait bien, disant des choses comme: "Comment vas-tu ? Et ton travail " Mais cette fois-ci, c’était différent.

Après avoir attendu un certain temps, la porte de sa chambre s’est ouverte et Shri Mataji est apparue, vêtue d'un sari rouge foncé. Elle nous a accueillis brièvement, s’est dirigée vers sa chaise, et a immédiatement commencé à nous parler de manière très décisive. Elle s’est adressée à nous en termes clairs: "Maintenant, vous devez tous me promettre que vous ne vous diviserez pas, comme vous l'avez fait avec tous les autres."
Avant de pouvoir s’interroger sur ce qu'elle voulait dire, et qui étaient ces "autres", Shri Mataji a poursuivi en disant comment, après le départ de chaque incarnation, leurs adeptes avaient invariablement commencé à être en désaccord les uns avec les autres et avaient commencé à créer des divisions. Elle a expliqué comment, à l'époque du Christ, ils avaient permis à quelqu'un comme Paul de mettre la main sur les enseignements, ou comment, presque immédiatement après la disparition du Prophète Mohammed, les êtres humains avaient pris les choses en main et créé une division. Elle a parlé de la façon dont, dans de nombreuses religions- le bouddhisme a également été mentionné- les êtres humains changeaient et déformaient l'héritage de l’incarnation et fabriquaient un système à partir de celui-ci.

"Mais vous devez me promettre que vous ne ferez pas cela pour moi" a dit Shri Mataji dit après un certain temps. "Et, si Je suis l’Adi Shakti, alors la seule chose que vous ne pouvez pas me faire, c’est de plus tard, créer des divisions entre vous."
Shri Mataji s’est montrée très préoccupée par la perspective que cela pourrait se produire. Elle a expliqué que la solution se trouve dans le fait d’avoir des vibrations. Si nous sommes vraiment dans l'état où les vibrations guident nos pensées et nos actions, alors de telles divisions ne peuvent pas se produire. Elle nous a averti que si la division et la discorde apparaissaient, ce serait le signe que nous ne sommes pas en harmonie avec elle ni avec les vibrations.

Elle a poursuivi en disant que l'autre atout très important que nous avons, c’est la collectivité. Elle a beaucoup insisté sur l'importance de la collectivité : comment, comme un seul corps, nous devons rester unis les uns aux autres et vraiment préserver l'unité et ne pas permettre qu’il y ait des divisions. Elle nous a dit que si nous sommes ses enfants, nous ne pouvons pas permettre que cela lui arrive, à elle et à Sahaja Yoga, que c'est une responsabilité que nous avons envers la création elle-même.
Shri Mataji nous a ensuite fait faire une promesse. Avec une calme détermination, elle a regardé chacun de nous dans la chambre.
"Alors, allez-vous m’en faire la promesse?"
"Mère, nous vous en faisons la promesse." a-t-on répondu, chacun d’entre nous, individuellement et de façon collective. »
D’après le témoignage d'un ancien Sahaja Yogi
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire