mardi 20 septembre 2016

L'érudition au service des vibrations, les vibrations au service de l'érudition

Jacqueline: Relater son expérience c’est quelque chose qui se partage ensuite avec le collectif. Alors si quelqu'un qui a vécu une expérience, comme un chaman, peut la rapporter à la collectivité pour guérir les autres.
Shri Mataji: Vous ne pouvez pas la partager comme ça. Au niveau humain, vous ne pouvez pas la partager, vous devez être à un niveau supérieur. Vous ne pouvez pas la partager. C’est comme ce qui se passe en histologie, vous devez utiliser un microscope. De la même manière, vous devez être un être plus subtil pour partager l'expérience d'un mystique, vous ne pouvez pas la partager (comme ça). Par exemple, voyez Khalil Gibran. De Khalil Gibran, que direz-vous? Était-il une âme Réalisé ou non? Certains diront que oui, d’autres que non. Je vais dire oui, bien sûr, c’était une âme Réalisée.
Jacqueline: Je considère que c’est un partage si quelqu'un peut en parler à quelqu'un d'autre.
Shri Mataji: Vous ne pouvez pas partager à moins que et jusqu'à ce que, tant que vous n’êtes pas devenu une âme Réalisée, car il y a tant de barrières entre deux personnes, vous ne pouvez partager avec personne. C’est à l’intérieur de vous.
Jacqueline: Les gens pour qui Jean de la Croix a écrit, par exemple, avaient besoin de réconfort et peut-être de conseils dans leur réalisation, vous savez.
Sahaja Yogi: Elle utilise l'exemple d'un célèbre mystique espagnol, Jean de la Croix. ... qui a ensuite transmis quelque chose de ses expériences pour les gens ordinaires. Je veux dire, Vous transmettez vos expériences aux gens ordinaires.
Shri Mataji: Non. Je parle de vos expériences. Je parle simplement, Je ne vous ai rien dit de mes propres expériences. Je dis que vous devez expérimenter les choses par vous-mêmes! Je ne dis pas cela. Et maintenant Je parlerai, maintenant que vous parlez des Espagnols – de Isla, avez-vous lu Isla? C'est lui qui est une âme Réalisée! C’est une âme Réalisée. Je veux dire, vous pouvez voir que c’est une âme Réalisée. Je veux dire, prenez son livre et vous aurez des vibrations dans les mains.

Sahaja Yogi: Les âmes Réalisés ont-elles jamais le désir de prendre un rôle de premier plan dans la vie publique? Et si oui, est-ce que cela rend la société meilleure quand ils le font?
Shri Mataji: Bien sûr! Je veux dire que cela ne fera pas seulement une belle société de très belles personnes…car il y a des âmes Réalisées qui veulent s’incarner, mais ils veulent trouver des parents appropriés, vous voyez. Ils ne veulent pas naître parmi les fous, vous savez. Naturellement, Je veux dire, ils doivent y penser. Et tant de gens sont maintenant aujourd'hui des âmes Réalisées, nées réalisées, mais les parents n’en savent rien.
Sahaja Yogi: Y a-t-il, dans le monde d'aujourd'hui, des âmes Réalisées engagées dans la vie publique personnes auxquelles vous pensez?
Shri Mataji: Bien sûr! Gorbatchev en est une. Abraham Lincoln en était une, Sadate en était une- il y a en tant. Le Mahatma Gandhi était une âme Réalisée.

Sahaja Yogini: ... Je pense qu'il est important que ces âmes Réalisées aient de bonnes capacités pour se faire comprendre des masses. Je pense que quelqu'un comme un programmeur informatique qui serait Réalisé, aurait une grande capacité à faire bouger d'autres programmeurs, parce que - Rires.
Shri Mataji: Voici ce que Sahaja Yoga est en train de faire, il crée un pont entre vous; c'est ce que Sahaja Yoga fait. Ensuite, vous les comprenez tous, vous les comprendrez tous. Vous serez surpris, quand J’ai commencé Sahaja Yoga à Londres, quand mon mari y a été affecté, J’ai vraiment dû me débattre avec sept hippies pendant quatre ans, Je vous le dis, c’était terrible! C’était tous des gens très instruits de Cambridge, ou autres, tous très bien éduqués qui étaient devenus des hippies. De par leur quête, ils étaient devenus des hippies. Ils pensaient qu’en devenant des hippies, ils rechercheraient Dieu ou quoi que ce soit d’autre.
Mais quand ils ont obtenu leur Réalisation, ils ont juste dit : "Maintenant nous les comprenons tous." Ils sont allés dans les bibliothèques, ont découvert que ceci était comme ça. Je veux dire que c’est à ce moment-là que J’ai vu leur érudition anglaise. Je l’ai vue lorsqu’ils ont reçu leur Réalisation. Avant cela – (ils s’intéressaient à) l’écriture de Bacon puis ils ont découvert tous les gens qui étaient des âmes Réalisées, et le meilleur de tous, c’était Shakespeare. »
Shri Mataji Nirmala Devi, programme public pour les membres du Département d'études religieuses à l'Université de Sydney, Australie, 15/03/1990

L’Espagnol José Francisco de Isla devient très tôt un jésuite. Isla a d'abord cherhé à réagir à la vulgarité de langage des prédications populaires de son époque. Le premier tome de son chef-d’œuvre: "Historia del famoso predicador Fray Gerundio" (Madrid, 1758), "L’histoire du fameux prédicateur, frère Géronde de Campazas dit le balourd"(Paris 1855) a eu un tel succès que les 1500 exemplaires se sont vendus en trois jours. C’est une œuvre satirique qui dénonce la vie religieuse de l’époque. 
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire