lundi 19 septembre 2016

Comment obtenir la conscience sans doute?

Sahaja Yogini: En tant que pratiquante, j'ai connu les avantages de la conscience sans pensée et les avantages de Sahaja Yoga. Est-ce que ma vie ou mes expériences seraient différentes avec la conscience sans doute?...
Shri Mataji: Avec la conscience sans doute, quand vous vous élevez de la conscience sans pensée, ce qui se passe, c’est que vous commencez à grandir, car ce n’est qu’au présent qu’on se développe. Vous commencez à vous développer et ensuite vous avez envie de le partager avec les autres aussi. Vous voulez aider les autres, vous voulez en parler, y arriver. Ceci est une sorte de générosité on peut dire, de générosité collective qui démarre, et vous commencez à y arriver avec les autres, vous parlez à d'autres personnes et vous commencez à élever leur Kundalini, à les aider. À la suite de cela, vous pouvez devenir très puissants. Vous pouvez même contrôler les éléments, vous pouvez contrôler tant de choses, et c’est sans limites, parce que c’est quelque chose de vraiment, dira-t-on, au-delà de notre conception que de savoir jusqu’où on peut aller. C’est phénoménal.

Sahaja Yogini: Pour continuer sur ce sujet, comment pourrais-je travailler personnellement pour réaliser de plus en plus, cet état de conscience sans doute? …Que devrais-je faire?
Shri Mataji: Pour cela, le Bouddha vous a dit que: "Sangam sharanam gacchami" - vous devez venir dans le collectif. Cela fonctionne dans le collectif, parce que c’est le travail du collectif. Une fois que vous êtes dans le collectif, tout le collectif grandit et vous grandissez avec lui. Donc, vous devez être dans le collectif. Si vous faites votre méditation à la maison, vous ne grandirez pas. Vous devez être dans le collectif, c’est tout. Et dans le collectif vous vous élevez très facilement, sans aucun problème. Certaines personnes l’ont atteint si rapidement, et certaines personnes ne sont pas encore vraiment là, mais ceux qui sont plus élevés, tirent les autres vers le haut. C’est un événement collectif.
Sahaja Yogi: Donc, il faut être parmi le gens?
Shri Mataji: Oui, parmi tous ceux qui sont des âmes Réalisées. Vous devez mêler à eux, leur parler, être avec eux. Vous devriez chanter des chansons, et ils apprécient mutuellement leur compagnie, c’est très agréable. La façon dont ils s’apprécient l'un l'autre est vraiment merveilleuse.
Je citerai un beau poème écrit par un poète très célèbre, Namadeva, qui n’était qu’un tailleur, et que Nanaka appréciait beaucoup. Nanaka lui a dit: "Maintenant, vous feriez mieux d’écrire en pendjab." Alors il a écrit un grand livre de choses en pendjab, et elles sont utilisée dans le Guru Granth Sahib. C’était un poète du Maharashtra.
Alors un jour, Namadeva est allé voir une autre âme Réalisée, qui était un potier. Son nom était Gora Kumbhar, et ce potier pétrissait l'argile pour faire des pots. Namadeva l'a vu là-bas, l’a regardé, il en est devenu vraiment stupéfait. Il a dit: "Je suis venu ici pour voir le Nirakara, pour voir le Sans Forme, et ici, il est dans la forme." Quelle appréciation ! Quelle adoration, et quelle compréhension mutuelle!
Mais ils étaient si peu nombreux. Ils ont tous été torturés et ennuyés, Je dois dire, des choses terribles, parce que les gens ne les comprenaient pas. Et tout ce qu'ils ont dit est la vérité. Chaque mot qu'ils ont dit est vrai. »
Shri Mataji Nirmala Devi, programme public pour les membres du Département d'études religieuses à l'Université de Sydney, Australie, 15/03/1990


On sait peu de choses sur la naissance de Namadeva ou Namdev. Sans doute né en 1270 à Gonabai au Maharastra, la durée de sa vie reste incertaine; il aurait migré plus tard au Penjab. Il a composé soixante et une louanges au Seigneur Suprême qui sont des chants (bhajans) de dévotion, inclus dans l'Adi Granth. L'Adi Granth appartient au livre sacré des sikhs, le Guru Granth Sahib qui contient ses prières juste aprsè celle de Kabir et de Baba Farid. Il serait mort en 1350.

Le Guru Granth Sahib est le livre saint des Sikhs, qui considèrent cet écrit sacré (Granth) comme étant leur maître spirituel (Guru et Sahib).
La majeure partie du Guru Granth Sahib a été composée par six gourous sikhs dont Guru Nanak et Guru Ram Das. Il contient également les traditions et les enseignements de treize Sants (Saints) du mouvement Hindu Bhakti, tels que Ramananda, Namadeva (ou Namdev) entre autres, et deux saints musulmans qui sont Kabir et le soufi Baba Farid (ou Cheikh Farid).

Nirakara est l’un des noms de Dieu en tant qu’absolu.
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire