mercredi 22 juin 2016

Tao ou la Mère du monde




« Le Monde a commencé grâce à la Mère de l'Univers.
Si on obtient la Mère, on a le moyen de connaître ses enfants.
Lorsque l'on connaît les enfants, et que l'on reste uni à la Mère, même la mort n'est plus un péril.
S’il clôt sa bouche et ferme ses yeux et ses oreilles, il n’éprouvera aucune fatigue jusqu'à la fin de ses jours.
S’il ouvre sa bouche et se passionne pour les affaires du monde, il ne sera pas délivré à la fin de sa vie.
Celui qui voit les choses les plus subtiles s'appelle éclairé ; celui qui conserve la faiblesse s'appelle fort.
S'il fait usage de l'éclat du Tao et revient à sa lumière, son corps n'aura plus à craindre aucune calamité. »
(Tao Te King 52)

« Il existe quelque chose de parfait, sans réserve.
Avant que le Ciel et la Terre ne fussent,
Elle était déjà là, silencieuse et seule.
Elle se tient seule, immuable.
Nommons-la, si vous voulez, la Mère du Monde.
Je ne connais pas son nom.
Je l’appelle Tao.
Ayant bien de peine à lui donner un nom
Je l’appelle : Vaste »
(Tao Te King 25)

Tao, ou la Voie, s'appelle aussi la Mère du Monde selon Lao-Tseu,
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire