jeudi 16 juin 2016

Ne méditez pas, soyez en méditation


« Nous ne pouvons pas "méditer", nous ne pouvons que "être en méditation". Quand nous disons que nous allons méditer, cela n’a aucun sens. Nous devons être en méditation. Soit vous êtes à l’intérieur de la maison, soit vous êtes à l’extérieur. Vous ne pouvez pas être dans la maison et puis affirmer: “Maintenant je suis à l’extérieur de la maison” ou bien si vous êtes dehors vous ne pouvez pas dire “je suis à l’intérieur de la maison.”
Pareillement, vous évoluez dans les trois dimensions de votre vie, de votre être émotionnel, physique et mental. Vous n’êtes pas à l’intérieur de vous-même.
Mais quand vous êtes en vous, vous êtes en conscience sans pensée. Alors non seulement vous êtes bien là, mais vous êtes partout – car c’est le l’endroit, c’est le lieu où vous êtes vraiment dans l’univers. De là, vous êtes en contact avec le principe, avec la “shakti”, avec la puissance qui pénètre chaque particule qui est matière, chaque pensée qui est émotion, chaque planification et réflexion du monde entier.
Vous pénétrez dans tous les éléments qui ont créé ce monde merveilleux. Vous pénétrez la terre, vous pénétrez "l’Akasha" (l’éther), la "teja" (la lumière), le son. Mais votre mouvement est très lent. Alors vous dites : “je médite” ce qui signifie que vous bougez en résonance avec l’Être universel. Mais ce n’est pas vous qui bougez. Vous ne faites que vous alléger, pour vous libérer du poids des choses qui vous empêchent de bouger.
Lorsque vous êtes en méditation, vous devez vous permettre d'être en conscience sans pensée. Là, l’Inconscient lui-même, l’Acetana prendra les choses en main. Vous commencerez à vous mouvoir avec la force de 'Atita' (au-delà). C’est l'Inconscient qui va faire les choses. Il va vous emmener là où il veut que vous alliez. Restez tout le temps en conscience sans pensée. Essayez de rester en conscience sans pensée aussi longtemps que vous le pouvez.
Lorsque vous êtes en conscience sans pensée, vous devez savoir que vous êtes dans le royaume de Dieu et son peuple, les dispositions qu’il va prendre, sa conscience, vont s’occuper de vous.
Même lorsque vous donnez des vibrations à d'autres personnes, J'ai remarqué que vous n'êtes pas en conscience sans pensée. Si vous donnez des vibrations en étant en conscience sans pensée, vous n’aurez aucun bocage, aucune négativité ne vous atteindra car tous ces problèmes matériels qui vous arrivent, viennent quand vous êtes dans ces trois dimensions.
Par Sahaja Yoga, vous avez ouvert les portes de votre propre être; vous êtes entrés dans votre propre royaume. Mais vous n’y restez pas: vous en sortez puis de nouveau, vous y retournez et vous vous y installer – ce n’est pas grave. Vous ne devriez pas vous sentir si déçus de cela, si frustrés. Vous savez, les gens ont travaillé pendant des milliers d'années et ils ne pouvaient pas se distancier d'eux-mêmes.

Il n’y a que vous les Sahaja Yogis, qui êtes faits sur le modèle de Shri Ganesha, pour être si puissants que vous pouvez donner l'éveil et la Réalisation à d'autres personnes. Même si vos chakras sont bloqués, vous avez vu que vous avez des pouvoirs. Même si vous avez l’impression que les vibrations ne viennent pas, vous savez que vous avez des pouvoirs. Vous pouvez donner la Réalisation aux autres, en votre présence, les gens obtiennent leur Réalisation. Mais vous devez être ce pouvoir, complètement. »  
Shri Mataji Nirmala Devi, Gudi Padwa, Delhi, 30/03/1976

Avec Sahaja yoga, l'évolution commence par l'état de conscience sans pensée.
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire