vendredi 10 juin 2016

La béatitude est la récompense de la gratitude

« La béatitude a tant de dimensions que vous allez au-delà de la sphère des causes et des effets. Tous les anges, tous les Ganas sont là pour vous aider. Vous savez que cela fonctionne, que de cette façon, cela réussit, que- mais vous prenez cela pour acquis. Vous n’avez pas sur vous cet effet de la félicité, même si vous savez que ceci s’est produit, cela est arrivé.
Quel bonheur!
Vous croisez les mains sur le cœur quand vous vous sentez bienheureux.  
Shri Mataji croise ses mains et les met sur les chakras du cœur gauche et droit.
Croisez vos mains sur la poitrine et sentez cela, vous voyez? Ressentez ainsi la félicité, en croisant (vos mains) sur les cœurs. Sentez cette félicité! Il y a un bonheur énorme en nous….
Donc, cette félicité, vous la trouverez partout, dans une petite chose aussi, vous verrez qu’il y a de la félicité. Le Zen a enseigné cela aux gens. Ils ont vu de la félicité en regardant une simple mousse, un tout petit peu de mousse. Et vous voyez la mousse et vous dites: O mon Dieu, que c’est beau!" Dieu a créé un peu de mousse, et cette mousse a de toutes petites tentacules, et cette félicité. Mais ceux qui sont vains ne peuvent jamais ressentir cette félicité. L’orgueil tue la béatitude. L’ego tue la félicité.

Un jour, Shivaji construisait un énorme fort. Et là, il se trouve qu'il est passé dans l'ego. Il a pensé : "Voyez, grâce à ce travail, tant de personnes ont un emploi." Son gourou Ramdas est apparu sur la scène : c’est le maître de l'ego car il est l'incarnation de Hanuman. Donc il est arrivé et a dit: Très bien. Je voudrais que tu fasses une chose pour moi." Shivaji lui a dit: Oui Monsieur, que voulez-vous que je fasse?" Il a dit: "Casse ce bloc de pierres qui se trouve là, un très gros bloc, petit à petit."
Alors le bloc s’est mis à casser quand les gens l’ont frappé. Et à l'intérieur, une petite pierre est apparue, dont Shivaji s’est saisie, qui ressemblait à une noix de coco. Shivaji l’a cassée. Et à l’intérieur, il y avait de l'eau et une grenouille. Alors Shivaji a pris conscience que: Si Dieu a créé cette grenouille, Il lui a aussi donné de l'eau. Qui suis-je pour avoir cet ego? "
Puis la béatitude l’a pénétré : Dieu m'a tout donné. Il a déroulé le tapis rouge pour moi. Qu'est-ce que j'ai fait? Rien. C'est tellement beau!
Combien ont cette béatitude?
Ayez de la sympathie, ayez de la compassion pour ceux qui n'ont pas ressenti cette béatitude.

Mais cette félicité vous vient par la confiance en soi. Si vous n'avez pas confiance en vous, il ne peut y avoir de félicité. Et la pire chose allant contre la confiance en soi, c’est : "Alors que dois-je faire? Alors, comment puis-je l’obtenir? Alors pourquoi ne l’ai-je pas?" C’est ce qu’il y a de pire. Vous combattez contre vous-même tout le temps!
Vous êtes cela, vous êtes assis sur cela. Et pourtant, si vous dites: "Pourquoi ne pas l'avoir", que vous répondre? Je veux dire que vous voulez juste poser des questions parce que vous devez en poser? C'est là. Pourquoi posez-vous des questions? Ressentez-la simplement. »
Shri Mataji Nirmala Devi, discours sur Vishwa Nirmala Dharma, Bordi, Inde, 07/02/1985
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire