samedi 11 juin 2016

Etre en position d'autorité

« Le dernier aspect de cette culture, c’est qu’il faut se comporter comme des gens qui ont l’autorité : vous avez l’autorité de votre Esprit. Vous avez l’autorité. Vous avez l'Esprit. Ceux qui sont en position d'autorité n’essayent jamais de se montrer. Comme ils sont en position d'autorité, à quoi sert-il de fanfaronner? ... Votre autorité c’est votre Soi, votre propre être. Les gens devraient voir en vous ce que vous êtes : vous n’avez pas besoin de porter un badge sur vous: "Je suis Sahaja Yogi et ceci et cela."…
Alors maintenant, vous êtes des Sahaja Yogis en position d'autorité, achevés, complètement formés. Shri Mataji sourit. C'est comme pour le bois de santal – on ne reconnaît pas du bois de santal en faisant le vœu que: "Oh, c’est du bois de santal". C’est du bois de santal, parce que chaque partie (en a le parfum) Le micro cesse de fonctionner pendant un certain temps.
Shri Mataji donne quelques petites tapes sur le micro-
Shri Mataji: Très bien, vous pouvez m’entendre, Je pense. Vous pouvez m’entendre par votre Sahasrara.
Chaque partie de vous, la moindre parcelle doit avoir le parfum de Sahaja Yoga.
"Are" Mot hindi. Je dois avoir fait quelque chose ici. Shri Mataji rit et les Sahaja Yogis applaudissent.
Shri Mataji: Je suis plus au fait avec la machinerie humaine qu’avec celles-ci.
Qu'est-ce que c’est censé être? Sinon, peut-il s’en aller? Hum. Je crois qu’il n’y a plus d’électricité. Et au central?
Sahaja Yogi: Il y en a toujours, Mère.
Shri Mataji: C’est toujours là?
Sahaja Yogi: Oui.
Shri Mataji: Allumez quelques lampes pour voir si cela fonctionne.
"Ne" Mot hindi. C'est l'Inde. Nous avons ce problème.

Et le mécanisme interne ne tombe pas en panne (lui).
Shri Mataji rit et les Sahaja Yogis applaudissent.
Donc, vous n'êtes pas seulement actualisés, vous êtes perfectionnés. Vous êtes perfectionnés.
Donc, vous devez posséder en vous la dignité de cette autorité. Et cette dignité est très humble. La dignité n’est jamais arrogante. Le signe de la dignité, c’est l'humilité.

Je vous ai raconté l’histoire de quelqu’un qui était sorti et était allé demander à un aveugle, un homme saint, s'il avait vu quelqu'un passer par là. Alors, le saint a dit: Oui, vous êtes le roi. Je le sais monsieur. Votre serviteur était ici en premier, et ensuite votre ministre est venu, et maintenant c’est vous." Le roi a été surpris, parce qu'il était aveugle. "Comment une personne aveugle pouvait-elle voir ces choses? Il lui a dit: "J’ai pu le deviner par leur humilité."
"Lorsque votre serviteur est venu, il m’a dit: "Eh toi l’aveugle! As-tu vu quelqu'un passer par là ?" Quand votre ministre est venu, il a dit: "Avez-vous vu quelqu'un aller de ce côté-la ?"
Mais quand vous êtes venu, vous avez dit: "Monsieur, je suis désolé de vous poser une telle question, mais vous avez entendu quelqu'un passer par là? "

Voilà ce qu'il en est, c’est le signe de l’humilité. De la façon dont vous parlez aux autres, les gens sauront immédiatement que vous avez reçu l'autorité de Dieu. Voyez l'humilité du Divin, comment il essaye de vous faire plaisir, de vous amuser, et de vous rendre heureux, avec la nature, et aussi avec les conférences. Shri Mataji sourit.
D'accord?
Alors maintenant, nous allons avoir notre puja. J'espère que vous avez compris la culture de votre religion universelle. S'il vous plaît, essayez de l'adopter.
Que Dieu vous bénisse.»
Shri Mataji Nirmala Devi, discours sur Vishwa Nirmala Dharma, Bordi, Inde, 07/02/1985

Les aspects de la culture Vishwa Nirmala Dharma, c'est d'abord de développer la paix en soi. De la paix naît un sentiment de gratitude envers Dieu. Dans cet état de remerciement on peut ressentir la félicité. De cette béatitude naît la confiance en soi et l'humilité. Avec l'humilité, on acquière une dignité naturelle qui vient de l'Esprit. Tout commence donc avec le sentiment intérieur de paix.
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire