vendredi 27 mai 2016

Quelle est la part d'intuition dans Sahaja Yoga?


« C‘est par le discernement qu’on sait comment utiliser l’Ida Nadi et le Pingala Nadi et par le discernement, on comprend ce qui est bon et ce qui est mauvais. Voyons maintenant l'Ida Nadi (ou canal gauche). L’Ida Nadi est très important parce que par le discernement à ce sujet ne peut provenir que d'une compréhension traditionnelle. L'Ida Nadi commence à partir du chakra de Ganesha, le Mooladhara.
Alors d'abord, on se prive du plus grand soutien, de la plus grande aide, de la plus grande nourriture sainte et propice au Mooladhara, si on n’a pas de discernement. Nous nous mettons toujours à quelque chose qui est préjudiciable à notre progrès, et aussi qui peut nous détruire, non seulement nous, mais tout le pays. On aime les gens qui sont destructeurs quand on n’a pas de discernement. Le discernement signifie choisir les choses qui sont bonnes pour vous, qui sont bienveillantes envers vous, qui sont bonnes pour le collectif, qui sont bonnes pour votre évolution. Au contraire, les gens qui n'ont pas de discernement tombent dans les pièges de mauvaises personnes comme, disons, Freud. Je veux dire que pour un Indien, Freud- personne ne peut croire que vous pouvez accepter des idées aussi absurdes. Mais les gens ont accepté Freud plus facilement qu'ils ont pu accepter le Christ. Parce qu’ils ont totalement manqué de discernement. S’ils avaient possédé ce discernement traditionnel, cela les aurait sauvegardés.

Ce discernement traditionnel vient de l’Ida Nadi. Voilà ce que les gens appellent du conditionnement et ils disent que le conditionnement est très mauvais, et que les gens ne devraient pas l’accepter mais s’en libérer. C’est une idée totalement fausse. En cela aussi, il doit y avoir du discernement. Quel conditionnement sera bon, lequel ne le sera pas, cela doit être pris en compte. Or il n’y a pas de discernement non plus face aux conditionnements: il y a un rejet pur et simple de toutes les traditions, de tout ce qui vient de l’expérience de nos ancêtres, tout est rejeté.
L'histoire est rejetée et nous disons: "Oh, non, nous sommes au-delà de cela. Nous nous sentons libres." Par exemple, J’ai été surprise, hier, dans l’avion, quelqu'un m'a dit: " Je me sens très libre quand j'ai ne porte aucun vêtement. " Shri Mataji rit.
Je veux dire que si les vêtements peuvent vous emprisonner, alors qu’est-ce qui se passera avec les véritables prisons, que seront-elles pour vous? Mais ce genre d’idées bizarres entrent dans la tête des gens et ils pensent qu’ils peuvent justifier toute cette bêtise qu’ils suivent parce qu’ils n’ont pas de discernement.
L’intelligence ne peut pas vous donner de discernement, elle ne peut pas vous donner de discernement en ce qui concerne les conditionnements. Pour un Sahaja Yogi, il est important de comprendre comment développer son discernement.

Tout juste hier, J’ai eu une conversation très belle avec les dames de Paris, ou, devrais-Je dire, de France, sur le discernement des femmes. Le discernement de l’Ida Nadi, c’est l’intuition. Si vous développez ce discernement en vous-même, par votre pouvoir de méditation, vous développer votre intuition. Et l'intuition n’est rien d’autre que l’aide des Ganas (petits anges) qui vous entourent. Si vous apprenez à utiliser l'aide des Ganas, vous pouvez devenir très intuitif et sans être particulièrement intelligent, vous pouvez dire ce qui est juste. Je dirais que tout Sahaja Yoga, au moins 50%, est basé sur l'intuition.
Pour cela, vous devez développer un bon sens de Shri Ganesha. Vous devez comprendre Shri Ganesha dans son véritable sens. Cela démarre de là car il est Ganapati, c’est lui le maître, le chef de tous les Ganas. Donc les Ganas vous donnent l’intuition. »
Shri Mataji Nirmala Devi, Hamsa puja, Allemagne, 10/07/1988 

Connaître nos traditions nous permet de développer un bon discernement. L'intuition nous vient du chakra du Mooladhara.
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire