dimanche 8 mai 2016

Les différentes formes de Mahalakshmi

« Après l'avatara de Vamana (l’incarnation du petit homme) il y a eu l’incarnation d'un homme très grand et très costaud. C'était Parashurama. Je ne sais pas si dans la philosophie grecque, c’est Zeus qui était Parashurama, car il a l'air d'être Zeus. Parce que Parashurama était lui-même contemporain de Rama, car quelqu'un devait annoncer l'avènement, vous voyez - il est nécessaire que quelqu'un annonce l'avènement, à cette époque, c’était nécessaire. Alors Parashurama est venu (sur terre).
Le grand homme costaud qui est venu sur terre, qui se nomme peut-être Zeus - sinon, ils sont si confus, que si vous reliez ceci à cela, cela crée une confusion supplémentaire. Je ne sais pas comment, mais il ressemble à Zeus. Il est l'incarnation de cette force de subsistance en nous, la subsistance, celle qui nous donne la religion, celle qui nous donne l'élévation. Donc, il est venu sur terre, peut-on dire, en même temps que Rama.
Et puis,  (Mahalakshmi) est apparue sur la scène au moment où Rama essayait de briser l'arc qui avait été offert par Parashurama. Mais Parashurama voulait découvrir l'Incarnation (de Mahalakshmi). Alors, il a donné cet arc à un roi, dont la fille était Sita. Elle était le canal central Mahalakshmi. Elle est venue sur terre en tant que pouvoir central de Mahalakshmi. Plus tard, elle s’est incarnée en tant que Mère du Christ, Marie.

Donc, la Mère du Christ n’est personne d'autre que Mahalakshmi. Elle est absolument Mahalakshmi, il n’y a aucun doute à ce sujet, elle est Mahalakshmi. Mais comment allez-vous le savoir? Quand Je dis qu’elle est Mahalakshmi, nous sommes choqués, c’est tout. Mais elle est le pouvoir de cela, le pouvoir total est dans son être. Or, c'est décrit dans les Puranas- si vous lisez le livre de Markandeya, et ceux qui l’ont lu devraient savoir comment Mahavishnou a été créé par Radha, qui était la deuxième incarnation (de Mahalakshmi).

D'abord Sita est venue, puis Radha et puis Marie. Ce sont les trois incarnations humaines sur terre de cette force qui est Mahalakshmi. Et seule celle-ci s’incarne, cette force, cette subsistance, parce qu'elle doit vous élever. Seule celle-ci s’incarne, pas le Shiva. Il ne s’incarne jamais, c’est pourquoi il est Sadashiva. Il ne s’est jamais incarné: seul le côté (droit) s’est incarné, disons, une ou deux fois. Une fois, bien sûr, en tant que beau-fils du Prophète Mohammed, juste pour le soutenir, c’est Ali. Et sa femme, cela s’est passé plus tard, sa femme était aussi la même Mahalakshmi, la fille de Mohammed. Elle s’est incarnée sur terre.
Donc, globalement, elle est vénérée sous la forme de trois personnes en Inde, comme Je vous l'ai dit. En premier en tant que Sita, puis en tant que Radha, puis Lakshmi (?pas clair). En Inde, Marie est vénérée aussi- trois personnes. 

Mais sinon, elle s’est incarnée en tant que Fatima. Et elle s’est également incarnée en tant que Nanaki, la sœur de Nanaka. Mais parce qu'elles étaient à un niveau potentiel, elles n’étaient que potentielles à cette époque-là afin que les gens ne sachent pas grand-chose à leur sujet.

Même Marie était potentielle, elle n'était pas cinétique. Mais la raison pour laquelle le Christ n'a jamais directement parlé d’elle, c’est que le rôle de la crucifixion était un rôle très important. Et si, par hasard, il avait dit qu'elle est l'incarnation de Mahalakshmi, toute la force destructrice aurait été contre elle, et alors il aurait été obligé de recourir à ses onze pouvoirs destructeurs (Ekadesha rudra) et toute la dramaturgie aurait tourné court et le monde entier aurait disparu. Donc, juste pour arrêter cela, vous voyez, le fait qu’elle était l'incarnation de Mahalakshmi était gardé secret. » 
Shri Mataji Nirmala Devi, conversation avec les Sahaja Yogis sur la création, New York, 29/10/1982 

Aujourd'hui, le 8 mai 2016, c'est le jour de Parashurama Janyanti (l'anniversaire de Parashurama).
Shri Vishnou s’est incarné plusieurs fois pour faire évoluer l’humanité. L’incarnation de Vamana est la cinquième et aussi la première sous la forme d’un homme, c’est un petit homme. 
Dieu (Sadashiva) a trois aspects fondamentaux : Shiva, qui est l'existence (canal gauche), Brahmadeva qui est le créateur (canal droit), et Vishnou, pour l’évolution, la subsistance (canal central). Le "côté droit" de Sadashiva correspond à Brahmadeva, dont Ali est l'incarnation la plus connue, la deuxième étant Sopendeva. 

Il y a deux histoires autour de l'arc divin: 

1) L'arc Pinaka ou Shiva Dhanush a été donné par Shiva à son dévot le roi Devaraatha, un ancêtre du roi Janaka. C'est cet arc qui constitue l'épreuve pour gagner la main de la princesse Sita. 
Un jour, l’enfant Sita, tout en jouant avec ses sœurs, avait, sans le vouloir, déplacé la table sur laquelle l'arc était posé, alors que personne d’autre du royaume ne pouvait le faire. Plus tard, Janaka a annoncé que quiconque voulant se marier avec Sita, devait être capable de soulever l'arc divin. Rama s’est révélé être le seul prince à pouvoir s’emparer de l’arc, mais il l’a tendu si fort qu’il s’est brisé. Parashurama a ensuite voulu se battre avec Rama pour venger cette affront, mais il s'est rendu compte que Rama était aussi un avatar de Vishnou, son successeur et son supérieur.

2) Parashurama a reçu Vijaya, un arc divin donné par Indra (ou Varuna selon les histoires) sous l’ordre de Shiva, afin de rétablir l'ordre et de tuer les oppresseurs. A 21 occasions, lorsque la caste des Kshatriyas était au pouvoir (la caste des guerriers) et opprimait ses sujets, Parashurama, armé de son arc Vijaya, les a chassé et a redistribué leur territoire à la caste des brahmanes.
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire