lundi 9 mai 2016

La Param Chaitanya créé les circonstances pour évoluer




« Nous devrions savoir comment tout a évolué à partir du processus d'évolution de Sri Vishnou. Donc, comme vous le savez, il y a eu dix Avataras, dix incarnations de Shri Vishnou. Or, c’est Vishnou qui grandit pour être le Virata, pour être le macrocosme, comme ils disent, et ce principe de Vishnou (de l’évolution) est très bien établi en nous. Ce n’est que par ce principe seulement que nous cherchons, et nous recherchons aussi l'argent, le pouvoir, l'amour, la famille, les enfants, nous cherchons toutes sortes de choses. C'est seulement par, à cause du principe de Vishnou qui en nous. Mais la chose la plus importante au sujet du principe de Vishnou, c’est qu’il nous a donné l'évolution, grâce à laquelle nous évoluons.
Ainsi, nous avons évolué dans la structure sociale, la structure politique, la structure économique. Nous avons également évolué en Inde, Je veux dire, Je dirais que l'Inde était autrefois, vous voyez, un pays en esclavage. Puis la démocratie est arrivée, et les Anglais ont dû quitter l'Inde, parce qu'ils ont appris que s’ils devaient appliquer la règle de la majorité en Inde, alors comme il y avait plus d'Indiens que d'Anglais, ils ont dû renoncer en tout cas. Ainsi, la sagesse leur est venue et ils ont abandonné (l’Inde), vous voyez.
Donc, ce qui arrive, c’est que nous apprenons pas à pas quand nous commençons à faire face aux problèmes que nous avons nous-mêmes créés. Lorsque nous commençons à voir quels sont les problèmes, alors nous développons cette sagesse en nous. Et c’est le plus grand don que nous recevons, Je pense, sur notre système nerveux central, le processus de l’évolution crée cette sagesse.
Alors que pour les animaux, tout est intégré, en eux, ils sont "pashu", ils sont sous le contrôle de la volonté de Dieu, peut-on dire, ou sous le contrôle du Pouvoir omniprésent, le Param Chaitanya. Ils n’ont pas d’identité distincte en tant que telle, ou l'individualité de penser que ceci représente la sagesse, cela non. Ils n’ont aucune idée de ce qu’est la sagesse. Mais ce sont les êtres humains qui possèdent le grand don de développer la sagesse.
Et les pays qui sont très anciens ont développé cette sagesse, beaucoup plus que les autres, grâce à (la méthode) des essais et des erreurs, vous voyez. Ils faisaient des tentatives et cela se retournait contre eux, puis ils trouvaient la raison à cela. Donc, il y a eu beaucoup d'âmes de chercheurs dans tous ces pays, surtout en Russie, cela m’a surpris. Et si vous lisez leurs livres, ce n’est rien d’autre que (la description) de leur âme en quête. Ainsi, ils ont évolué et sont arrivé à un état. Maintenant, aujourd'hui, la façon dont la guerre se passe, nous voyons que beaucoup de pays se sont unis pour lutter contre cet homme fou (Saddam).
Or, ce n’était pas ainsi à l'époque d’Hitler. Des gens l'ont rejoint. Certains ont rejoint la partie adverse et nous avions deux types de personnes, et il y avait une division, et après cela aussi, il y avait cette division. Mais aujourd'hui, c’est très différent, tant de pays se sont ralliés, et tant de pays musulmans se sont également joints pour lutter contre cela (la guerre du Golf).
Donc, les circonstances sont créées, bien sûr, par nos propres erreurs et nos propres créations, mais aussi par la Param Chaitanya. Elle crée les circonstances. Et lorsque vous commencez à voir clairement ce que nous avons fait de mal, et la raison pour laquelle vous êtes punis, alors vous changez puis vous commencez à voir les choses sous un autre angle. Ainsi, la sagesse est une sorte de lumière qui viendrait éclairer notre compréhension.
Mais, de même que les êtres humains ont évolué, les divinités ont, elles aussi, évolué en conséquence. Donc, Vishnou a été un poisson, puis une tortue et comme ça, l’évolution s’est poursuivie jusqu'à ce que nous arrivions à la phase de l’Avatar Vamana où Vishnou était un petit homme. Puis il a été un grand homme, un homme de grande taille, un Grec, que nous appelons Zeus ou Parashurama. Et ensuite Sri Rama est arrivé.
Shri Rama était le sage, le très sage, circonspect, prudent, c'était quelqu'un d beau, de très formel qui avait oublié qu'il était l'incarnation de Vishnou. Il devait oublier qu'il était une incarnation. Il connaissait ses pouvoirs, mais il ne savait pas qu'il était une incarnation de Vishnou. Mais il savait qu'il avait tous ces pouvoirs et qu'il pouvait faire toutes ces choses. Cela, il le savait, car il devait devenir un Maryada Purushottama, c'est-à-dire qu’il devait devenir un homme vivant selon les maryadas, observant toutes les limites du dharma, et être la meilleure des personnes
Shri Mataji Nirmala Devi, jour précédant le Krishna puja, Ipswich, Angleterre, 17/08/1990
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire