jeudi 26 mai 2016

La joie suprême est partagée



« Je me suis sentie comme si J’étais tombée dans les profondeurs de la joie, dans l'océan de la joie. C’était si beau, que vous ayez tous pu venir pour me donner une telle surprise. Bien sûr, Je vous aime beaucoup, c’est certain.
Mon amour n’est pas mental, n'est pas émotionnel, il est l’existence même. J'existe avec lui. C’est ma nature innée, que Je ne pouvais apprécier tant qu’elle n’était pas reflétée. Elle doit être réfléchie et aujourd'hui, J’ai senti cette réflexion en vous autres. Cela m’a rendue si heureuse, tellement heureuse. Tout avait l’air si beau.

Tous ces petits problèmes qui vous dérangent, et qui parfois tentent de me déranger aussi, ont tout simplement disparu. J’ai senti simplement que tout le monde était vraiment pur et très beau, que l'ego de chacun était lavé et que le nectar de la beauté de l'amour se déversait en chacun. Ce n’est pas facile à décrire, c’était une joie suprême, "nirananda". J’ai ressenti aujourd'hui, une complète "nirananda".

Ressentir que votre propre joie est réfléchie, c’est quelque chose de si immense que vous ne pouvez pas le mettre en des mots limités. Vous m'avez donné la plus grande joie aujourd'hui et le sentiment extraordinaire que Sahaja Yoga va maintenant s’établir très bien, particulièrement en Allemagne.

J’ai toujours pensé que l'Allemagne avait besoin d'une aide spéciale et la façon dont vous vous êtes tous précipités ici, c’est quelque chose comme- par exemple dans la main ou dans les pieds, s'il y a une certaine douleur, alors toute l'attention se déplace vers cela, comme ça.
L'Allemagne est une nation très forte et si vous pouviez les amener à pratiquer Sahaja Yoga, nous posséderions ce métal en nous. C'est très important. Chaque pays a quelque chose de spécial. Le métal de l'Allemagne est très important et si nous pouvions nous l’approprier, nous aurions leur courage.
Alors que Dieu vous bénisse tous pour cela.
Que Dieu vous bénisse. »
Shri Mataji Nirmala Devi, Shri Hamsa Puja, Allemagne, 10/07/1988
 

La plus grande joie c'est celle que l'on voit dans les yeux de l'autre. 
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire